La tour des Trompe-la-mort : le roman jeunesse de la Haute République

Publié par Magali Milanini le 18 janvier 2022 | Maj le 18 janvier 2022

En 2021, les fans de l’univers Star Wars ont pu découvrir la toute nouvelle ère de la saga intergalactique, la Haute République, qui se déroule 200 ans avant les évènements de la Menace Fantôme. Pour ce deuxième opus jeunesse, La Bibliothèque verte a fait fort en publiant le roman, seulement 2 mois après sa sortie américaine. Ce n’est malheureusement pas le cas des livres adultes et jeunes adultes qui sortiront fin janvier et fin février dans la langue de Molière. C’est donc La tour des Trompe-la-mort qui va nous emmener dans la deuxième vague de cette première partie, nous plongeant au cœur de la Foire de la République, une célébration culturelle hautement importante, pour le peuple, les dirigeants et les Jedi

Attention, il nous semble difficile de vous lancer dans la Haute République directement avec ce roman. Nous vous conseillons de lire au moins l’opus précédent, Une épreuve de courage. Pour pleinement l’apprécier en tant qu’adulte, il est même préférable d’avoir lu l’ensemble des livres de la 1ère vague.

Fiche technique de la tour des Trompe-la-mort

  • Titre original : Race to Crashpoint Tower
  • Titre français : La tour des Trompe-la-mort
  • Auteur : Daniel José Older
  • Traducteur : Julien Bétan
  • Éditeur : La bibliothèque verte
  • Date de sortie : 25 août 2021
  • Nombre de pages : 192

Résumé

Plusieurs siècles avant l’Empire et le Premier Ordre, les Jedi sont à leur apogée et vivent un âge d’or connu sous le nom de Haute République.

Alors que la Foire de la République bat son plein, Ram, un Padawan passionné de mécanique, reçoit une alerte inquiétante : la tour de communication de Lonisa City a été sabotée. Et si c’était encore une attaque des Nihil, ces pirates qui menacent de renverser la République ? Ram doit absolument prévenir l’Ordre Jedi ! Par chance, il s’apprête à recevoir une aide aussi précieuse qu’inattendue…

Quatrième de couverture – La bibliothèque verte
La couverture du roman

Après l’inauguration du Flambeau Stellaire, la Foire de la République comme évènement majeur

La nouvelle ère de la Haute République est construite d’une manière bien définie. Elle est divisée en 3 phases, elles-mêmes divisées en vagues (comprendre en vagues de sorties de livres). La première phase s’est concentrée sur la période entourant l’inauguration du Flambeau Stellaire, une station spatiale de grande envergure destinée à relier les mondes du Noyau aux planètes de la Bordure Extérieure. En ce qui concerne la seconde, nous nous retrouvons au cœur de la Foire de la République, un évènement destiné à montrer la grandeur du régime et les valeurs qu’il véhicule : la paix et l’espoir. Mais l’orage gronde dans la galaxie depuis quelques mois. Les Nihil, pirates de l’espace qui haïssent la République et les Jedi, et les Drengir, des créatures vivantes végétales liées au côté obscur dévoreuses de vie, ne rodent jamais bien loin.

La tour des Trompe-la-mort se situe donc bien pendant la Foire de la République. En revanche, les évènements racontés ne se déroulent pas au cœur des festivités, ce n’est donc pas dans ce roman que nous en apprenons davantage sur la foire en elle-même. En effet, les maîtres Jedi sont bel et bien de la partie, mais nous nous trouvons ici face à un roman jeunesse et nous suivons donc les aventures de jeunes individus, encore Padawan ou tout jeune Chevalier. Il est également probable que ce roman constitue un énorme spoiler pour ceux voulant profiter pleinement du prochain livre adulte, nous vous confirmerons cette information quand il sera sorti en français.

De jeunes personnages qui doivent évoluer

Les personnages principaux sont au nombre de 3. En effet, si la narration est à la 3ème personne du singulier, nous sommes toujours centrés sur un de ces personnages :

  • Ram est un Padawan stationné sur sa planète natale, dans la Bordure Extérieure. Peu habitué au remue-ménage des grands évènements, il reste loin de la Foire de la République. L’originalité du personnage réside dans sa passion pour la mécanique. Beaucoup plus à l’aise avec les machines, il doit encore trouver sa place au sein des Jedi ;
  • Lula est également Padawan. Elle se destine à être une grande Jedi et veut absolument tout faire pour prouver qu’elle a sa place. Malheureusement, elle doit encore apprendre à contrôler ses émotions, telles que l’envie et la jalousie, qui l’éloignent de son idéal ;
  • Zeen est une Mikienne. Elle a grandi dans une communauté détestant les Jedi, mais depuis qu’elle a sauvé la vie de Lula, elles sont devenues inséparables. Si elle n’est pas vraiment Padawan, elle est sensible à la Force, vit sur leur vaisseau et assiste aux missions avec la jeune fille.

Notre avis sur La Tour des Trompe-La-Mort

La tour des Trompe-la-mort (ne vous inquiétez pas, ce titre barbare qui semble tiré par les cheveux est parfaitement expliqué dans le roman mais nous ne vous gâcherons pas la surprise) est très différent du premier roman jeunesse de la Haute République. Si les évènements rapportés sont tout aussi – voire même plus dramatiques, le ton n’est pas le même. Là où le premier était assez sombre, le second apporte davantage de légèreté. Et pourtant la bataille fait rage !

Comme dans le roman précédent, celui-ci accorde beaucoup d’importance à l’évolution des personnages par rapport à la perception qu’ils ont d’eux-mêmes, ainsi que la place qu’ils ont dans le monde. Comme les adolescents à qui le roman est destiné, les jeunes Padawan se cherchent, se posent des questions sur eux-mêmes et sur leur vie. Les lecteurs pourront donc facilement s’identifier à eux, chose absolument indispensable lors d’une lecture.

Pour les adultes, bien évidemment l’expérience est très différente de la lecture de romans destinés aux adultes ou aux jeunes adultes. Le ton léger et l’écriture plus simple peuvent être un frein au premier abord. Mais nous vous conseillons de passer outre cette première impression. Nous avons passé un très bon moment à lire ces pages ; le livre ne souffre d’aucun temps mort, et nous achèterons sans hésitation le prochain tome. Car même s’ils sont pour les plus jeunes, ces romans regorgent de détails qui nous en apprennent plus sur la Haute République et ses personnalités phares …

Pour conclure cette critique, voici le concept-art officiel des adorables Bonbraks, les créatures qui vous feront forcément craquer après avoir lu le roman. Ne sont-ils pas mignons (en plus de s’avérer très utiles, comme vous pourrez le lire) ?

5/5 - (1 vote)
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.