Hulk : Portrait d’un homme vert en colère

Publié par Bruno le 20 juillet 2022 | Maj le 20 juillet 2022

Aussi intelligent que Tony Stark et aussi fort que Thor, cela fait 60 ans que l’incroyable Hulk fracasse l’univers Marvel de toutes ses forces. Apaisons la colère du géant de jade en lui souhaitant un joyeux anniversaire via ce portrait !

L’histoire détaillée de Hulk dans le Marvel Cinematic Universe

Depuis le “sacrifice” de Captain America, l’armée souhaite recréer le sérum du super soldat et c’est au Dr Bruce Banner qui se voit confier cette tâche. Si Steve Rogers a eu sa force grâce aux rayons vita, Banner décide d’alimenter ce nouveau sérum aux rayons gamma. Malheureusement, l’expérience dégénère et le scientifique se transforme en immense monstre vert surnommé Hulk. Pris en chasse par le général Thaddeus Ross, Bruce se réfugie en Amérique du sud. Alors qu’il travaille dans une usine de boissons, il se coupe et son sang se retrouve dans une bouteille bue par un client aux USA. L’armée américaine reprend sa traque, aidée par Emil Blonsky, ancien capitaine de la marine anglaise devenu mercenaire.

Le scientifique en fuite retourne aux États-Unis car cela fait plusieurs mois qu’il est en contact avec une personne qui se dit capable de l’aider à redevenir normal. Embarquant Betty Ross, la fille du général qui poursuit notre héros, ils se rendent à New York. Voyant la difficulté de chasser le colosse, Blonsky se voit être le cobaye des différents prototypes de sérum de super soldat. Il devient alors un monstre tout aussi monstrueux et destructeur que le géant vert, l’Abomination. Les deux titans s’affrontent et Bruce en sortira vainqueur mais la fuite continue jusqu’à l’arrivée sur terre d’un certain dieu nordique.

Loki, dieu de la malice et frère adoptif de Thor, met la main sur le Tesseract et prévoit d’envahir la Terre. Nick Fury, le directeur du SHIELD, souhaite réunir certains des êtres les plus puissants de la planète afin de stopper la soif de conquête de l’Asgardien. L’espionne Natasha Romanoff, Black Widow, part à la rencontre du Dr Banner en Inde. Ce dernier accepte de les rejoindre à condition de ne pas réveiller Hulk, ce qui arrivera malheureusement une fois Loki capturé par les héros. Après que ce dernier ait réussi à s’échapper, les tout fraîchement nommés Avengers se réunissent à New York pour mettre un terme à l’invasion.

Bruce rejoint l’équipe et vit à présent parmi Les Avengers. C’est en compagnie de Tony Stark et avec l’aide du sceptre de Loki qu’Ultron, une intelligence artificielle conçue pour prévenir des dangers, naît et menace les humains tandis que débute une idylle entre Bruce et Natasha. Malgré les sacrifices, l’IA est mise hors d’état de nuire mais Hulk décide de fuir une énième fois à bord d’un quinjet, voyant qu’il est encore et toujours un monstre incontrôlable après son combat face à Iron Man en Afrique du Sud. 

Deux années ont passé, Thor a perdu son père, Odin, et tandis qu’Asgard se fait assiéger par sa sœur  Hela, le Dieu du tonnerre se retrouve à jouer les gladiateurs pour le Grand Maître sur la planète Sakaar. Il doit se battre contre le champion qui n’est nul autre que le monstre vert, qui le bat facilement. Après le combat, le colosse de jade lui fait part de ses doutes et de ses sentiments et on se rend compte qu’il est tout aussi humain et intelligent que Banner. Banner reviendra enfin, peu après, pour donner un coup de main à Thor, Valkyrie et Loki afin de reprendre Asgard des mains de la déesse de la mort. Malheureusement, celle-ci étant bien trop puissante, les Revengers décident de laisser la planète au démon Surtur et de conduire les survivants à l’abri.

Lors de son périple, le vaisseau conduisant le peuple asgardien vers une planète plus sûre se fait aborder par l’ordre noir, l’armée de Thanos. Ce dernier en vient aux mains avec Hulk qui perd ce combat et se transforme en Bruce avant de se faire expédier sur Terre dans le saint des saints afin de prévenir le Dr Strange et Wong de l’arrivée du tyran cosmique. Rejoint par Tony Stark, les quatre s’apprêtent à affronter deux des soldats de Thanos mais Bruce n’arrive pas à réveiller Hulk et se révèle inutile jusqu’à son arrivée au Wakanda où on lui remet une nouvelle version du Hulkbuster (armure permettant de contrôler plus facilement le monstre vert). Cela n’empêche pas Thanos de claquer des doigts et de faire disparaître la moitié des êtres vivants dans tout l’univers.

Cinq ans passent pour Avengers: Endgame, Bruce réussit enfin à dompter la bête en lui. Ayant son intelligence et le physique de Hulk, il fait partie des héros encore actifs avant de participer au casse temporel, permettant aux héros de mettre la main sur les pierres d’infinité dans les différentes époques. Ce dernier fait la rencontre de l’ancien (Tilda Swinton) avec qui il échange à propos de la fragilité de la ligne temporelle. Une fois les pierres récupérées, Bruce décide de se porter volontaire pour claquer des doigts et ramener les disparus. Ce qu’il réussit, malgré le fait que son bras se retrouve endommagé. Il participe tout de même au combat final face à Thanos et son armée avant de conduire Captain America dans un voyage à travers le temps pour remettre les artefacts récupérés à leur place.

Hulk est encore le seul des « original six » (membres d’origine des Avengers) à être encore présent sur Terre. On le retrouvera bientôt dans un rôle de mentor de sa cousine dans la série Disney+ She-Hulk : avocate.

Un héros caractériel

Il vous est largement déconseillé de titiller le Dr Banner, car vous n’aimeriez pas le voir en colère. Si ce dernier ne paie pas de mine, essayant d’être calme et de tout faire pour ne pas se mettre en rogne, son hôte se révèle bien différent. La rage du Hulk est incontrôlable. Plus il se met en colère, plus il est fort. Rares sont les personnes à pouvoir le calmer. Malgré tout, son sens moral est toujours présent et il n’hésite pas à participer à certains combats pour défendre le bien. Tout comme de nombreux personnages Marvel, Bruce veut repousser les limites de la science et c’est ce qui a causé beaucoup de ses soucis dont sa transformation en monstre, la création d’Ultron ainsi que sa guérison dans Avengers: Endgame

Hulk dans les comics

Tout comme une grosse partie des héros Marvel, ce sont Stan Lee et Jack Kirby qui ont donné naissance à Hulk. Largement inspiré des romans Dr Jekyll & Mr Hyde, ainsi que Frankenstein, il apparaîtra en 1962 dans les pages de The Incredible Hulk #1. Alors que le Dr Bruce Banner allait faire les essais d’une bombe fonctionnant aux rayons gamma, l’adolescent Rick Jones pénètre dans les lieux. Ne voulant pas risquer la vie du jeune homme, le physicien part à son secours, mais son rival et espion soviétique, Igor Drenkov active la bombe. G. Rick est en sécurité, grâce à Bruce, mais les rayons gamma touchent ce dernier qui devient Hulk, une immense créature monstrueuse à la peau…grise.

Si, au départ, Hulk était gris, le vert prendra une place importante dans sa mythologie. Stan Lee expliquera ce changement en disant que l’encre grise rendait les bandes bizarres et illisibles et que la maison d’édition a demandé à ce que le colosse change de couleur, le vert fut choisi car cela le rendait plus monstrueux. Ce qui rend ce Hulk unique en son genre, lorsqu’on le compare aux autres membres de sa “famille” (She-Hulk, Red Hulk, etc), c’est que ce dernier ne contrôle pas ses transformations. En effet, les traumatismes vécus étant enfant ont fortement impacté le personnage en plus de le rendre bien plus dangereux que n’importe quel autre héros ou vilain.

En France, en tant que personnage important du multivers Marvel, l’offre de Panini comics concernant le colosse de jade est conséquente. Commençons par les intégrales, il s’agit de gros ouvrages contenant les aventures de Hulk sur une ou plusieurs années. La plus récente regroupe les numéros sortis entre 1994 et 1995. La série The Immortal Hulk est disponible dans son intégralité, avec dix tomes et un contenant les différents one-shots. La collection Must-Have regroupe certains événements les plus importants de Marvel. Planet Hulk et World War Hulk font partie de cette collection. Et enfin, il existe l’anthologie Je suis Hulk, qui regroupe plusieurs histoires sur le héros, ainsi qu’un historique de publication complet.

Hulk est un personnage très populaire. En 2011, il est arrivé à la neuvième place du top 100 des super-héros de comics par IGN, il est classé quatrième parmi le top 50 des Avengers en plus d’avoir connu tout un tas d’adaptations à la télévision et au cinéma (sans oublier les jeux vidéos). C’est en 1977 que la série L’incroyable Hulk fracasse le petit écran, n’ayant que peu de rapport avec le matériau d’origine, le show met en vedette Bill Bixby dans le rôle de David Banner et le culturiste Lou Ferrigno dans celui de Hulk. En 2003, Ang Lee réalise la première aventure sur grand écran du géant vert avec Eric Bana dans le rôle-titre. En 2008, lorsque le français Louis Leterrier reboote la licence pour l’incorporer dans le MCU, c’est Edward Norton qui interprète Bruce Banner. Et enfin, Mark Ruffalo interprète le Goliath à la peau verte depuis The Avengers en 2012.

Mark Ruffalo : l’acteur qui a marqué le rôle

Malgré quatre acteurs ayant interprété le personnage, la version de Mark Ruffalo sort du lot. Apparu dans 8 films depuis 2012, le comédien possède un fort capital sympathie qui est un atout pour ce double rôle. Né le 22 novembre 1967 à Kenosha dans le Wisconsin, Mark Ruffalo a remporté un golden globe en 2021 pour la mini-série i know this much is true et a été nominé aux oscars dans la catégorie du meilleur second rôle pour les films Spotlight et Foxcatcher. Ce dernier se révèle être un héros hors des écrans, puisqu’il défend de nombreuses causes, comme les droits de la femme ou la présence d’eau potable dans les pays en développement. Nombreux sont les fans à demander un film solo consacré à Hulk se déroulant dans le Marvel Cinematic Universe avec le comédien, croisons les doigts pour que cela arrive.

Si nous aimons Hulk, ce n’est pas que pour son côté destructeur. Malgré sa force, nous avons appris qu’il s’agit d’un personnage très fragile ce qui nous pousse à un sentiment de compassion et non de haine envers lui. Peu importe la version, le colosse de jade est tout autant aimé et admiré que craint.

5/5 - (3 votes)
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *