Files d’attente dans les parcs : comment Disneyland Paris cherche à les réduire ?

Publié par Rebecca Journiac le 16 juillet 2018 | Maj le 17 juillet 2018

Dans le but d’offrir à ses visiteurs une expérience toujours plus optimale, Disneyland Paris propose depuis quelques mois des solutions innovantes pour réduire au maximum les files d’attente. Découvrez les modalités et ambitions de ces nouveautés.

Disney Access One, le Fastpass réinventé pour les attractions Disney

C’est une grande nouveauté qui arrive dans les parcs Disney français. En effet, le système Disney Access One sera en place du 24 juillet 2018 au 30 septembre 2018.

Réduire files d'attente

Ce nouveau concept est payant et permet aux visiteurs d’accéder à tout moment de la journée à une des attractions les plus populaires des parcs, sans faire aucune file d’attente. Le ticket permettant cet avantage est vendu en quantité limitée, dans la boutique la plus proche de l’attraction concernée. Le Disney Access One est au prix de 15 euros (accompagné d’un souvenir Disney) et valable une seule fois, dans une attraction définie, le jour même de votre achat. Attention le ticket ne peux donner accès pour les attractions fermées.

Les attractions concernées sont ainsi : Big Thunder Mountain, Buzz Lightyear Laser Blast, Star Wars Hyperspace Mountain, Star Tours, Indiana Jones et le Temple du Péril, Peter Pan Flight, pour les attractions du Disneyland Park ; Ratatouille : l’aventure totalement toquée de Rémy, Rock’n’roller Coaster Staring with Aerosmith ainsi que Hollywood Tower Hotel pour le parc Walt Disney Studios.

Un service Fastpass toujours présent

En parallèle, que les visiteurs se rassurent, le système gratuit de Fastpass présent depuis des années dans les parcs Disney demeure présent. Cette technique vous permet de prendre un rendez-vous (grâce à votre billet d’entrée) pour certaines attractions et de bénéficier de files d’attente réduites à l’heure indiquée.

À noter que lorsque vous prenez un ticket Fastpass, vous ne pouvez pas en prendre de nouveau avant 2 heures, faites donc bien attention à choisir les bons Fastpass aux bons moments !

habitudes disneyland paris

L’application Lineberty pour réserver personnages et restaurants et éviter les files d’attente

Au cours de l’été 2018, à l’occasion notamment de l’été des super héros, le parc Walt Disney Studios propose un service de file d’attente virtuelle. En effet, pour rencontrer Captain America ou Mickey et ses amis, vous devez nécessairement prendre un rendez-vous via l’application mobile Lineberty. Les inscriptions ouvrent chaque matin à 09h45 et une heure de rencontre avec un personnage Disney vous est attribuée, il ne vous reste plus qu’à montrer votre numéro de ticket directement aux cast members à l’entrée du point de rencontre.

files d'attente

Ce même système est repris au restaurant En Coulisses, de façon facultative cette fois-ci, dans le but de réduire le temps d’attente. En réservant sur l’application, vous accédez à des caisses réservées et pouvez commander votre repas plus rapidement.

Pour les visiteurs qui ne parviennent pas à se connecter au réseau wifi de Disneyland Paris ou qui n’ont pas accès à l’application, des cast members équipés pourront vous aider à faire votre réservation sur place.

Ces mesures sont encore en majorité en phase de test au cours de l’été et le temps nous apprendra quels seront les systèmes de réduction d’attente pérennisés ou non.

Files d’attente dans les parcs : comment Disneyland Paris cherche à les réduire ?
4.6 (92%) 5 votes
2 commentaires sur "Files d’attente dans les parcs : comment Disneyland Paris cherche à les réduire ?"
  1. la majorité silencieuse

    Le lineberty est une arnaque il est impossible de rencontrer le captain america et les castmembers sur place sont complètement désemparé.
    Il n’y a aucun superheros à croiser sur le parc.
    un scandale

  2. woody

    Encore 15 euro supplémentaire et juste pour 1 attraction
    c’est vrai que l’entrée au parc n’est pas assez chère. Je trouve cela scandaleux mais c’est vrai que les Rêves Disney ont un prix
    Avant on disait que les rêves étaient gratuits, Disney nous prouve que non

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *