Young Woman and the Sea : le projet de Disney+ avec Daisy Ridley

Publié par Camille Esteve le 26 décembre 2020 | Maj le 27 décembre 2020

La plateforme Disney+ enrichit encore son catalogue avec ses créations originales. L’un des projets à venir, et non des moindres, est celui de l’adaptation du roman de Glenn Stout : Young Woman and the Sea (trad : La jeune femme et la mer). Une œuvre qui raconte l’histoire vraie de Gertrude « Trudy » Ederle, la toute première femme à avoir traversé la Manche à la nage en 1926. C’est donc cette vie hors du commun que Disney a décidé de porter à l’écran.

Young Woman and the sea

Gertrude Ederle, un destin pas comme les autres

Disney aime raconter des histoires, surtout quand elles ont pour personnage principal un protagoniste fort et atypique. Deux adjectifs qui décrivent parfaitement Gertrude Ederle. Née à New-York en 1905, elle n’a que 18 ans lorsqu’elle remporte trois médailles aux Jeux Olympiques d’été de 1924, pour les épreuves de natation féminine. Un très bon départ dans sa carrière, mais c’est le 6 août 1926 que la jeune femme marque l’Histoire : elle traverse la Manche à la nage, malgré des courants très agités qui ont même obligé les ferries à annuler leurs traversées. Elle parcourt 40 km en 14 heures et 39 minutes. Non seulement elle devient la première femme à avoir réalisé cet exploit, mais en plus, elle bat le record masculin de la traversée, détenu à l’époque par Sebastian Tiraboschi. Et, fait anecdotique, elle réalise cette traversée en bikini, et non en maillot une pièce, comme ceux que les femmes portaient à l’époque. Une victoire qui suscite aussi bien l’admiration que l’indignation : son exploit est remis en question. Gertrude Ederle est même soupçonnée de triche, et d’avoir été assistée par des bateaux. Le roman de Glenn Stout met donc en exergue le combat de la jeune femme à tous les niveaux : sa lutte pour préparer son corps à une telle épreuve, celle pour financer le projet de sa traversée, et celle pour prouver l’authenticité de son exploit.

Un casting cinq étoiles pour Young Woman and the Sea

Et pour camper le personnage de la jeune Gertrude, Disney veut faire appel à l’une de ses étoiles montantes : Daisy Ridley, alias Rey dans la dernière trilogie de la saga Star Wars. Rien d’officiel encore, mais les négociations semblent en bonne voie. Même chose du côté de la réalisation, la firme aux grandes oreilles envisage Joachim Rønning, à l’origine de Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar, et de Maléfique : Le Pouvoir du Mal. Au scénario, on retrouve Jeff Nathanson, qui a aussi travaillé sur le cinquième opus de Pirates des Caraïbes, justement, et qui a également écrit la trame du live-action du Roi Lion. Enfin, la production sera assurée conjointement par Jerry Bruckheimer et Chad Oman, qui avaient déjà coproduit Armageddon en 1998. Jerry Bruckheimer, de son côté, a également produit toute la saga Pirates des Caraïbes. Un cocktail prometteur, donc, pour donner vie à cette œuvre originale, qui devrait être disponible sur Disney +. Aucune date de sortie n’a encore été annoncée pour l’instant.

Daisy Ridley revient sur Star Wars et les multiples destins de Rey

Daisy Ridley est Rey dans Star Wars @Lucasfilm

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *