Découvrez notre avis sur Casse Noisette et les 4 Royaumes !

Publié par Cécile Champion le 17 novembre 2018 | Maj le 17 novembre 2018

Le mardi 6 novembre avait lieu une projection presse du nouveau film des studios Walt Disney Pictures : Casse Noisette et les 4 Royaumes. Inspirée du conte d’Hoffmann de 1816, cette revisite nous offre un incontournable film de Noël.

casse noisette et les 4 royaumes

Le film Casse Noisette et les 4 Royaumes

  • Production : Walt Disney Pictures
  • Titre original : The Nutcracker And the Four Realms
  • Titre français : Casse Noisette et les 4 Royaumes
  • Sortie française : 28 novembre 2018
  • Sortie américaine : 2 novembre 2018
  • Réalisateur : Lasse Hallström, Joe Johnston
  • Scénario : Ashleigh Powell
  • Musique :  James Newton Howard

Bande-annonce de Casse Noisette et le 4 Royaumes

Synopsis

Tout ce que souhaite Clara, c’est une clé. Une clé unique en son genre, celle qui ouvrira la boîte contenant l’inestimable cadeau que sa mère lui a laissé avant de mourir. À la fête de fin d’année organisée par son parrain, Drosselmeyer, Clara découvre un fil d’or qui la conduit jusqu’à cette précieuse clé … mais celle-ci disparaît aussitôt dans un monde étrange et mystérieux. C’est dans ce monde parallèle que Clara va faire la connaissance d’un soldat nommé Phillip, d’une armée de souris, et des souverains de trois royaumes : celui des Flocons de neige, celui des Fleurs et celui des Friandises. Pour retrouver cette clé et restaurer l’harmonie du monde Clara et Phillip vont devoir affronter la tyrannique Mère Ginger qui vit dans le quatrième royaume, le plus sinistre d’entre tous…

Casse Noisette et les 4 Royaumes : une toute autre histoire

Quand on parle de revisite, les réalisateurs Lasse Hallström et Joe Johnston n’ont pas fait les choses à moitié. C’est ainsi qu’on se laisse embarquer pour 1h40 de féerie avec, en fond, la célèbre musique de Tchaïkovski.
Dans le conte d’Hoffmann, Marie se voit offrir un casse noisette à Noël, qui va s’animer pendant la nuit. C’est alors que le jouet se livre à une lutte sans merci contre le roi des souris, combat qu’il remporte. Le petit soldat emmène alors la jeune fille dans un royaume magique peuplé d’autres jouets enchantés.

Pour Hallström et Johnston, l’histoire se situe dans une Angleterre victorienne. C’est la veille de Noël et Clara (Mackenzie Foy), sa sœur, son frère et son père doivent aller fêter le réveillon chez le parrain de Clara. Sa maman est décédée quelques temps avant mais elle leur a laissé à tous un cadeau qui leur ressemble. Pour Clara, il s’agit d’un petit œuf en or avec une serrure. Hors aucune clé ne se trouve dans la boite ! Elle demande alors de l’aide à son parrain, Drosselmeyer (Morgan Freeman), chez qui se passe le réveillon. En cherchant cette fameuse clé, elle va se retrouver dans un tout autre univers, complètement hors du temps.

Un monde à part entière

Le parcours de Clara pour arriver au royaume des flocons de neige, n’est pas sans rappeler une certaine saga du nom de Narnia. De la maison de son parrain, elle arrive dans un paysage enneigé par un énorme tronc d’arbre. Elle y fait d’ailleurs la rencontre du casse noisette, Phillip, qui va l’amener au palais des régents.
Les réalisateurs ont réussi à créer un véritable monde magique. Chacun des royaumes a été créé à partir d’image de synthèse à part le palais et le 4e royaume, celui de l’amusement, qui sont un mélange de décors réels et d’infographie 3D. Max Wood, le superviseur des effets visuels, et son équipe, ont travaillé d’arrache-pied pour garder l’échelle correspondant au monde réel.

