Les princesses Disney en version guerrière

Publié par Kevin Gauthier le 3 novembre 2015 | Maj le 4 juin 2017

Loin des clichés de demoiselles en détresse, l’artiste Jessica Madorran revisite les personnages féminins de l’univers Disney en guerrières. Un contraste surprenant entre délicatesse et violence.

Des princesses de Guerre Disney

Fini les femmes fragiles et sans défense ! Les armes à la main, les héroïnes Disney deviennent, sous les traits de crayons d’une jeune américaine, de redoutables créatures. Inspirées des animés japonais (notamment Kill la Kill), elles prennent un air de combattante qui clame haut et fort qu’elles peuvent se défendre toutes seules. Pourtant, l’artiste a su préserver la douceur qui incombe aux princesses, gardant les caractéristiques des modèles de nos grands classiques.

Tout l’enjeu de ces dessins est l’opposition entre la nature de princesse, douce, aimable, belle, gentille et l’agressivité qu’induit le port des armes. Est-ce une façon de s’aligner sur les nouvelles princesses, à l’image de la princesse Mérida, dont le caractère est plus trempé ? La série comporte à ce jour dix tableaux, et malgré le titre donné par les followers de « Disney Princess warrior », elle ne comporte pas exclusivement les portraits des princesses officielles mais s’étend aux héroïnes Disney en général avec Alice au Pays des Merveilles et Sally de L’Etrange Noël de Monsieur Jack.

Ces illustrations présagent une très jolie suite. L’artiste a d’ailleurs écrit sur son Tumblr qu’elle avait une liste « à dessiner un jour » où figurent Tiana et Kida. Espérons donc que ce fameux jour vienne rapidement.

Les Princesses Disney réimaginées en… hot-dogs !

Pour le meilleur ou pour le pire, depuis des années, la toile a cherché de manière quasi-compulsive à réinventer l’univers des Princesses Disney de mille et une façons. Resituées dans des contextes souvent contemporains, les héroïnes animées ont servi de cobaille en chef à tous les détournements inimaginables, servant le plus souvent de pretexte à des problématiques sociétales, psychologiques, médicales… On peut par exemple relever le détournement des Princesses « anorexiques », les Princesses représentées avec leur âge réel, les Princesses belliqueuses, les Princesses dans un monde fataliste, des Princesses et leur vraie vie, les Princesses dans la vraie vie, des Princesses héroïnes de pop-culture, les Princesses dans leur époque contemporaine ou encore les Princesses en prison (sans oublier les Princesses parodiées en pin-up).

Hot-Dogs Princesses Disney

Toutes ces réappropriations prouvent que ces personnages intemporels, dont les comportements et les apparences restent très codifiés, sont de la matière à n’importe quel type de détournement, pour n’importe quelle cause. Ces véritables machines à sous de la maison de Mickey sont une source d’inspiration inépuisable, faisant cogiter l’équipe du site Lucky Peach qui a souhaité imprimer sa marque de fabrique sur ce phénomène né en 1937 avec Blanche Neige, et toujours aussi populaire en 2015 avec Anna et Elsa. Le site s’est ainsi amusé à décliner l’écurie royale féminine Disney en… hot-dogs ! Des chiens-chauds Raiponce, Ariel, Belle et Pocahontas sont présentés ci-dessous et customisés grâce à du pain à hot-dog, du fromage américain, des oignons, des saucisses et des sauces ketchup, moutarde, barbecue ou Sriracha. Les Princesses Disney resteront toujours merveilleuses et inspirantes… ;)

Les princesses Disney en version guerrière
Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *