Nous toujours : un court métrage émouvant et original

Publié par Pauline le 7 août 2021 | Maj le 7 août 2021

Nous toujours est un court métrage des Walt Disney Studios Motion Pictures, sorti directement sur la plateforme de streaming Disney + en juin 2021. Précédant Raya et le dernier dragon pour les sorties au cinéma, il dénote totalement des courts-métrages qu’ont pu produire les studios Disney jusqu’à présent.

Fiche technique de Nous toujours

  • Titre original et français : Us again (US) / Nous toujours (FR)
  • Genre : familial, comédie, musical, amour
  • Durée : 7 minutes
  • Diffusion : Cinémas (États-Unis) et Disney + (France)

Synopsis :

Dans une ville colorée et animée par du rythme et du mouvement, un vieil homme et son épouse jeune d’esprit ravivent leur passion de jeunesse pour la vie et l’un envers l’autre lors d’une nuit magique. Les années s’effacent et la joie de danser les propulse à travers les palpitants paysages urbains de leur jeunesse et ils se remémorent de doux souvenirs et leurs ambitions.

Les personnages principaux

Un court métrage insolite, regorgeant de détails

Tout prend place dans un New-York sur-vitaminé, mélangeant les quartiers typiques aux anciens bâtiments, avec des personnages hauts en couleur qui semblent tout droit sortis d’une comédie musicale de Broadway, tant leurs mouvements sont synchronisés avec la musique. C’est d’ailleurs les compositions de Pinar Toprak, choisies par le réalisateur Zac Parrish, qui rythmeront ce court-métrage pendant 7 minutes, nous permettant ainsi de se passer totalement de dialogues.

Cependant, parmi cette énergie débordante, un homme vit reclus chez lui, seul sur son fauteuil. Cette scène comporte certains décors et expressions du visage qui ne sont pas sans rappeler le film La haut et son personnage Carl, le grand-père, toujours seul chez lui sur son siège.

Apparaît dans cette scène le second personnage principal – sa femme, qui est au contraire pleine de joie. Ceci est subtilement exprimé par le contraste de tenues entre les deux protagonistes. Lui est en chaussettes, habillé plutôt dans des couleurs froides et fades (gris et marron). Elle est en jaune, bleu et chaussures rouges, couleurs tranchantes et vives.  Elle tente de rendre son mari de bonne humeur en l’invitant à danser, la musique devient alors mélancolique lorsque celui-ci refuse. Depuis son balcon, il voit sa femme partir triste, tête baissée jusqu’au moment où la pluie qui lui tombe doucement dessus lui redonne une jeunesse et une énergie débordante pour danser. Il s’empresse alors de retrouver sa femme, qui redevient elle aussi éclatante de jeunesse sous la pluie.

Une vraie prouesse graphique

La musique au service des émotions

Commence alors une longue séquence de danse qui rappellera les grands clichés des comédies musicales :  des lumières vives, un tempo soutenu, la pluie, la danse devant la fontaine, tout y est. Comprenant que la pluie lui redonne la joie de vivre, il tente à tout prix de rester sous l’averse, allant même jusqu’à abandonner sa femme dans un sprint haletant. Il montre de lui un côté égoïste qui court après la jeunesse. C’est alors dans une musique douce et émouvante que se joue le dénouement: il comprend qu’à trop penser à lui-même il en a encore oublié son premier amour, sa femme. L’ambiance sonore s’accélère, le rythme également, et voilà le personnage principal qui propose une danse à sa bien-aimée, peu importe la présence de la pluie.

Us again étonne par son absence de dialogue, remplacée par une bande originale qui rythme les séquences et traduit les émotions des personnages principaux. Sans oublier la qualité visuelle et graphique de cette production qui mérite d’être vue et revue !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *