She-Ra : cap sur la planète Etheria grâce à Disney Channel !

Publié par Fiona Rodrigues le 29 septembre 2021 | Maj le 29 septembre 2021

Pour les fans de la première série sur She-ra, datant de 1985, cette nouveauté sera sûrement le moyen de faire découvrir à leurs enfants les héroïnes de leur jeunesse. Pour ceux qui ne la connaissent pas encore, venez avec nous découvrir la belle She-ra et sa planète Etheria !

Des héroïnes sur le devant de la scène dans She-Ra et les princesses au pouvoir

Pour le coup, pas de doute possible, dès le titre cette série nous donne le ton : il y aura plusieurs héroïnes ! Cela ne veut pas dire pour autant qu’il n’y aura aucun représentant de la gent masculine, rassurez-vous. Le résumé officiel de la série est d’ailleurs parfait pour comprendre la trame de cette histoire.

« Adora est membre de la terrible armée de la Horde, dirigée par le monstrueux Hordak qui fait régner la peur sur la planète Etheria. Étant l’une des meilleures soldates de l’armée, elle est sélectionnée pour devenir la nouvelle capitaine des forces de la Horde dont la mission est de détruire la Grande Rébellion dirigée par un groupe de princesses. Lors d’une escapade secrète dans la Forêt des Murmures, Adora se retrouve séparée de sa coéquipière et meilleure amie, Catra. Elle fait alors la découverte d’une épée magique qui la transforme en la puissante guerrière She-Ra. Elle rencontre les princesses de la Grande Rébellion qui lui parlent d’une légende : She-Ra devait revenir sous les traits de leur meilleure héroïne et restaurer l’équilibre à Etheria, en alliant toutes les princesses. Il semblerait qu’Adora soit cette héroïne. Adora ouvre alors les yeux sur la Horde et décide de prêter allégeance à la Grande Rébellion. Elle sera aidée dans sa quête par les autres princesses et membres de la rébellion aux pouvoirs très différents. »

On comprend très rapidement que cette production est un hymne à la diversité et à l’inclusion de chacun, malgré ses problèmes ou ses différences. Les personnages sont uniques et ont leur propre identité (physionomie, ethnie, attirances…), ce qui leur donne un charme particulier et permet au spectateur de s’attacher facilement à ceux d’entre eux qui lui seront plus familiers.

Un travail graphique très abouti

Rien de tel qu’un monde fantastique pour laisser libre court à de nombreuses envies artistiques, notamment celles de la réalisatrice Noelle Stevenson. Sa fraîcheur se ressent d’ailleurs dans son travail, qui montre une volonté remarquable d’adaptation de la série originelle, sans pour autant la dénaturer. On ne peut cependant pas nier l’approche féministe de la réalisatrice, qui a voulu créer des modèles positifs pour les petites filles, mais aussi montrer aux petits garçons qu’une fille peut, elle aussi, être à la hauteur.

On retrouve par la même occasion les réalisations graphiques menées par le studio d’animation coréen NE4U, à qui l’on doit la plupart des scènes de la série, dessinées une par une à la main pour un meilleur rendu sur chaque plan séquence. Les allures poétiques de cette série d’animation sont aussi un moyen de véhiculer des idéologies profondes, incitant indirectement le spectateur à la réflexion.

Une nouveauté pour Disney Channel

Du côté de sa diffusion, la série est diffusée depuis le lundi 13 septembre sur la branche Disney Channel et a donc déjà fait des premiers fans. La production a déjà été nommée plusieurs fois lors de grandes cérémonies de récompenses telles que Daytime Emmy Awards en 2019, Annie Awards et GLAAD Media Awards en 2021.

Pour ce qui est des épisodes, ils ont une durée moyenne de 20 à 30 minutes selon l’intrigue, ce qui en fait des épisodes ni trop longs, ni trop courts à suivre et s’adapte donc très bien à un jeune public ou à un public adolescent.

Et vous, aimez-vous ce monde rempli de couleurs et de magie que nous offre Etheria ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *