Les Making-Of : The Mandalorian : notre avis sur la série Disney+

Publié par Magali Milanini le 6 mai 2020 | Maj le 2 juillet 2020

Depuis le 1er mai, la série-documentaire Disney Les Making-Of : The Mandalorian est disponible sur la plateforme de streaming Disney+. Comme son nom le laisse penser, elle est destinée à présenter aux fans les coulisses du tournage de la première série live-action Star Wars. Si le nombre d’épisode est similaire à la série qu’elle traite, un épisode de making-of ne correspondra pas à un épisode de la série. En effet, il a plutôt été choisi de consacrer un aspect spécifique de la préparation de la première saison de The Mandalorian dans chaque épisode.

Disney Les Making-Of : The Mandalorian – Fiche Technique

  • Titre original : Disney The Making-Of : The Mandalorian
  • Titre français : Disney Les Making-Of : The Mandalorian
  • Genres : Série documentaire, Talk-Show, Science-fiction
  • Durée moyenne des épisodes : 30 minutes
  • Nombre d’épisodes : 8

Synopsis

Disney Les Making-Of Star Wars : The Mandalorian est une série documentaire de 8 épisodes sur les coulisses de The Mandalorian. Chaque épisode explore une facette de la première série télévisée Star Wars en live-action à travers des interviews, des images du tournage et des discussions animées par Jon Favreau.

making of the mandalorian

Épisode 1 : La mise en scène

Le premier épisode, intitulé « La mise en scène« , possède un titre qui parle de lui-même. Nous sommes embarqués au côté de ceux qui donnent vie aux images et mènent la barque d’un épisode : les réalisateurs.

Ils étaient cinq à se partager la lourde tâche de donner vie à la première série live-action Star Wars :

  • Dave Filoni, habitué de l’animation et grand fan de la saga Star Wars, qui a réalisé les séries Star Wars The Clone Wars, Rebels et Resistance, et a aussi supervisé Forces du destin ;
  • Deborah Chow, qui a notamment fait ses armes avec la série Mr. Robot, et se voit maintenant confier les rênes de la future série sur Obi-Wan Kenobi ;
  • Taika Waititi, réalisateur de Thor : Ragnarok, oscarisé pour son film Jojo Rabbit et qui réalisera un film Star Wars dans les années à venir ;
  • Rick Famuyiwa, plus habitué du cinéma que des séries, à la réalisation pour le film Dope ou encore La Guerre des pères ;
  • Bryce Dallas Howard, qui a la double casquette actrice (elle a notamment joué dans Jurassic World ou dernièrement dans Rocketman) et réalisatrice.

Ce qu’il est intéressant de découvrir dans cet épisode, c’est l’apport de chaque réalisateur dans le ou les épisodes qu’il a réalisé(s). Car chacun d’eux a sa personnalité et l’a un petit peu transmise à la série. Certains sont très organisés, d’autres moins disciplinés. Les uns préfèrent les touches d’humour, les autres l’interprétation d’un acteur pour donner vie à son personnage. Leur point commun ? Leur passion pour la réalisation et pour l’univers Star Wars. Et s’ils ne se connaissaient pas avant de tourner The Mandalorian, ils ont réussi à former une véritable équipe et ont partagé leur expérience respective pour aboutir à cette série de très grande qualité.

Épisode 2 : L’Héritage

Si vous souhaitez voir les coulisses de la série The Mandalorian, vous pouvez passer votre chemin, ce n’est pas l’épisode qui correspond à vos attentes. En effet, ce deuxième épisode se concentre sur l’héritage des films de la saga des Skywalker et de tout cet univers créé par un homme, George Lucas. Les réalisateurs et autres collaborateurs de la série qui le connaissent reviennent sur ce personnage emblématique à l’origine de Star Wars et les souvenirs qu’ils ont avec lui. Ils discutent également des inspirations qu’ils ont eues grâce à la saga depuis qu’ils sont (très) jeunes, pour en venir à travailler dans le cinéma, et maintenant sur un pan de l’univers Star Wars. Cet épisode ne nous apprend pas grand chose et traine même un peu en longueur… Même si l’on ressent toute la passion des différents intervenants, à la hauteur de celle de véritables fans, l’épisode sort du cadre de ce que l’on attend d’un making-of. Nous espérons que le prochain nous emmènera davantage dans les coulisses.

Épisode 3 : La Distribution

Après un deuxième épisode en demi-teinte, ce troisième remet la série sur de bons rails. En effet, ce sont les acteurs qui sont mis à l’honneur, un point absolument indispensable dans une série et qui nous plonge donc véritablement au cœur des coulisses. Les trois acteurs principaux de la série sont décryptés un à un et c’est l’occasion pour eux de donner des anecdotes inédites sur le tournage.

Nous commençons bien évidemment par Pedro Pascal, l’homme qui se cache derrière le masque du Mandalorien. Si nous découvrons comment il a donné vie au personnage grâce à sa voix, on comprend aussi les difficultés à interpréter un personnage dont on ne voit pas le visage. Comment faire passer des émotions ? Là a été le grand défi des réalisateurs. Il est également intéressant de savoir que l’acteur avait deux doublures : l’une maniant les armes et les accessoires tels que le grappin, et l’autre spécialiste des combats au corps à corps. C’est à eux trois qu’ils forment finalement Le Mandalorien.

Ensuite, nous passons à Gina Carano, l’ex-Rebelle Cara Dune. Avec son passé de boxeuse, elle n’a pas eu besoin de doublure dans les scènes de combat. Elle a tout réalisé elle-même. Ce qui fait la force de son personnage est justement cette sincérité et elle explique à quel point elle fait corps avec son personnage. Elle remercie également Jon Favreau de lui avoir donné l’opportunité d’avoir pu être elle-même, sans devoir être modifiée par les codes d’Hollywood.

Enfin, c’est Carl Weathers, véritable star pour son rôle dans la saga Rocky, et Greef Karga dans la série, qui bénéficie d’un petit moment à lui. Il est expliqué qu’il a d’abord été choisi pour sa voix particulièrement remarquable. Il devait jouer un personnage extraterrestre mais sa prestance naturelle et son talent ont finalement eu raison de cette idée…

Épisode 4 : La technologie

Voilà un épisode véritablement intéressant pour en savoir davantage sur les coulisses de la série The Mandalorian ! Si les premières minutes s’attellent plutôt à faire un historique des technologies utilisées mais aussi du cheminement ayant permis à Jon Favreau, à travers son travail dans Le Livre de la Jungle et Le Roi Lion, d’arriver à la technologie de The Mandalorian. La série bénéficie d’une technique de tournage totalement inédite, elle est entièrement tournée devant des écrans LED projetant les décors, dans une pièce appelée Le Volume.. Quasiment pas de tournage en extérieur, pas de tournage sur fond vert, les acteurs évoluent dans un décor sur écran. Cet épisode revient donc sur cette nouvelle technique, ses avantages, en nous montrant de nombreuses images. Cet épisode nous montre la folie technologique utilisée pour cette technologie.

Épisode 5 : Les Secrets de la Fabrication

Une production live tirée de l’univers Star Wars ne serait rien sans ses marionnettes et animatronics, qui permettent de donner vie à toutes sortes d’espèces extraterrestres. L’épisode commence par donner les secrets de fabrication de Kuiil. Le personnage est une véritable fusion entre un acteur portant des prothèses, puisqu’il est interprété par l’actrice Mysti Rosas, et un animatronics puisque les prothèses sont contrôlées à distance pour pouvoir donner les expressions au personnage.

Ensuite, nous prenons plaisir à découvrir les secrets derrière la coqueluche de la série, Bébé Yoda. Le personnage est une véritable marionnette et non simplement un ajout 3D numérique, dirigé par pas moins de 4 personnes pour pouvoir lui donner ses expressions si particulières qui nous font craquer. Jon Favreau revient aussi sur les différents visuels qu’a eu le personnage et son évolution.

Puis vient le tour du robot infirmier IG-11. Ici aussi, pas de modélisation par ordinateur se servant d’un véritable acteur, mais une véritable marionnette dont il faut tirer les ficelles !

La dernière partie de l’épisode se concentre sur les nombreuses armes de la série, accessoires indispensables dans l’univers Star Wars, les miniatures utilisées pour la modélisation sur ordinateur (comme le Razor Crest)…

Épisode 6 : L’Élaboration

Le titre de cet épisode peut paraître légèrement obscur à la première lecture. L’Élaboration représente en fait le travail effectué en amont du tournage, afin de mieux le préparer. Pour commencer, Jon Favreau parle de ses sources d’inspiration, proches de celles de Georges Lucas : les films de Western et de samouraï. Ensuite, il explique, en compagnie d’autres doigts de fée de la série, les différentes étapes qui précèdent le tournage : l’écriture du scénario, l’animation du scénario avec des images au crayon (comprendre qu’il n’y a qu’un seul trait pour représenter une scène), puis enfin la modélisation 3D de certaines scènes (celles d’action principalement. Cette dernière étape est particulièrement impressionnant car comme on peut le voir, la série était réellement complètement animée, un travail nécessaire pour ensuite préparer les décors du Volume et savoir exactement quoi tourner.

Ce sixième épisode est plus court que les précédents et il nous a malheureusement pourtant paru assez long. En effet, nous trouvons que les interviews prennent finalement beaucoup de place pour peu nous en apprendre sur cette fameuse « Élaboration » de la série.

Épisode 7 : La Bande Originale

Nous voilà déjà à l’avant-dernier épisode de cette série making-of de The Mandalorian. Et c’est la bande-originale qui est à l’honneur dans cet épisode, un point extrêmement important de la série. Pour commencer, il faut se rappeler que la saga Star Wars, initiée par George Lucas il y a plus de 40 ans, ne serait rien sans la musique du maître incontesté du genre : John Williams. Il fallait donc que la musique de The Mandalorian se démarque mais soit tout de même assez originale pour marquer les esprits. Jon Favreau a donc fait appel à Ludwig Göransson, notamment compositeur de la bande originale de Black Panther. Cet épisode très intéressant nous permet de découvrir les différentes étapes menant à la composition des musiques d’un film. Göransson a beaucoup travaillé seul en studio, avec ses instruments, puis vint le moment incroyable de l’enregistrement avec un orchestre symphonique. Le tout pour aboutir à une bande originale complète et véritablement marquante !

Épisode 8 : Hommages

La série The Mandalorian s’intègre parfaitement au cœur de l’univers Star Wars. Pour cela, les deux créateurs et scénaristes de la série, Jon Favreau et Dave Filoni, ont ajouté de très nombreuses références aux autres films et séries de la saga intergalactique. C’est sur ces références que se base la première partie de l’ultime épisode. Et elles sont d’un nombre incalculable : une certaine sorbetière et les Ugnaughts de la cité des nuages, les blurrgs que l’on retrouve notamment dans les séries animées, le sabre noir de The Clone Wars, les death troopers de Rogue One, la reproduction de la cantina de Mos Eisley… Les créateurs expliquent tout !

Dans une seconde partie, ils rendent hommage et remercient les stormtroopers de la 501st Legion, des fans de cosplay spécialisés dans les représentations (défilés aux avant-premières, visite des enfants malades dans les hôpitaux…) qui sont venus grossir les rangs des cascadeurs et autres acteurs dans l’épisode final. Une expérience inoubliable pour eux, comme pour les réalisateurs, bluffés d’être face à des acteurs connaissant parfaitement leur rôle !

Enfin, dans une dernière partie, Dave Filoni et Jon Favreau reviennent sur la fameuse scène des X-Wings tirant sur la station spatiale dans l’épisode 6, dans laquelle les pilotes sont interprétés par les réalisateurs eux-mêmes. Ils reviennent donc sur cette expérience très particulière !

Alors, qu’avez-vous pensé de cette série making-of ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *