Une subvention de 18 millions de dollars pour « A wrinkle in time » de Disney

Publié par Rebecca Journiac le 22 août 2016 | Maj le 22 juillet 2017

subvention 8 millions dollars

Les subventions des États ont toujours été employées pour attirer les réalisateurs du septième art. Cependant, à l’origine, seules les petites productions en étaient bénéficiaires. Aujourd’hui, c’est « A wrinkle in time » des studios aux grandes oreilles qui a été subventionné par l’Etat de Californie.

Quelles sont ces subventions ?

Disney va ainsi recevoir une coquette somme de 18 millions de dollars pour son dernier tournage. Le film « A wrinkle in time » (« Un Raccourci dans le Temps » en français) raconte l’histoire de deux enfants qui voient leurs parents scientifiques disparaître mystérieusement.

subvention 18 millions dollars

L’Etat de Californie verse ainsi la plus grosse subvention qui n’est jamais été, pour faire face à la concurrence. En effet, John Brown, le gouverneur, a choisi de lever le plafond de 75 millions de dollars de subventions pour continuer à être attractif aux yeux d’Hollywood et ainsi encourager les grosses productions à rester sur le territoire.

Les subventions reçues permettent notamment de financer les salaires des équipes ou les décors et ainsi récupérer jusqu’à 25 % des frais engagés. Une aide non négligeable puisque pas moins de 44 millions de dollars ont été versés à l’équipe de tournage pour « A wrinkle in time« . La California Film Production enregistre de ce fait la création de 400 emplois.

Ce n’est pas la première fois que Disney reçoit de telles aides puisqu’en 2015, les films « Overnight » et « Whale » ont reçu respectivement 11,6 millions et 6,8 millions de dollars de subventions.

Une stratégie pour faire face à la concurrence.

Si la Californie reste le berceau de Hollywood et de ses plus grands films, d’autres paysages attirent désormais les studios. En effet, les états de l’est Américain (Georgie, Louisiane) ou encore le Canada et le Royaume-Uni sont assez prisés.

Pour le moment, la Californie demeure en haut du podium des lieux de tournage de gros films avec 22 films tournés en 2015 (sur un total de 109). Toutefois, l’écart diminue puisque 12 ont été tournés en Louisiane, 12 en Géorgie et 11 au Canada. D’autre part, bien que second avec le tournage de 15 productions, le Royaume-Uni a attiré des films à plus gros budgets : 1,6 milliards de dollars ont été dépensés sur son territoire contre seulement 620 millions en Californie. De quoi faire peur au « Golden State ».

La raison est assez simple : ces États accordent des subventions sans plafond et incluent d’autres charges importantes telles que le salaire des acteurs, des scénaristes ou des réalisateurs. D’ailleurs, un des derniers gros films, « Captain America: Civil War », a été tourné dans l’Etat de Géorgie.

Adrian McDonald, auteur de ce rapport, explique cet exode : la plupart des films à gros budget dépensent de grosses sommes en post-production et pourront donc recréer des décors à leur guise. Il reste cependant optimiste pour la Californie qui dispose « d’une concentration d’infrastructures et de talents inégalée pour rester devant ses rivaux »

Source.

Une subvention de 18 millions de dollars pour « A wrinkle in time » de Disney
Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *