Disney et Netflix

Depuis quelques semaines, la rumeur court sur la toile. The Walt Disney Company serait apparemment en lice pour racheter Netflix, géant américain du streaming. 

Une activité toujours en extension

The Walt Disney Company est le plus gros producteur de contenus et détient le monopole des médias américains. Son activité compte les films animés, les parcs d’attractions, Touchstone Pictures (Armageddon), Hollywood Pictures (Sixième Sens), Pixar, Marvel, Lucas Films, le réseau de télévision ABC (Grey’s Anatomy) et les chaînes de sport ESPN. Ces dernières voient depuis quelques années leur nombre d’abonnés diminuer alors qu’elles comblaient les pertes d’ABC. Disney doit donc trouver un autre domaine qui lui permettrait de continuer sa croissance !
Quoi de mieux alors qu’un autre géant américain : Netflix ! La célèbre plate-forme de streaming, lancée en 2011, obtient de très bons résultats à l’international et enregistre 75 % de bénéfices actuellement.

Un remplaçant pour Bob Iger

Reed Hastings, fondateur et PdG de Netflix

Reed Hastings, fondateur et PdG de Netflix

Bob Iger, l’actuel PdG de Disney, est aux commandes depuis 2005 ! On lui doit notamment le rachat de Marvel, Pixar et Lucas Films. En 2018, ce sera pour lui le moment de prendre sa retraite. Le rachat de Netflix permettrait alors à Bob Iger de se faire remplacer par Reed Hastings, fondateur et PDG de la plate-forme en ligne. Une association entre les deux géants a déjà été mise en place, Marvel ayant confié la production de plusieurs séries à Netflix. En effet, Netflix produit Dardevil, Jessica Jones, Luke Cage et Iron Fist.
Les avantages d’un tel rachat ne sont pas négligeables des deux côtés : Disney obtiendrait un service plus large et plus global de diffusion de vidéos en streaming, tandis que Netflix a besoin d’un racheteur, et son modèle ne pourra pas concurrencer sur le long terme Amazon, AT&T, Youtube ou encore Apple.

Une rumeur malgré tout

Tout cela reste malheureusement non vérifié, les deux parties n’affirmant ou ne démentant pas ce rachat. La rumeur court depuis de nombreux mois maintenant et quelques potentiels repreneurs ont été aussi évoqués (Amazon, Apple, etc.).
Disney était d’ailleurs en lice il y a quelques semaines pour racheter Twitter. Mais suite à une histoire de cyber-harcèlements, le géant à la souris a préféré refuser de reprendre la société à l’oiseau bleu.

Bien que Netflix représente une mine d’or, on peut alors toujours se demander pourquoi la plate-forme a retiré tout son contenu Disney il y a quelques mois. Et que va faire Disney par rapport à ses relations avec l’autre plate-forme de streaming Hulu dont elle s’était rapprochée ?

Il ne nous reste plus qu’à attendre encore un peu avant de découvrir la suite !

Sources : Le nouvel observateur, datanews