Razor Crest : les secrets de fabrication du vaisseau de The Mandalorian

Publié par Magali Milanini le 8 octobre 2020 | Maj le 8 octobre 2020

A quelques semaines de la sortie du 1er épisode de la 2ème saison de The Mandalorian, Lucasfilm a dévoilé un mini-documentaire sur la création du Razor Crest par les équipes d’ILM et donc de sa maquette, le nouveau vaisseau emblématique de l’univers Star Wars, appartenant à et piloté par Din Djarin, The Mandalorian.

Razor Crest

Les maquettes, une longue histoire chez Lucasfilm

Chez Lucasfilm, c’est ILM (Industrial Light & Magic) qui s’occupe des effets spéciaux. C’est donc cette branche qui a conçu le Razor Crest, le fameux vaisseau non répertorié par l’Empire qui appartient à Din Djarin. Si la série utilise des techniques de tournage très sophistiquées et novatrices, grâce à des écrans géants sur lesquels sont projetés les décors, lieu appelé le Volume (cf. le 4ème épisode de la série Disney+ Les Making-Of : The Mandalorian pour en apprendre davantage), elle n’oublie cependant pas les bonnes vieilles méthodes : celles des maquettes si chères à Star Wars.

Ces dernières années, l’utilisation des maquettes est devenue une technique de second plan. En effet, l’avancée majeure des créations digitales permet de modéliser tout ce que l’on désire, avec une grande précision, directement sur un ordinateur. Les maquettes sont donc de moins en moins utilisées. Mais sans maquette, il n’y aurait pas de saga Star Wars. En effet, la première trilogie a été créée à une période où les maquettes étaient le seul moyen de donner vie à des vaisseaux spatiaux et autres créations. C’est donc rester quelque chose de profondément ancré chez Lucasfilm et ILM.

« Les miniatures et le contrôle des mouvements sont dans notre ADN chez ILM, cela fait plus de 15 ans que nous faisons des prises de vues avec contrôle du mouvement. »

Le contrôle du mouvement est une technique cinématographique permettant le contrôle de la caméra grâce à un système informatique. Elle permet de faire des prises de vues très précises.

Voici donc la vidéo du mini-documentaire « Inside ILM » sur la création du Razor Crest :

Le Razor Crest, véritable héritage de ces techniques

Le Razor Crest est donc venu à la vie grâce aux techniques décrites ci-dessus. Tout d’abord, il a fallu créé la maquette d’un Razor Crest miniaturisé avec les moindres détails. Ensuite, cette maquette a été positionnée devant un fond bleu et une caméra est venue lui tourner autour sur des rails, commandée à distance grâce à une télécommande. Puis l’équipe a fini de peaufiner les détails et de donner vie au Razor Crest grâce aux ordinateurs…

« Du design du vaisseau, à ingénierie de la plateforme de contrôle de mouvement et de ce qui permet de faire bouger la maquette, à l’incroyable niveau de détails de la miniature, à la passion que tout le monde apporte dans ce projet… C’est la magie du cinéma. C’est ce qui m’a inspiré en grandissant et aider à raconter cette histoire est l’une des plus grandes joies de ma carrière » a expliqué Chris Hawkinson, le réalisateur de ce mini-documentaire.

Êtes-vous surpris de l’utilisation de cette technique sur ce vaisseau ? Chez Radio Disney Club, nous étions persuadés qu’il avait été créé par ordinateur, comme c’est le cas pour tous les véhicules de ce type depuis de nombreuses années. Il est donc intéressant de voir ce travail très différent pour les équipes de la série.

Sources des photos : Toutes les images proviennent du site officiel StarWars.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *