Elsa et olaf Chantons La Reine des Neiges

Synopsis

A cause d’une tempête, la chorale qui devait être présente pour faire une surprise à la reine Elsa est bloquée dans les montagnes. Heureusement, le public est là pour prendre la relève…

Présentation 

Établi sur la scène du Chapparal Theater à Frontierland, le spectacle Chantons la Reine des Neiges se produit à raison de six fois par jour en semaine, et passe à douze représentations les weekends, la moitié en version française, l’autre en version anglaise. La salle a été complètement rénovée et transformée pour s’accorder aux paysages présents dans le film. Vous pouvez donc y découvrir un décor enneigé parsemé de blancs sapins (qui nous rappelle d’ailleurs le regretté spectacle Mickey et la magie de l’hiver).

En attendant que le spectacle commence, la musique du début du film retentit déjà (prélude de la chanson Le cœur de glace / Ice worker’s song) pour immerger les visiteurs dans l’ambiance. Soudain, un groupe d’habitants d’Arendelle, aux habits aussi ravissants que colorés, arrivent sur la scène, rapidement rejoints par la princesse Anna. Après s’être présentée, celle-ci souhaite la bienvenue aux spectateurs au « Festival d’hiver ». Impatiente que ce jour de fête soit arrivé, Anna commence à entonner sa chanson Le Renouveau (For the first time in forever), agrémentée d’une jolie chorégraphie. La princesse explique ensuite qu’elle a organisé une surprise pour sa sœur Elsa. Malheureusement, ses amis lui annoncent que la chorale est retenue dans les montagnes par une terrible tempête. La solution est toute trouvée : le public va remplacer la chorale ! Avant l’arrivée de la reine, il faut tout de même un peu s’entraîner. Et c’est alors que les succès musicaux du dessin animé vont s’enchainer : « Je voudrais un bonhomme de neige » (« Do you want to build a snowman »), « En été » (« In summer »), « L’amour est un cadeau » (« Love is an open door »), le tout avec l’apparition des personnages Olaf et Kristof. Trois écrans sont installés sur la scène : deux de taille moyenne sur les côtés, sur lesquels les paroles apparaissent sur une image de fond en rapport avec le moment du film d’où la chanson est tirée, et un grand écran au milieu sur lequel les scènes musicales sont reproduites avec les paroles ajoutées. Pendant les chansons, sur la scène, les acteurs veillent à l’animation en chantant, dansant, et surtout en motivant et incitant les spectateurs à en faire de même. Le clou du spectacle est bien évidemment l’oeuvre musicale internationalement connue et reconnue : « Libérée, délivrée » (« Let it go »), qui se termine par l’arrivée tant attendue de la Reine des Neiges, Elsa, avec laquelle le public va pouvoir reprendre le célèbre refrain, sous une jolie tombée de neige et de nombreux jets de fumée blanche.

Critique

Miser sur la bande originale de cet énorme succès qu’est toujours La Reine des Neiges est à la fois une idée ingénieuse et originale. Ingénieuse, car l’une des clés de ce triomphe est la chanson originale « Libérée, délivrée » (Let it go) qui a eu un retentissement international phénoménal et a littéralement créé le buzz depuis la sortie du film, que ce soit sur la toile ou nos petits écrans. Chantons La Reine des Neiges offre ainsi aux visiteurs l’occasion de voir cette chanson, et les autres musiques du film également, prendre vie sous la forme d’un spectacle. C’est également un concept original car inédit à Disneyland Paris. Les parcs américains proposent également une version de ce « sing along show » (spectacle karaoké), sur laquelle nous reviendrons ultérieurement.

Chantons La Reine des Neiges

Autre point grandement positif de ce spectacle est son aspect interactif. Le visiteur n’est plus un spectateur passif, mais il devient, l’espace de quelques instants, un acteur avec son propre rôle, celui de choriste. Le public prend véritablement part à l’histoire d’Anna et Elsa, ce qui ne peut que ravir les jeunes (et moins jeunes) fans. Les acteurs sur la scène, dont il faut saluer l’excellente animation, interpellent souvent le public et sont constamment tournés vers lui, d’où une interaction relativement forte entre eux et un rapprochement des espaces scène/salle qui finalement se confondent. De plus, vers la fin du spectacle, les écrans montrent le public en train de chanter, lui qui est alors littéralement présent sur scène. En outre, des chœurs ont été ajoutés sur les musiques du film, pour donner l’impression au spectateur qu’il y a déjà une chorale qui chante autour de lui et l’aider ainsi à se lancer à son tour. Tous ces éléments renforcent l’implication du spectateur dans le show lui-même.

La mise en scène du spectacle sur la Reine des Neiges

Au niveau de la mise en scène et de l’histoire, nous pouvons aussi faire plusieurs remarques positives. D’une part, d’un point de vue esthétique, aussi bien les costumes d’inspiration scandinave que les décors sont relativement attrayants. Il est vrai que la scène en elle-même n’est constituée que de neige et de sapins mais, heureusement, les trois écrans géants diffusent de jolies images tirées du film. Ceci est une excellente idée en soi car elle offre plusieurs avantages : le spectateur, qu’il soit enfant ou adulte, peut reconnaître les passages du film ; ces images captent l’attention et offrent leur propre part de distraction ; il y a une impression de partage de la culture commune autour de la grande popularité du film ; ces extraits apparaissant sur fond enneigé donnent un agréable visuel. D’autre part, l’histoire est plutôt bien construite : une fête surprise organisée par Anna pour sa sœur permet d’introduire la chanson « Le Renouveau » (« For the first time in forever ») sans être hors sujet. La mise en récit est également réussie : l’idée de demander au public de remplacer la chorale coincée par une tempête de neige assure l’impression de vraisemblance et présente une manière astucieuse de justifier l’idée du karaoké.

Pour ce qui est des aspects plus négatifs du spectacle, le premier point concerne la saison dans sa globalité. Lorsque vous avez entendu parler de cette saison sur La Reine des Neiges en plein été, ne vous êtes-vous pas demandé justement ce que cette histoire fortement enneigée venait faire en pleine saison estivale ? Cela donne plutôt l’impression qu’il fallait à tout prix surfer sur la vague du succès pour attirer les foules, sans s’inquiéter d’une éventuelle incohérence. Comparé au show estival précédent il y a quelques années sur cette même scène, Tarzan la Rencontre, qui collait parfaitement à l’ambiance chaude et ensoleillée de l’été, celui-ci peut sembler un peu … inapproprié. Aussi, nous pouvons nous interroger sur l’intérêt que les plus jeunes fans trouveront dans un karaoké, s’ils ne savent même pas (bien) lire. Heureusement que la plupart d’entre eux connaissent les paroles par cœur ! Lors du spectacle, nous assistons d’ailleurs à un jeu de lancer de balles à travers le public… Preuve qu’il faut plus qu’un karaoké pour distraire les enfants ?! De plus, les sessions ayant lieu en français et anglais, les touristes européens, qui ne pratiquent pas tous ces langues, sont susceptibles d’être moins intéressés par le spectacle. Des sous-titres espagnols sont systématiquement présents sur les écrans, même si la version audio ne change pas, ce qui démontre que le choix des langues fut une réelle problématique lors de la conception du show.

11216492_848209498591864_7473072516016838090_o

Les deux resorts américains offrent également chacun une version de ce show karaoké. Voici la version californienne ici, et la version floridienne . Nous notons quelques différences entre celles-ci et notre adaptation parisienne : cette dernière est plus courte que ses deux consœurs dans lesquelles les visiteurs peuvent découvrir davantage d’extraits du film. Il y a un plus grand jeu d’acteur dans les versions américaines, dans le sens où il y a plus de textes, alors que la variante parisienne mise davantage sur la musique et les chorégraphies. Alors qu’il n’y a que deux personnages sur scène la plupart du temps aux USA, et que ceux-ci se mettent largement en retrait lors des séquences où le public est invité à chanter, à Disneyland Paris les artistes sont plus nombreux et beaucoup plus actifs, tant au niveau de la danse que de l’interaction avec le public. Il est difficile d’affirmer quelle version l’emporte sur l’autre. Il s’agit plutôt d’ajustements établis pour correspondre aux différents publics : aux USA, les visiteurs connaissent déjà cette formule de « spectacle karaoké » et le public est connu pour être plus enclin à participer naturellement à ce genre d’activités, tandis qu’à Disneyland Paris, ce concept est inédit et le public français et européen est connu pour être plus discret et réservé.

Comme vous le remarquez, les points négatifs ne se rapportent pas au spectacle en lui-même, mais plutôt à des problématiques plus générales, comme la cohérence relative de la saison Frozen Summer Fun ou encore l’efficacité d’un tel concept de show en Europe. Cette adaptation parisienne représente globalement une agréable surprise, dans la mesure où elle apporte un important vent de fraîcheur sur Disneyland Paris, où les spectacles de la sorte se font rares et où ce concept était inédit jusque là. De plus, c’est toujours aussi divertissant et enthousiasmant de retrouver ses personnages préférés (surtout quand ils sont aussi célèbres que ceux de La Reine des Neiges) ailleurs que lors de la parade ou après une longue attente au Pavillon des Princesses, et de littéralement les voir prendre vie sur scène. Enfin, les aspects interactifs et musicaux constituent à la fois l’essence et l’atout majeur de ce spectacle.

En conclusion, empressez-vous d’aller le découvrir par vous-même, et si vous êtes trop impatient, n’hésitez pas à le (re)visionner en HD :

 

Elsa de retour pour l’été 2016 à Disneyland Paris

La Reine Elsa sera de retour à Disneyland Paris à partir du 04 juin 2016. Voici un extrait du communiqué de presse :

La Reine des Neiges à Disneyland Paris pour Noël 2015

Anna et Elsa reviennent sur scène à Disneyland Paris à partir du 14 novembre 2015 pour le Le Noël Enchanté Disney 2015, et sera sur scène jusqu’au 7 janvier 2016 à Frontierland. 

Les horaires du spectacle Chantons La Reine des Neiges pour Noël 2015

  • Week-end en Français : 11h45, 13h45, 16h45 et 17h45
  • Week-end en Anglais : 12h45 et 15h45
  • Semaine spectacle en Français : 11h45, 13h45, 16h45 et 17h45
  • Semaine spectacle en Anglais : 12h45 et 15h45

Frozen Sing-Along 2015 à Disneyland Paris ?

Depuis quelques mois, la salle de spectacles Chaparral Theater, située à Frontierland, subit une grande rénovation de son intérieur pour le Frozen Sing-Along 2015. Disneyland Paris a posté sur son site de Casting une annonce de recrutement pour des Maîtresses-Maîtres de Cérémonie, parlant couramment anglais et/ou français pour un contrat CDD à temps plein pour la période de répétitions et de spectacles de mai à septembre 2015.

Chantons la Reine des Neiges un test :

Vous vous souvenez surement des représentations exceptionnelles de Chantons La Reine des Neiges les 13 et 14 septembre derniers. Ce karaoké géant, aux atouts thématiques et musicaux importants, avait plutôt bien fonctionné auprès des visiteurs européens durant ce week-end. Rappelons que la version « test » de Vidéopolis faisait intervenir un duo d’animateurs et non les personnages Disney.

Un spectacle la Reine des Neiges à Disneyland Paris ?

Le  Chaparral Theater devrait accueillir les personnages majeurs du film doublement oscarisé sur scène, et on l’espère, dans un décor digne de ce dernier. La mise en scène pourrait tout naturellement se focaliser sur la recette qui a fonctionné cet été au Parc Disney’s Hollywood Studios, un « Frozen Sing-Along » interactif avec le public. Des écrans projetant les images du film pourraient donc être intégrés à la scénographie.

Le spectacle devrait commencer après la saison du Printemps à Disneyland Paris.

Vous connaissez Disneyland Paris… Pour le moment, c’est uniquement un recrutement… Espérons que Disneyland Paris trouve ces Maîtresses-Maîtres de Cérémonie.

spectacle la reine des neiges
Sing Along with Frozen reconduit en phase test

La version scénique et karaoké du film La Reine des Neiges à Disneyland Paris, qui a été proposée aux visiteurs sur la scène de Vidéopolis les 13 et 14 septembre derniers, est reconduite les 25 et 26 octobre prochains pour dix représentations : 15h30, 16h30, 18h30, 19h30 et 20h30 les deux jours. Cette nouvelle étape test en vue de l’intégration définitive dès juin 2015 d’un spectacle sur l’univers d’Arendelle au Chaparral Theatre sera cette fois-ci l’occasion de découvrir les Princesses Anna et Elsa sur scène.

Disney Gazette

Disney Gazette

Pour ceux qui n’auraient pas la chance de participer à cet événement, n’oubliez pas qu’Anna et Elsa seront également au cœur de la saison de Noël 2014 qui commencera le 9 novembre 2014 à Disneyland Paris

On connaît tous, bien sûr, les chansons de la Reine des Neiges par coeur ! Si ce n’est pas encore le cas, Disneyland Paris proposera, ce week-end exclusivement à Vidéopolis (Discoveryland), un événement spécial. Après que plusieurs salles de cinéma aient déjà invité les spectateurs à chanter dans une version karaoké du film, Disneyland Paris proposera aux visiteurs un « Sing Along with Frozen » sur la scène de Vidéopolis, désertée depuis l’année dernière alors que des rumeurs parlent de l’arrivée d’une Jedi Academy l’année prochaine.

Sing Along with Frozen à Vidéopolis

frozen videopolis

Image : Dedicated to DLP

L’événement aura lieu ce samedi 13 septembre et dimanche 14 septembre, plusieurs fois par jour à 11h00, 12h00, 13h00, 15h30 et 16h30 et sera présenté par deux animateurs sans la présence d’Anna et d’Elsa.

affiche frozen sing along dlp

En préparation à cet événement, un écran supplémentaire a été installé cette semaine. Actuellement, cetteanimation serait limitée à ce week-end car selon plusieurs rumeurs, l’événement devrait servir de tests pour un éventuel futur spectacle sur la Reine des Neiges du côté du Chaparral Theater, en travaux depuis plusieurs semaines.

Pour ceux qui n’auraient pas la chance de participer à cet événement, n’oubliez pas qu’Anna et Elsa seront également au coeur de la saison de Noël 2014 qui commencera le 9 novembre 2014 à Disneyland Paris. Vous pourrez découvrir dès le 01 juin le spectacle Chantons la Reine des Neiges à Frontierland poru le Frozen Summer Fun.