Au secours ! Les premiers dessins Disney sont en train de disparaître

Publié par Priscillia Dubois le 18 mai 2018 | Maj le 18 mai 2018

Les anciennes planches de dessins, utilisées par les studios Disney, sont rongées par le temps. Un événement qui risque d’effacer les premières esquisses, si précieuses à la mémoire des premières formes des personnages Disney.

Les dessins originaux vieillissent

Le temps passe et nos chers amis, les héros de notre enfance vieillissent et se détériorent progressivement. Les mains de Blanche Neige se craquellent, le visage d’Alice au Pays des Merveilles se plisse et la queue d’Ariel la petite sirène perd ses écailles. Tous les personnages dessinés entre les années 1937 à 1989, subissent les ravages causés par le temps. Le matériel utilisé dans le passé, pour la réalisation des longs métrages : la celluloïd, souffre d’une multitude de problèmes. Cette feuille de plastique transparente où sont peints les personnages de dessins animés, se fragilise et se déforme, le nitrate de cellulose (l’un des composants de la celluloïd) est enclin à se plisser, à se décolorer et est hautement inflammable. Lorsque ce dernier se décompose, il libère des gazes azotés qui produisent de l’acide nitrique terriblement corrosif et qui attaquent la feuille de papier – en dépit du verre accolé, par les studios Disney derrière la feuille de celluloïd. Par la suite, les studios Disney substituent le nitrate de cellulose par une matière plastique appelée acétate de cellulose. Toutefois, cette matière vieillit difficilement au temps, elle se froisse, jaunit et cause des dommages irréfutables sur les esquisses.

dessins bambi

Comment les conserver ?

Pas de panique, les défenseurs de nos Disney favoris – les conservateurs de Getty conservation institute – viennent à la rescousse et essaient d’extraire de leur terrible sort, les premières silhouettes peinturées de Pinocchio, Bambi, Dumbo, Alice et bien d’autres… Ainsi, pour protéger ces biens délicats, les dessins seront conservés dans des chambres humidifiées, pour faire adhérer, à nouveau, la peinture sur les feuilles de plastique, explique le conservateur Tom Learner dans le Magazine The Guardian.

Cependant, les traces magiques de ces dessins animés ont laissé une empreinte éternelle dans le cœur des spectateurs.

Au secours ! Les premiers dessins Disney sont en train de disparaître
4.6 (92%) 5 votes
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *