7 secrets cachés des scènes d’introduction Disney

Publié par Camille Esteve le 12 février 2018 | Maj le 12 février 2018

Nombreux sont les ingrédients qui constituent un bon long-métrage Disney. D’un scénario bien ficelé, aux musiques émouvantes en passant par des effets visuels époustouflants, la recette est la même ! L’un de ces ingrédients insoupçonnés est sans conteste la scène d’introduction. C’est elle qui plante le décor et qui doit, dans un temps très court, accrocher le spectateur et l’entraîner dans l’histoire ! Qu’il s’agisse du classique livre de conte qui s’ouvre ou bien d’un démarrage entièrement musical, la scène d’exposition doit être particulièrement travaillée ! Et certaines des plus célèbres scènes d’ouverture comportent des petits secrets cachés et des anecdotes insoupçonnées ! Retour sur sept scènes d’introduction des plus grands longs-métrages Disney et leurs mystères…   

1. Introduction de La Belle et la Bête

introduction La Belle et la Bête

A la fois originale et poignante, la scène qui raconte le passé tragique de la Bête grâce aux vitraux aurait pu ne jamais voir le jour ! Selon les producteurs du film, Gary Trousdale et Kirk Wise, la scène d’introduction a été réécrite « au moins 200 fois » ! En effet, l’équipe technique ne parvenait pas à opter pour une marche à suivre définitive. L’idée de base consistait à raconter l’histoire de la malédiction de la Bête grâce au traditionnel livre de conte en ouverture (tel que dans Cendrillon, Blanche Neige et les Sept Nains ou La Belle au Bois Dormant). Finalement, la scène d’introduction telle que nous la connaissons n’a été décidée et réalisée que quelques mois avant la sortie du film au cinéma. La narration, assurée par David Ogden Stiers qui double également Big Ben dans la version originale, a su ainsi se distinguer par son originalité et par son esthétisme !

2. Les Indestructibles

Les Indestructibles

« Heureusement que j’ai une identité secrète ! Vous trouvez que c’est une tenue pour faire ses courses au supermarché ? Sans blague ! Vous feriez votre shopping en Elastigirl à ma place ? »  Bon, en soi, c’est une idée sympa à creuser. Tout comme les scénaristes des Indestructibles ont eu la bonne idée d’interviewer nos super-héros préférés dès le début du film. Et ces derniers ne manquent pas d’humour pour expliquer toutes les difficultés insoupçonnées de leur super métier ! Mais si, dans la version finale, ce sont M. Indestructible, Elastigirl et Frozone qui se partagent le micro, une première version avait été réalisée avec… Buddy Pine, alias Syndrome ! En effet, Buddyoh, pardon ! Indestructiboy ! – devait lui aussi faire partie de la séquence et donner son point de vue sur les super-héros ! Il en a finalement été retiré afin d’éviter les spoilers !

3. Le Monde de Némo

Le Monde de Némo

Quel spectateur digne de ce nom peut prétendre ne pas avoir été ému et traumatisé par le destin tragique de Marin, Corail et de leurs 400 œufs ? Même Dory ne pourrait pas oublier cette scène attendrissante du couple de poissons-clowns prêts à devenir parents qui se transforme alors en macabre tableau après l’attaque d’un barracuda ! Marin trouve alors le seul œuf survivant et lui jure de veiller sur lui… Son attitude très protectrice – voire étouffante – envers son fils dans la première partie du film s’explique alors toute seule ! Mais à la base, le projet des scénaristes était tout autre ! L’histoire de la tuerie devait être racontée sous forme de flash-backs tout au long du film. Marin devait en effet raconter cette histoire à son fils pour l’endormir (et pour être sûr qu’il fasse de beaux rêves par la suite !). Finalement, et heureusement, les scénaristes ont opté pour une scène entièrement consacrée au passé de Marin, ce qui nous permet de rapidement ranger les mouchoirs et de profiter des nombreux gags du film !

4. Le Bossu de Notre-Dame Le Bossu de Notre-Dame

La longue scène d’exposition qui présente le personnage de Frollo et le passé tragique de Quasimodo aurait dû être seulement narrée ! Au lieu de cela, la scène est entièrement chantée, tour à tour par Clopin puis par l’archidiacre de Notre-Dame. Et ceci, sur une idée du compositeur Stephen Schwartz, qui travaillait avec Alan Menken sur les chansons du film. Après avoir composé « Les Cloches de Notre-Dame », Stephen a présenté le morceau aux autres membres de l’équipe, leur proposant de l’intégrer au film comme introduction ! L’idée a tout de suite été acceptée par les réalisateurs, qui y ont vu l’annonce des événements dramatiques qui se succèdent.

5. Mulan

Mulan

L’atmosphère tendue et pesante de la première scène de Mulan se caractérise notamment par l’attaque soudaine de certains hommes de main du terrifiant Shan-Yu. Tapis dans l’ombre, ils surgissent subitement et attaquent les différents gardes de la Grande Muraille de Chine ! Mais à la base, les réalisateurs avaient prévu que cette dernière serait assaillie par l’armée des Huns toute entière ! Ils ont fini par renoncer afin de réserver l’apparition de l’armée de Shan-Yu pour la scène culte de la montagne enneigée !

6. Le Roi Lion

Le Roi Lion

Tout comme la scène d’ouverture du Bossu de Notre-Dame, celle du Roi Lion devait initialement être composée de dialogues ! Mais en entendant la version finale de « L’Histoire de la Vie« , composée par Hans Zimmer et interprétée par Lebo M pour les chants en zulu, les réalisateurs ont décidé d’en faire l’introduction directe du film ! Un choix qui s’est révélé excellent car cette scène musicale a véritablement marqué les esprits de toute une génération !

7. Tarzan

Tarzan

La scène tragique qui dévoile en quoi la famille biologique et la famille adoptive de Tarzan sont liées, au son de la voix chaleureuse de Phil Collins, a représenté un véritable défi pour les réalisateurs du film ! En effet, ces derniers ne parvenaient pas à se mettre d’accord sur la scène d’introduction : un jour, ils voulaient démarrer avec les gorilles, le lendemain avec le bateau et tout son équipage… Il aura ainsi fallu trois ans entiers à la production pour finalement décider de mêler les deux histoires entre elles ! Un choix judicieux puisque les ressemblances entre les gorilles et les humains sont mises en avant (en particulier, l’amour maternel), ce qui constitue l’un des thèmes principaux du film !

A la fois chargées de planter le décor et riches en émotions, les scènes d’ouverture Disney ne manquent pas de marquer les esprits ! Et vous, quelle est votre scène d’ouverture préférée ?

7 secrets cachés des scènes d’introduction Disney
5 (100%) 7 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *