Prenons une bouffée de nostalgie aujourd’hui pour tester The Lion King (Le Roi Lion), jeu lancé initialement sur Super Nintendo et toujours disponible aujourd’hui sur PC.

 1994 les Studios Disney viennent de signer deux de leurs plus grosses productions : La Belle et la Bête et Aladdin. Ils décident alors de quitter l’univers des contes de fées pour mettre le cap sur l’Afrique en s’inspirant du célèbre Roi Léo d’Ozamu Tezuka. C’est ainsi que naît Le Roi Lion. L’histoire se déroule dans la savane africaine. En ce jour de fête, tous les animaux se réunissent autour du rocher du lion, pour célébrer la naissance du fils de leur bon roi à crinière. Du moins, tel est le propos du long-métrage de Disney, car le jeu édité par Virgin Interactive s’affranchit de cette scène introductive en la limitant à une image de Rafiki levant Simba au ciel, le tout sur fond musical du désormais célèbre « Circle of Life ».

 Vous incarnez donc Simba, héritier du trône de la Terre des Lions. Vous n’êtes encore qu’au stade du petit lionceau, vos actions se retrouvent donc très logiquement limitées, réduites pour l’instant au miaulement pour faire peur aux insectes, vous permettant ainsi de poursuivre votre route sans être inquiété. Dès que la partie commence, on est de suite frappé par la qualité musicale du niveau, exploitant à merveille les capacités de la console, et surtout dont les arrangements sont très fidèles au dessin animé duquel ils ont été inspirés.

 En ce qui concerne la beauté du jeu, on se laisse bercer par la colorisation des décors, tout bonnement grandiose. Simba est quant à lui magnifique, avec un souci du détail bien présent et très recherché. Son design va de pair avec son animation, et chacun de ses mouvements se voient exécuter avec une certaine fluidité féline, l’en fallait pas moins pour le prince des lions !!! Des petits stages bonus viendront chatouiller la bonne humeur du joueur entre deux niveaux, et il sera question ici d’incarner Pumbaa, dont le seul but sera de manger le plus d’insectes possible lancés par Timon.

 Impressionnant du début à la fin, que ce soit dans la savane, dans le cimetière des éléphants, dans les gorges ou sur le territoire des lions en pleine nuit, la colorisation des décors se fait ici avec un brio rarement atteint jusque dans le volcan maudit de Scar, où des effets de flammes en premier plan se chargeront d’impliquer encore plus le joueur dans le contexte de l’importance de la situation, l’accompagnant jusqu’au combat final contre votre oncle, au sommet de la montagne de feu.

  En conclusion, Le Roi Lion se révèle être un fantastique jeu d’aventure bien beau aux niveaux très variés, où les fans du film y retrouveront les principaux ingrédients du succès du long métrage et auront grand plaisir à manipuler leur lion préféré, le titre s’impose donc comme une référence accomplie en ce qui concerne la plate-forme sur cette console. Disponible également sur PC, Megadrive, Master, GBA, NES, Game Gear et Amiga.