Clara apprend qu’il existe 4 royaumes, avec chacun un régent.  Aubépin, régent du royaume des fleurs, Frisson, régent du royaume des flocons de neige, la fée Dragée (Keira Knightley), régente du royaume des friandises. La 4e régente est la redoutable mère Gingembre, qui possède le royaume de l’amusement, totalement à l’abandon.
La présentation de ces 4 royaumes nous livre des images à couper le souffle, des paysages sublimes tant les décors sont recherchés et fournis, ainsi que des couleurs franches qui nous en mettent plein la vue. Des paysages glacés, où différentes teintes de bleu sont mélangées pour le royaume des flocons de neige mais aussi des paysages aux couleurs vives plutôt roses, orangées et chaudes pour le royaume des friandises.  Le royaume des fleurs met en avant des teintes plutôt pastels mais avec une palette assez extraordinaire. D’ailleurs, 2 millions de fleurs ont été créées en image de synthèse, ainsi que des moulins à vent et une rue pavée, afin de rendre hommage au printemps. Le palais des régents, au centre, n’est pas laissé pour compte et bénéficie d’une image glorieuse, avec son architecture qui fait penser à un mélange d’Agrabah (Aladdin) et de palais russes avec les clochers à bulbes.

palais des régents

Salle de spectacle du palais des régents

Seule ombre au tableau : le royaume de l’amusement, totalement délaissé, aux couleurs sombres et tristes. La terreur règne, plus personne n’ose y mettre les pieds et pour cause ! La Mère Gingembre est redoutable et elle n’hésite pas à attaquer tous ceux qui se mettent sur son chemin.

Des personnages hauts en couleurs

casse noisette et les 4 royaumes

Clara au milieu d’ Aubépin, Frisson et la Fée Dragée

Que serait ce film sans ses personnages extravagants ? Tous, prennent une place à part entière dans l’histoire et on peut distinguer un caractère propre à chacun. Leurs habits très travaillés montrent aussi à quel royaume ils appartiennent.

Aubépin, avec des fleurs un peu partout sur lui ainsi que dans sa barbe, est sans conteste le régent du pays des fleurs. Il se montre courtois et doux avec Clara.
Frisson est à l’image de son royaume : glacé. Avec son apparence gelée, il peut se montrer assez sec mais tout comme Aubépin, il accueille Clara avec bienveillance.
La Fée Dragée, tout de rose vêtue est celle qui prend les devants avec Clara et gagne sa confiance en premier. Elle lui explique toute l’histoire et lui fait visiter le palais. Exubérante, elle est à l’image de son royaume en ayant des cheveux fais de barbe à papa ! Keira Knightley nous livre ici une belle représentation de ses talents d’actrice !
La Mère Gingembre est assez sobre par rapport aux trois autres. Elle porte des tenues aux couleurs neutres et a une cicatrice sur le visage, comme un jouet fissuré.

Tous les personnages sont assez extravertis et pourront vous faire sourire à plusieurs reprises !

Notre avis sur ce film

Afin de retrouver la clé de son précieux cadeau, Clara va devoir aller affronter la Mère Gingembre. Et là est toute l’histoire !
Pleine de courage, elle devra affronter des vérités auxquelles elle ne s’attendait pas !
Dans ce film, les réalisateurs nous ont bien saupoudré cette histoire à la sauce Disney. Des paysages magnifiques, une musique plus qu’envoûtante, une histoire simple mais efficace, en bref tout colle.
D’ailleurs parlons en de la musique ! Les arrangements sont juste incroyables. L’œuvre de Tchaïkovski a été arrangée à certains endroits pour aller avec certaines actions ou découvertes de Clara. La musique est immersive, omniprésente. Si d’ordinaire elle vous donne des frissons, vous ne serez pas en reste, et ce, du début à la fin.
Misty Copeland, célèbre ballerine de l’American Ballet Theatre, joue la princesse ballerine que l’on peut voir au début mais, et surtout, à la fin, pour une danse splendide. On en redemande.
Encore un thème cher à Disney que l’on retrouve dans ce film : la famille. Clara tirera des leçons de son aventure afin de mieux comprendre les sentiments qui guident une famille en deuil.
Alors certes, certains trouveront les dialogues minimalistes et peut-être, pas vraiment recherchés. Mais c’est un conte de Noël, pas un essai philosophique. Et qu’est-ce que ça fait du bien ! Tout s’enchaîne parfaitement, la fin est belle, on en prend plein la vue et on est content.
Pour nous, cette revisite est un succès, à voir et revoir sans modération, surtout à l’approche de la très chère période de Noël, sans qui, ce film ne serait peut être pas aussi féerique !

Alors, qui sera au rendez-vous le 28 décembre prochain ?

Découvrez notre avis sur Casse Noisette et les 4 Royaumes !
3.6 (72.5%) 8 votes
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *