Leia, Princesse d’Alderaan : un roman sur les origines de la Rebelle

Publié par Magali Milanini le 2 avril 2021 | Maj le 2 avril 2021

Après L’Ombre de la Reine, roman dédié à une jeune Padmé Amidala, les éditions Pocket se sont attaquées à la traduction d’un livre sur sa fille. En effet, Leia, Princesse d’Alderaan offre aux lecteurs la possibilité de découvrir les premiers pas de la jeune femme dans la Rébellion, trois ans avant les évènements du quatrième épisode de la saga intergalactique. C’est également l’un des romans « Voyage vers Star Wars – Les Derniers Jedi » car il introduit des personnages et des lieux que l’on a découverts dans le film. Place à notre avis sur ce livre qui approfondit parfaitement l’un des personnages préférés des fans.

Fiche technique de Leia, Princesse d’Alderaan

  • Titre original : Leia, Princess of Alderaan
  • Titre français : Leia, Princesse d’Alderaan
  • Auteur : Claudia Gray
  • Traducteur : Axelle Demoulin, Nicolas Ancion
  • Éditeur : Pocket
  • Date de sortie : 25 février 2021

Résumé

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, vivait une princesse… sur le point de devenir une légende.

A seize ans, la Princesse Leia Organa se retrouve confrontée au plus grand défi de sa courte vie : faire ses preuves dans les domaines du corps, du coeur et de l’esprit afin de mériter son titre de princesse héritière du trône d’Alderaan. Pour ce faire, elle suit des cours de survie extrêmement rigoureux, fait ses premiers pas en politique et dirige diverses missions humanitaires en faveur de planètes placées sous le joug impérial. Mais sa future intronisation n’est pas le seul souci de Leia. Ses parents, Breha et Bail Organa, se comportent étrangement ces derniers temps. Bien décidée à découvrir leur secret, la jeune fille se place dans des situations périlleuses sous le regard vigilant de l’Empire…

leia

Les origines d’une princesse emblématique

Leia a seize ans au début du roman. Il se déroule donc quelques années avant les évènements de Un Nouvel Espoir. La Princesse n’est pas du tout celle que l’on connait. C’est une jeune femme encore naïve, qui veut faire ses preuves et aussi faire le bien dans la galaxie, mais elle a souvent du mal à réaliser les conséquences de ses actes. Bref une adolescente en somme !

Leia, Princesse d’Alderaan est un véritable roman initiatique. Il est là pour nous montrer comment le personnage est passé de jeune fille sans histoire (bien que très privilégiée dans la galaxie dans laquelle elle se trouve), à une véritable rebelle, qui va absolument tout donner pour la cause qu’elle défend. L’évolution se fait petit à petit dans le roman, au travers des péripéties qu’elle traverse et surtout, des erreurs qu’elle commet.  Il est très intéressant de voir des failles dans le personnage. Car dans les films dans lesquels elle apparait, Leia est une femme forte et indépendante, toujours très digne, qui ne lâche jamais l’affaire et qui sait prendre les choses en main. Bien évidemment, on entrevoit dès le début ce qu’elle a dans le ventre. Mais le roman est là pour montrer comment elle va y arriver.

leia

Leia dans sa tenue blanche favorite

Nous ne pouvons pas parler des origines de Leia Organa sans parler de ses parents adoptifs, la reine Breha et le vice-roi et sénateur Bail Organa, à qui la petite fille a été confiée par Obi-Wan Kenobi à la naissance. Si nous avions déjà aperçu à de multiples reprises Bail, que ce soit dans les films de la trilogie ou encore dans la série The Clone Wars, nous découvrons davantage Breha. Bail, que nous apprécions déjà énormément, est montré encore plus humain, plus sensible qu’il ne l’a jamais été. Fin politicien, il se bat toujours autant pour ce qu’il croit et comme notre chère Padmé doit sacrifier certaines de ses valeurs pour son combat. Breha est encore plus décidée que lui, c’est une femme forte qui dirige sa planète d’une main de fer mais avec des gants de velours. C’est une reine très digne qui nous rappelle grandement une certaine Padmé. Un nouveau personnage qu’il est intéressant de découvrir !

Le sénateur Bail Organa accompagné de sa femme et de la jeune Leia

Enfin, une bonne partie du roman se déroulant sur Alderaan, nous découvrons davantage les paysages de cette planète tristement célèbre pour servir de premier essai à l’Etoile de la Mort.

Liens avec Les Derniers Jedi, mais aussi le reste de l’univers

Pour introduire chacun des films de la dernière trilogie de la saga des Skywalker, Lucasfilm a publié des romans les précédant, apportant des éléments divers et variés pour une meilleure compréhension globale de l’univers Star Wars, de ses personnages et de ses lieux. Leia, Princesse d’Alderaan remplit parfaitement ce rôle d’offrir des informations supplémentaires. Si les américains avaient pu le lire avant la sortie au cinéma du film, rassurez-vous, il est tout aussi intéressant de le découvrir après l’avoir vu, il répondra à certaines des questions laissées en suspens dans le film. Mais comment un roman peut-il introduire un film alors qu’il se déroule plusieurs dizaines d’années avant ? Ne vous inquiétez pas, là aussi, les équipes éditoriales de l’univers Star Wars ont bossé la chose. Il n’y a pas de lien direct avec l’histoire mais des détails ça et là. Qui est vraiment Amilyn Holdo et comment a-t-elle connu Leia ? D’où vient la planète Crait, la planète au sable rouge couverte de sel, dernier espoir de la résistance dans le film ?

Amilyn Holdo

Mais, Leia, Princesse d’Alderaan est avant toute chose un préquel à l’Épisode IV, puisqu’il décrit l’entrée dans la Rébellion de la jeune fille, encore adolescente. Sur ce point d’ailleurs, on découvre la relation qu’elle entretenait avec le Gouverneur Tarkin avant qu’il ne la torture dans l’Étoile de la Mort. Il faut rappeler que Leia a été sénatrice avant d’être une ennemie publique de l’Empire et a donc forcément été au contact de ses hauts fonctionnaires avant de leur faire la guerre. Dans le roman, Leia fait partie des apprentis législateurs, des jeunes issus de différents mondes de la galaxie apprenant les rouages de la politique. Elle travaille auprès de son père, Bail Organa, toujours sénateur d’Alderaan au sénat impérial. Il nous apparaît ainsi plus humain encore et d’une force toujours aussi digne. On y découvre également le lien naissant de confiance de l’adolescente avec la dirigeante principale de l’Alliance Rebelle, Mon Mothma.

Mon Mothma dans Rogue One : a Star Wars Story

De nombreux autres détails nous renvoient à l’univers dans sa globalité, mais nous les tairons pour ne pas vous gâcher la surprise. En tout cas, chaque lien est très bien amené et lie le tout comme une immense toile d’araignée que nous prenons grand plaisir à découvrir petit à petit.

En conclusion, même si Leia, Princesse d’Alderaan n’a pas été un véritable coup de coeur comme L’Ombre de la Reine, nous avons énormément apprécié ce livre et nous le conseillons sans aucune hésitation. Il permet de mieux comprendre les origines de la courageuse et parfois froide Princesse Leia et les évènements qui l’ont amené à devenir celle que nous connaissons car à la fin du roman, elle devient effectivement la Rebelle. Claudia Gray a toujours le mot juste et le scénario tient la route de A à Z. Vous vous laisserez même surprendre par le déroulé des évènements finaux…

Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *