Raiponce le film des Walt Disney Animation Studios

Publié par Kevin Gauthier le 6 octobre 2013 | Maj le 18 mars 2018
  • Production : Walt Disney Animation Studios
  • Titre original :  Tangled
  • Titre français : Raiponce
  • Sortie française : 1er Décembre 2010
  • Sortie américaine : 24 Novembre 2010
  • Durée : 101 Minutes
  • Réalisateur : Nathan Greno, Byron Howard
  • Scénario : Dan Fogelman

 

Raiponce était un des films les plus attendus de 2010. L’attente a été longue, mais le résultat était plutôt satisfaisant. On peut dire que ce film est celui qui a remis le célèbre studio d’accord avec ses fans. En effet, pendant une certaine période, les productions du studio avaient déçu les fans comme Atlantide ou il était une fois. Avec ce film, Disney renoue avec le succès même plutôt timide.

Synopsis du dessin animé Disney

Vous vous souvenez du conte de Raiponce que vos parents vous lisaient lorsque vous étiez encore enfant ? Vous pouvez l’oublier ou juste vous rappeler de certains détails. Dans ce film, le jeune héros, Flynn Rider, est le bandit le plus recherché du royaume et il finit par se réfugier dans une tour pour échapper à une prison. Cependant, il finit par être l’otage d’une belle jeune fille différente des autres, prisonnière elle-même de la tour avec son seul ami, un caméléon du nom de Pascal. Elle possède une longue chevelure dorée de plusieurs mètres de long. Elle libère le brigand sous la condition qu’il l’emmène voir les lanternes qu’elle voit chaque année du haut de sa tour et qu’il la ramène ensuite. Durant leur voyage, ils affronteront plusieurs aventures drôles et émouvantes.

Château de Raiponce

le Château de Raiponce

Un retour aux contes de fées

Après La Princesse et la Grenouille, Raiponce est le deuxième film Disney qui revient aux sources d’animation traditionnelle. En effet, le studio a tenté d’essayer divers concepts et scripts qui ne lui ont pas toujours réussi.

Dans Raiponce, on retrouve le cocktail qui avait fait le succès de La Belle et la Bête ou de Cendrillon : des chansons prenantes, une belle princesse, de l’humour, de la fantaisie et des aventures. Ce retour aux sources a réussi à remettre au goût du jour le studio qui enregistre une recette de 100 millions de dollars aux Etats Unis. Ce chiffre est plutôt bas par rapport à d’autres productions passées ou de studios concurrents comme Shrek ou Moi, Moche et Méchant.

Un film avec un équilibre homme/femme

Vous avez bien pu le remarquer : ces dernières années, les films d’animation se modernisent et abordent des sujets de plus en plus réels. Les films d’animation évoluent avec le monde moderne et ses préoccupations. Par exemple, on peut parler de WALL-E qui traite essentiellement du sujet de l’écologie ou encore de l’avenir de l’espèce humaine et de la planète.

Aujourd’hui, le féminisme gagne du terrain et cela se voit également dans les films d’animation. Disney s’est également lancé dans le sujet avec La Princesse et la Grenouille. Il continue dans sa lancée avec Raiponce qui n’a pas une princesse qui attend son prince charmant. On peut dire du personnage qu’il est très riche. Son monde (la tour) ne lui suffit plus et elle veut voir ce qu’il y a au-delà. Elle a de l’imagination et sait se servir de ses atouts. Elle a un certain talent pour le dessin et s’en sert comme excuse pour éloigner la sorcière (attention Spoil) et essayer de s’échapper. Raiponce est plutôt bad-ass et n’hésite pas à foncer.

Ensuite le personnage masculin, Flynn, n’est pas l’image que l’on se fait du prince charmant. Au contraire, il a ses défauts. Premièrement, il s’agit d’un brigand qui vole la couronne de la princesse perdue. Au départ, il triche et il ment. Il a aussi ses complexes (son vrai nom est Eugène et il veut se faire accepter). Par la suite, il finira par changer et devenir quelqu’un de bien.

Ici on retrouve très peu de féérie et de magie. Il s’agit là d’un conte de fait plutôt réaliste. De même, l’histoire ne se concentre pas seulement sur l’héroïne et le prince n’est pas vite expédié comme dans Cendrillon ou la Belle au Bois Dormant. Flynn a sa propre histoire et il évolue tout comme Raiponce. Ceci est un aspect qui permet de rassembler autour du film un public autant féminin que masculin.

Raiponce et le Printemps

Une réussite de l’animation

Ce film Disney est une véritable réussite au niveau de la qualité de l’animation. En effet, les réalisateurs Nathan Greno et Byron Howard se sont inspirés de plusieurs films. Par exemple, ils reprennent la fluidité d’action de Tarzan, les scènes romantiques superbes de La Petite Sirène, un personnage « Méchant » qui pourra atteindre le panthéon des plus célèbres des contes de fées.

Si La Princesse et la Grenouille étaient réalisées en 2D, le studio finit par « apprivoiser » et à utiliser les nouvelles technologies de synthèse pour créer un décor de féérie tout en finesse et en détail sans outrances ni extravagances. N’oubliez pas de découvrir la superbe série Disney Raiponce.

Raiponce le film des Walt Disney Animation Studios
5 (100%) 1 vote
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *