De plumes et de flammes : Mulan, guerrière et impératrice

Publié par Charlène Delcourt le 21 juin 2022 | Maj le 21 juin 2022

Un peu moins d’un an après la parution de Rose rebelle, premier roman de la série The Queen’s council consacrée à Belle, est sorti De plumes et de flammes, écrit par Livia Blackburne et cette fois centré sur Mulan. Pour rappel, cette nouvelle série de livres contient des romans présentés comme indépendants, avec pour trame de fond l’accession au trône des princesses Disney, guidées dans leurs nouvelles responsabilités par la « Voix de la Reine », une force mystique insaisissable.

De plumes et de flammes

Fiche technique du roman De plumes et de flammes

  • Titre original : Feather and Flame
  • Titre français : De plumes et de flammes
  • Nom de la série : The Queen’s council
  • Autrice : Livia Blackburne
  • Traducteur : Laurent Laget
  • Éditeur : Hachette
  • Nombre de pages : 381
  • Date de sortie : le 30 mars 2022

Résumé (attention, il en dévoile beaucoup !)

Après la guerre qui a fait d’elle une héroïne, Mulan passe ses journées à entraîner une milice de soldates pour protéger son village. Mais quand Shang arrive avec une invitation à se rendre à la cité impériale, invitation envoyée par l’empereur lui-même, sa vie relativement paisible est complètement bouleversée. D’autant plus quand l’empereur lui annonce qu’il a décidé de faire d’elle son héritière et successeur au trône. Avant même de pouvoir décider si elle accepte ou non cette responsabilité, l’empereur meurt subitement.

Dès que Mulan endosse son nouveau rôle d’impératrice, il devient clair que tout le monde n’est pas de son côté. Ses ministres complotent contre elle, et les Huns profitent de cette faille au sein du pouvoir. Mais la Voix de la Reine est là pour aider Mulan à embrasser sa destinée afin qu’elle sauve son pays et prouve une fois encore que, avec un casque ou une couronne, elle est faite pour régner.

Un roman moderne ancré dans la tradition chinoise

Comme dans Rose rebelle, qui présentait une Belle déterminée et indépendante au temps de la Révolution française, De plumes et de flammes s’attache à introduire une Mulan forte, symbole du féminisme, en pleine Chine impériale. Et là encore, le mélange entre Histoire et modernité fonctionne très bien.

Ainsi, la tradition chinoise est présente, et les nombreuses recherches de l’autrice se retrouvent dans les différentes descriptions du palais ou des coutumes, mais également à travers les figures féminines historiques que l’on découvre au fil du roman. La place que l’ensemble des personnages féminins prend dans l’histoire de l’héroïne et dans sa construction est intéressante, et permet d’aller encore plus loin que ce que le film d’animation avait commencé à faire en son temps, ce qui en fait un roman très actuel.

Un casting de personnages majoritairement renouvelé dans De plumes et de flammes

Là où Rose rebelle reprenait la quasi intégralité des personnages de La Belle et la Bête, De plumes et de flammes se contente de Mulan, sa famille, Li Shang et -assez brièvement- l’empereur. Si ce n’est pas un point qui empêchera d’apprécier la lecture du roman, l’ancrage Disney reste plus limité. Il y a tout de même quelques références aux événements du film d’animation, ceux qui ont fait de Mulan une héroïne à travers toute la Chine, et qui servent de base à l’accession de la soldate au pouvoir.

Livia Blackburne introduit dans son roman de nombreux personnages qui gravitent autour de Mulan : les figures historiques évoquées plus haut, mais également les soldates de sa milice ou encore son entourage au palais. La longueur du roman et le nombre de ces personnages fait qu’il est difficile de tous les développer, mais on peut identifier rapidement leurs principaux traits de caractère et, dans une certaine mesure, s’y attacher.

Une histoire divertissante mais déjà vue

L’histoire met un peu trop de temps à démarrer et n’est pas des plus marquantes, notamment parce que la trame de De plumes et de flammes est assez similaire à celle de Rose rebelle : une femme devant accéder légitimement au pouvoir est empêchée par un groupe d’hommes qui ne voient pas cet événement d’un bon œil. Si cela n’a malheureusement rien d’irréaliste, c’est malgré tout un peu redondant pour deux romans se déroulant dans la même série et se succédant. Le sujet est important, et cet obstacle permet à l’héroïne de montrer sa force (mais également ses faiblesses et son côté humain, ce qui est tout aussi intéressant !), mais il aurait pu être plus pertinent de présenter ces difficultés à travers un autre schéma pour éviter les quelques échos entre les deux histoires et ce sentiment de déjà-vu.

Malgré ces quelques points négatifs, le roman reste très agréable à lire et présente une facette intéressante du personnage de Mulan. De quoi confirmer l’intérêt que suscite cette nouvelle série de romans, dont le prochain tome n’a pas encore été officialisé, mais que nous attendons avec impatience !

5/5 - (1 vote)
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.