The Walt Disney Company et la fondation Make-A-Wish célèbrent leurs 100 000 vœux exaucés

Publié par Florian Mihu le 29 octobre 2015 | Maj le 4 juin 2017

Depuis 1981, la fondation Make-A-Wish et The Walt Disney Company ont exaucé les vœux de milliers d’enfants et de familles partout dans le monde. A la mi-octobre, les deux groupes ont fêté leur 100 000ème collaboration autour de Disney à Disneyland Resort (Californie). Ce cap symbolique fut l’occasion d’exaucer un nouveau vœu, celui du jeune Luke et de sa famille.

Disney Make a Wish 100000

Luke, qui lutte depuis l’âge de 5 ans contre un neuroblastome, a passé plusieurs jours dans le Parc de Walt mais aussi à Disney California Adventure. Il a ainsi pu partager des moments magiques et inoubliables avec ses héros Flash McQueen et Martin à Radiator Springs, rencontrer Anna et Elsa ou encore profiter de fabuleux divertissements comme la Disney Paint the Night Parade ou les spectacles nocturnes Disneyland Forever et World of Color – Celebrate!Make-A-Wish a marqué la venue de Luke en lui offrant un florilège des meilleurs moments passés avec sa famille projetés sur les écrans d’eau de Rivers of America.

Depuis le premier souhait exaucé du petit Frank “Bopsy” Salazar âgé de 8 ans en 1981, Make-A-Wish et la maison de Mickey ont exaucé plus de 8000 vœux Disney d’enfants dans différentes destinations : parcs à thèmes, voyages sur la Disney Cruise Line ou encore visite de studios de télévision ou de cinéma. « C’est incroyable de se dire qu’il y a 35 ans, Make-A-Wish a exaucé son premier vœu Disney à Disneyland Resort, l’un des lieux les plus à même d’exaucer d’innombrables vœux, devenus aujourd’hui un héritage dans le cœur des gens », a déclaré Bob Chapek, patron de Walt Disney Parks & Resorts. « C’est fantastique de célébrer notre 100 000ème vœu, et nous sommes très fiers d’apporter joie et rires aux enfants et à leur famille ».

12065969_926060950793127_4440682951096914613_n

The Walt Disney Company et la fondation Make-A-Wish célèbrent leurs 100 000 vœux exaucés
Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *