Artemis Fowl et ses bandes annonces

Publié par Cyril le 27 novembre 2018 | Maj le 2 mars 2020

Dans la longue série des sorties prévues par les studios Disney, entre adaptation en live-action, saga et films d’animations, une création originale viendra également enchanter l’année 2019 avec les aventures d’Artemis Fowl. Dans une ambiance fantasy, entre Men In Black et du sorcier le plus connu au monde de Poudlard, découvrez dans ce nouvel article les bandes annonces  du film événement prévue pour mai 2020 sur nos écrans.

artemis fowl

Artemis Fowl s’offre une nouvelle affiche et une nouvelle bande annonce

Si vous êtes un inconditionnel de l’univers de Eoin Colfer, cette information devrait vous ravir. En effet, on commence à en découvrir un peu plus sur l’adaptation au cinéma de la célèbre série littéraire Artemis Fowl. A travers une nouvelle affiche ainsi qu’une nouvelle bande annonce, le nouveau petit bijou de Kenneth Branagh pour Disney se dévoile un peu plus, pour notre plus grand plaisir!

Une affiche plus colorée que l’originale

Artemis Fowl s’offre une nouvelle affiche haute en couleur.

Nous vous en avions parlé lors de sa sortie, la première affiche officielle du film se voulait très simple, tout en sobriété, avec seulement le personnage d’Artemis Fowl au premier plan. Cette fois ci, on entre dans le vif du sujet avec une affiche qui dévoile enfin une pléiade de personnages. On aperçoit, entre autres, les personnages de Holly Short, une fée au service des FARfadets (Forces Armées de Régulation et Fées Aériennes de DETection), de Mulch Diggums, un nain aux facultés pour le moins… étonnantes, ou encore de Butler, majordome et garde du corps du jeune Artemis Fowl. Bref, tous ces personnages hauts en couleur semblent tout droit sortis d’un univers fantastique, impression encore renforcée par la couleur bleue, dominante sur l’ensemble de l’affiche. On devine également derrière les personnages des éléments de décors. Certains, en bas de l’affiche, semblent propres à notre univers, avec des bâtiments anciens, comme le phare, alors que d’autres semblent venir d’univers étrangers, comme on peut en distinguer en haut de l’affiche. S’agit-il des paysages propres au monde souterrain? La sortie du film le 27 mai devrait nous éclairer davantage sur ce sujet.

Une bande annonce aux airs de X-Men

Artemis Fowl – Nouvelle bande-annonce (VF)

Là où notre monde se termine. Le sien commence. Artemis Fowl, dès le 27 mai au cinéma.

Publiée par Walt Disney Studios sur Lundi 2 mars 2020

Avec la cohabitation à l’écran dès les premières secondes de la bande annonce de technologies avancées  avec une demeure aux allures ancestrales, on pourrait en effet se croire propulsés dans la célèbre école du Professeur Xavier. L’impression est vite dissipée lorsque les personnages apparaissent à bord d’hélicoptères, ou de voitures de luxe, tous impeccablement vêtus de costumes sur mesure: on a alors l’impression que le film est en réalité un film d’espionnage, digne de James Bond, avec toutefois une différence notable: l’âge du personnage principal. Mais c’est finalement avec l’apparition des personnages de Mulch Diggums et de Holly Short qu’on comprend réellement de quoi il s’agit et de l’univers dans lequel va s’inscrire le film: un mélange subtil entre film d’action et univers d’heroic-fantasy. Notre jeune héros  est donc totalement inscrit dans son temps, avec l’utilisation de toute une panoplie d’instruments technologiques, tout en étant en contact avec des créatures ancestrales et légendaires, telles que les fées, les elfes ou encore les nains. Eoin Colfer et Kenneth Branagh semblent donc vouloir s’amuser à nous dépeindre, tant dans les livres qu’à l’écran, un monde où traditions et modernité se côtoient, pour engendrer un univers fantastique unique.

Pas de doute, cette nouvelle bande-annonce ne nous donne qu’une envie, en découvrir davantage sur cet univers, ou renouer avec lui pour ceux qui seraient déjà accro à la série littéraire. Elle nous donne rendez-vous le 27 mai dans les salles obscures pour trembler et rire avec ces personnages, tous campés par des acteurs de renom. Allez-vous vous laissez tenter par l’aventure?

Artemis Fowl, un jeune garçon intelligent

La saga Artemis Fowl est une série de livres best-sellers (vendus a plus de 21 millions d’exemplaires à travers le monde) écrit par Eoin Colfer, un auteur Irlandais entre 2001 et 2013, pour lequel Disney s’intéressait dès le début à l’adapter en film. Cependant, la firme ayant bien fait d’attendre avant de lancer définitivement le projet au risque d’un échec cuisant face à un jeune sorcier du nom de Harry Potter, qui la même année, a amorcé le début d’un succès mondial. Dans ce même esprit, et du haut de ses douze ans, le jeune Artemis Fowl est un garçon surdoué. Issue d’une lignée de criminels, il doit cependant livrer bataille dans un monde de cahot, après la découverte d’un monde souterrain peuplé d’êtres sortis de l’univers heroic-fantasy. Le jeune héro découvrira que certaines créatures maléfiques sont liées à la disparition de son père, deux ans auparavant.

Une première bande annonce pour Artemis

L’acteur, réalisateur et producteur Irlandais Kenneth Branagh est bien connu dans le monde de Walt Disney. Il a déjà réalisé le remake en live-action de Cendrillon en 2015 ou encore Thor en 2011. Mais pour l’anecdote amusante, Kenneth a joué le rôle du professeur Gilderoy Lockhart dans le film Harry Potter et la Chambre des Secrets. Et c’est dans cette première bande annonce que nous découvrons les premières images du film en commençant par des prises de vues en plein ciel d’une forêt, suivi d’une grande grande citée pour décrire ce monde devenu déchéance. Ainsi, les raisons de l’existence du monde souterrain sont dévoilés. Et c’est à ce moment là que Artemis apparaît (incarné par l’acteur encore inconnu Ferdia Shaw) accompagné par Butler (Nonso Anozie). Les entrailles de la terre dévoilent une citée resplendissante et technologique auquel les elfes sorcières vont apporter cette touche de magie riche en ce monde. Artemis semble ainsi prêt à tout pour arriver à son but dans cet environnement inconnu, quitte à enfreindre les codes du héro.

Une première affiche

Artemis Fowl

C’est avec un air innocent que le jeune Artemis Fowl pose fièrement pour cette première affiche officielle. Avec ce langage mystique de couleur vert qui se reflète sous ses lunettes noires à la Men In Black (et son costume sur mesure), le jeune garçon semble avoir une mission bien précise. A noter le gland de chêne qui sert de point à la lettre de son prénom, en référence à l’entrée du monde souterrain. Une affiche relativement simple qui se veut aussi réservée que sobre.

Bien que le film fait état d’inspirations cinématographiques diverses, espérons que son succès soit au rendez-vous du public français, à l’instar de l’adaptation du livre Un Raccourci dans le Temps, qui bien qu’ayant rapporté outre-atlantique, il fut un échec chez nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *