Taika Waititi bientôt aux commandes d’un Star Wars ?

Publié par Florence Varaldi le 17 décembre 2017 | Maj le 18 décembre 2017

C’est ce que souhaiterait Kathleen Kennedy, présidente de Lucasfilm depuis le rachat de la société par The Walt Disney Company. Lors d’une émission télévisée néo-zélandaise, Kathleen Kennedy a plaisanté en mentionnant combien « elle adorerait » que le réalisateur néo-zélandais Taika Waititi dirige un épisode Star Wars. Mais ce nom aux consonances exotiques ne vous dit peut-être rien. Petit tour d’horizon de la carrière de Taika Waititi.

Taika Waititi

Taika Waititi, un réalisateur atypique

Né le 16 août 1975 à Raukokore en Nouvelle Zélande d’un père maori et d’une mère juive, Taika Waititi s’est distingué dès 2003 avec le court métrage Two cars, One night. Nommé aux Oscars, Taika Waititi, espiègle, se fait remarquer en faisant semblant de dormir pendant la remise des trophées.

En 2007, il réalise A chacun sa chacune. Cette comédie mettant en scène des personnages atypiques et marginaux séduit le public américain.

2010 : avec son deuxième long métrage, Boy, Taika Waititi reçoit le grand prix du festival de Berlin. La comédie dramatique est un véritable succès qui a été remarqué dans de nombreux festivals.

2014 : le succès phénoménal de What we do in shadows  est au rendez-vous, aux côtés de son ami de toujours Jermaine Clement. Dans la version française de cette comédie horrifique : Vampires en toute intimité, on retrouve les voix des célèbres Alexandre Astier, Fred Testot et Bruno Salomone.

2017 : c’est bien sûr la consécration avec Thor : Ragnarok, triomphe au box office avec le charmant Chris Hemsworth dans le rôle du super-héros/dieu nordique Thor.

Saviez-vous que le réalisateur n’était pas à son coup d’essai concernant les films de super-héros ? Vous l’avez peut-être remarqué dans Green Lantern. Taika Waititi joue le rôle de Tom Kalmaku, le meilleur ami d’Hal Jordan.

Quand Kathleen Kennedy et Taika Waititi s’expriment par médias interposés

La potentielle offre d’emploi est lancée par la présidente de Lucasfilm lors de son interview pour un média télévisé néo-zélandais Newshub :

« J’aimerais le voir aux commandes d’un épisode de Star Wars, je pense qu’il a tout ce qu’il faut pour être un choix parfait. J’ai vraiment été impressionnée par la manière dont il est rentré dans l’univers Marvel et le succès qu’il a eu avec le dernier Thor. »

Ainsi, Kathleen Kennedy jetait une bouteille à la mer sans en avoir l’air. Cependant, elle ne semble pas avoir eu connaissance de l’assertion de Taika Waititi peu de temps auparavant auprès du New York Times :

« Cette franchise particulière semble vraiment difficile. Il n’y a pas beaucoup de place pour quelqu’un comme moi.»

Le réalisateur néo-zélandais s’était exprimé au sujet de départ de Colin Trevorrow, feu réalisateur de l’épisode IX.

Sur Twitter, un fan lui a conseillé de tenter l’aventure de la réalisation d’un épisode de la saga. Ce à quoi Waititi a répondu :

«Lol ! J’aime finir mes films. Je serais viré dans la semaine.»

Connu pour son sens de l’humour un peu particulier, il a précisé dans son tweet qu’il s’agissait plus d’une boutade qu’un réel refus officiel.

«Écoutez, je ne suis pas stupide. Qui dirait non à un Star Wars ? C’est juste qu’à la lumière de ce qui s’est passé ces derniers mois, cette histoire m’a rendu un peu nerveux.»

En effet, plus que le départ de Trevorrow, c’est celui de Lord et Miller du spin-off Han Solo qui pourrait influencer Taika Waititi. Prenant trop de libertés avec l’univers Star Wars aux codes bien définis sur le tournage du spin off, les deux hommes ont été remerciés par la direction de Lucasfilm. Mais face à l’immense succès de Taika Waititi, Kathleen Kennedy pourrait bien fermer les yeux et laisser le talent du réalisateur s’exprimer.

Taika Waititi bientôt aux commandes d’un Star Wars ?
Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *