Spin : Le nouveau Disney Channel Original Movie

Publié par Camille Esteve le 29 décembre 2020 | Maj le 21 août 2021

Alors que les productions originales du catalogue Disney + battent leur plein, Disney Channel aussi continue ses productions. Son nouveau projet : un Disney Channel Original Movie, baptisé Spin, sorti en 2021 aux Etats-Unis, et qui sera diffusé sur la chaîne le 26 septembre à 11 heures.

Spin

Manjari Makijany et Avantika Vandanapu seront la réalisatrice et l’actrice principale du film. Crédit photo : D23

Le casting de Spin, enfin dévoilé

Alors que le film vient tout juste d’être diffusé aux Etats-Unis, les fans français doivent encore patienter. Mais D23 a déjà tout prévu en proposant une présentation du casting intégral du show, ainsi que des personnages que l’on retrouvera à l’écran.

Pour tenir le rôle principal de la jeune Rhea, l’on retrouvera Avantika Vandanapu, actrice d’origine indienne, déjà entendue dans la série Disney Junior Mira, détective royale (doublage de Kamala), et vue dans Journal d’une future présidente (dans le rôle de Monyca). D’après son interprète, Rhea devrait être un personnage à la fois dynamique et ambitieux qui jongle entre ses obligations de jeune lycéenne et ses passions, notamment pour la musique. Passion qu’elle partage avec Max, interprété par Michael Bishop. Nouvel étudiant au lycée Jefferson, « DJ Max » attire l’attention de Rhea dès son arrivée. Décrit comme gentil et passionné, Max semble parti pour être à la fois un artiste talentueux et un ami loyal. D’ailleurs, Rhea pourra aussi compter sur ses autres amis : Molly (Anna Cathcart), Watson (Jahbril Cook) et Ginger (Kerri Medders). Et chacun est unique en son genre. Si Molly est plutôt excentrique et originale, Watson se définit plutôt comme quelqu’un d’élégant et d’extraverti. Tous deux sont membres du même club de codage informatique que Rhea et sont toujours là pour l’aider à se recentrer lorsqu’elle s’éparpille. Quant à Ginger, influenceuse de son état, elle reste très protectrice envers ses amis, et ne les oublie jamais malgré sa notoriété. Le film traitera par ailleurs de la pression liée aux réseaux sociaux et de ce que cela implique d’avoir une communauté de « followers. »

Au-delà de ses amis, Rhea pourra bien évidemment compter sur sa famille. Son père, Arvind (Abhay Deol), se dévoue corps et âme à ses deux enfants, ainsi qu’à son restaurant familial : Spirit of India. Veuf et toujours imprégné du souvenir de sa femme, Arvind est épaulé par sa belle-mère, Asha (Meera Syal). C’est elle qui tente de le faire aller de l’avant et de réellement faire son deuil, au lieu de se focaliser sur le travail pour oublier sa douleur. Bien que très affectée par la perte de sa fille Mira, Asha reste à l’écoute de sa famille et n’hésite pas à leur prodiguer de sages conseils. Fan numéro 1 de Rhea, elle anime souvent le restaurant grâce à des danses tout droit sorties de l’univers de Bollywood. Enfin, Rohan (Aryan Smihadri), le petit frère de Rhea, complète ce tableau familial. Ambitieux et créatif, Rohan voue une véritable passion à la cuisine et ne cesse de proposer de nouvelles pistes d’amélioration du restaurant, que son père ne prend malheureusement pas au sérieux. Mais il ne se laisse pas décourager et compte bien proposer un jour ses « Tik Tacos » au menu !

Spin, à la découverte d’un nouveau genre musical

Réalisé par Manjari Makijanv, d’origine indienne, ce film devrait rendre hommage à la culture indienne, ce qui ouvre les portes de nouvelles idées et thématiques encore inexplorées. En parallèle, avec cette nouvelle production, Disney confirme le lien qui existe dans pratiquement tous ses DCOM : la musique. Mais cette fois-ci, pas de comédie musicale en perspective : Spin se centre sur un monde encore inexploré par Disney Channel, celui des DJs. « Spin » signifie d’ailleurs « mixer », en anglais, aussi nous devrions découvrir l’envers du décors de cette pratique musicale. On suivra ainsi le parcours de la jeune Rhea Kumar, une adolescente américaine d’origine indienne de 15 ans, qui se découvre un talent insoupçonné. Après la mort de sa mère, la jeune fille devient non seulement un véritable soutien émotionnel pour son père, mais elle doit en plus jongler entre le restaurant familial, son groupe d’amis, les cours et son club de codage informatique. Un programme bien chargé, qui est complètement bouleversé lorsqu’elle rencontre DJ Max, ce qui ravive en elle une passion pour la musique qu’elle croyait éteinte depuis longtemps. Rhea l’ignorait jusqu’à présente, mais elle a un don naturel pour être DJ, talent qu’elle compte bien mettre à profit, en créant ses propres beats, auxquels elle ajoute sa culture amérindienne. Un mélange prometteur, à condition bien sûr que la jeune femme ose aller jusqu’au bout de son rêve…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *