Coco : une nouvelle affiche dévoilée !

Publié par Elsa Lourenço le 13 mars 2017 | Maj le 30 septembre 2017

Alors que le nouveau film d’animation des studios Disney Pixar est attendu pour le 29 novembre 2017, une nouvelle affiche vient de faire son apparition, éveillant notre curiosité : quels mystères se cachent derrière Coco … ? Beaucoup de couleurs vives, des sourires, de la musique , des squelettes… Tout cela allié au thème de la mort : est-ce compatible ? Ce film est il destiné aux jeunes enfants ? Sera-t-il effrayant ?… Autant de questions auxquelles on s’attend déjà, mais qu’on se rassure, Disney Pixar n’a pas choisi de faire dans l’horreur et l’épouvante avec Coco , bien au contraire.

Dia de Los Muertos arrive…!

Coco n’a presque plus de secret pour nous désormais : les couleurs, cette ambiance de fête, ce mystère attractif…la musique ! Bref, inutile de répéter que, vous comme nous, sommes impatients de découvrir ce chef d’oeuvre sur grand écran le 29 novembre prochain . Mais alors que nous pensions que Disney Pixar ne nous en dirait pas plus d’ici-là, petit cadeau en ce début d’automne, avec la découverte de superbes nouveaux visuels , plus magiques les uns que les autres !

Ce n’est pas une, ni trois, mais bien SIX nouvelles affiches fraîchement diffusées par Disney Pixar !

Des affiches plus belles les unes que les autres, débordant de couleurs lumineuses…! Elles nous invitent clairement à plonger dans une aventure totalement inédite ! On ne peut se contenter de regarder simplement ces images, tant elles contiennent chacune une immensité magique et mystérieuse qui nous appelle .

Comme dans un rêve merveilleux que l’on ferait, dans lequel on découvrirait un endroit magique caché de tous, on reste ébahi devant tant de choses à voir , avec une crainte pourtant, celle de se réveiller avant d’avoir pu tout observer dans le moindre détail…

Chacun de ces visuels s’ouvre sur le chemin flamboyant qui conduit à la cité des Ancêtres, et ce sont tantôt des portraits de famille, tantôt des plans serrés des personnages-clefs qui sont représentés.

Ainsi, on retrouve un portrait de famille à peu près semblable à celui dont nous vous avions déjà parlé il y a peu, il représente les Ancêtres de Miguel, Mama Imelda au centre.

Puis sur une deuxième affiche, un plan serré sur Mama Imelda, tenant du bout des doigts ce fameux pétale d’oeillet magique. L’alebrije Pepita, le guide spirituel de Mama Imelda a aussi une place d’honneur sur une affiche où elle apparait seule.

Hector et Miguel , guitares à la main, souriants et chantant, semblent trottiner avec Dante sur ce chemin de lumière, et sur un plan plus large, on aperçoit derrière eux les Ancêtres, ainsi qu’Ernesto de la Cruz, bras ouverts.

Enfin, à nos yeux la plus belle affiches de toutes, Miguel, Dante, et Hector assis sur un toit, et contemplant, émerveillés, les feux d’artifice qui illuminent le ciel de ce monde inconnu. Hector est un guide pour Miguel dans cette aventure, son complice, et très certainement son protecteur , comme en témoigne cette main chaleureuse posée sur son épaule.

El Dia de Los Muertos n’est plus très loin, et cette fois c’est sûr, ces quelques notes de guitare que vous entendez au loin, ce n’est pas votre imagination… Miguel a commencé à jouer.

 

¿Sombra o luz?… L’ombre ou la lumière ?

Les jours passent et déjà l’Automne s’installe un peu partout autour de nous. Les feuilles tombent des arbres, la lumière change : cette saison qui arrive est celle del Dia de Los Muertos, cette saison est celle qui emmènera COCO à notre rencontre !

Dans un peu plus de deux mois, nous aurons le bonheur d’enfin découvrir l’univers magique et mystérieux de COCO, et après être passés par plusieurs états d’esprit au fur et à mesure que de nouveaux éléments sur le film nous étaient dévoilés,  que ce soit la surprise, la curiosité ou encore la crainte d’être plongés dans l’ambiance lourde du deuil… aujourd’hui, nous en sommes à l’émerveillement : cette nouvelle affiche est absolument magnifique.

Prenez le temps d’observer, d’admirer tous les détails: la magie, la lumière , et les couleurs que cette image renferme. Posez vous deux minutes, et plongez vous dans cet univers qui nous tend les bras : entendez-vous cette mélodie jouée à la guitare ? C’est Miguel qui vous appelle…!

C’est tout d’abord le regard intrépide de Miguel qui nous accroche, puis on découvre à ses côtés Hector, son acolyte dans la grande aventure qui l’attend.

Sur la droite, Ernesto de la Cruz et Mama Imelda posent avec un regard plein de douceur. Mama Imelda tient un pétale d’œillet orangé lumineux, qui nous fait penser à la flamme rassurante d’une bougie…

Nous sommes bien, là, avec eux. Continuons à découvrir cet univers…

A gauche, Mama Coco nous envoie tellement de tendresse, serrant contre elle une vieille photo déchirée, celle dont on découvrira l’histoire dans le film . Dante est là aussi, le regard malicieux et enjoué, langue pendante, comme toujours !

Au centre de cette affiche, comme une clef, et même un trophée: la guitare d’Ernesto de la Cruz.

Elle semble apporter la réponse  tout gravite autour d’elle. Notre regard descend logiquement sur ce chemin d’œillets orangés et lumineux, sur lequel Miguel marche avec Dante, à la découverte de ce nouvel univers.

Nous avons envie d’en savoir plus, vers où marche Miguel ? La lumière du soleil couchant et l’ambiance festive , si chaleureuse du village de Miguel et de sa famille nous retiennent un peu: ses parents sont là, ses cousins , sa famille, tous sont prêts à faire la fête dans les rues de Santa Cecilia, les lanternes et les bougies sont éclairées jusqu’au clocher de l’église…

Mais nous suivons Miguel dans ses pas: il marche vers l’ombre, vers cet univers inconnu… qui s’avère être plein de lumière et de couleurs flamboyantes : le monde des Ancêtres.

Ici le soleil a cessé de briller sur les Êtres qui demeurent, mais ce n’est pas pour autant que la vie s’est arrêtée !

La rue est remplie d’Esprits, qui eux aussi sont là pour faire la fête et partager des moments de joie ensemble. On devine que l’endroit est rempli de musique, les guirlandes de fleurs mêlées à celles de lumières donnent une atmosphère éclatante à cet endroit mystérieux, des guirlandes traditionnelles multicolores flottent de mur en mur…

Nous avons envie d’en savoir plus, de plonger avec Miguel, alors nos yeux découvrent un village tout en hauteur, l’ombre n’existe pas ici, la lumière est partout, jusque dans le ciel, où de splendides feux d’artifices multicolores se mêlent aux étoiles.

Pepita , l’Alebrije de Mama Imelda, prend son envol au dessus de ces chemins de lumières et de fête pour la rejoindre…

C’est les yeux plein d’étoiles, et cette douce mélodie en tête que nous attendrons patiemment que l’Automne s’installe un peu plus. Rendez vous le 29 novembre dans les salles, pour un voyage extraordinaire, et très certainement inoubliable.

Coco, une histoire de famille

C’est une toute nouvelle affiche qui vient de paraître auprès du public ! Aussi joyeuse et colorée que les précédentes, cette affiche est encore une fois une ode à la vie et un hommage au Mexique et à ses traditions latines ! Et, pour la première fois, le monde des vivants et celui des morts se mélangent enfin !

Si auparavant, seul Miguel servait de « transition » entre les deux univers, cette fois-ci, ils sont réunis. L’accent est mis sur l’importance de la famille : le jeune garçon, guitare en main, trône au centre de l’image.  Tous les regards sont braqués sur lui, il est l’élément déclencheur, celui qui nous rappelle que les liens familiaux ne disparaissent pas avec la mort, bien au contraire.

Trois personnages au premier plan, cependant, se distinguent : le chien Dante, fidèle ami et compagnon de voyage de Miguel dans son excursion au pays des morts, ainsi que deux petits garçons.  L’un deux a par ailleurs eu droit à une courte apparition dans le court-métrage Dante’s Lunch – A Short Tail, vêtu des mêmes vêtements, même nourriture en main, affichant le même air surpris, sous les yeux rieurs de son camarade.

Une toute nouvelle affiche…. Suivons Miguel !

A maintenant un peu plus de cinq mois de la sortie sur grand écran du tant attendu COCO, les Studios Pixar apaisent l’impatience des spectateurs avec l’apparition d’une toute nouvelle affiche :

Au cœur du village de Miguel, la nuit tombe et les lanternes éclairent doucement la rue au milieu de laquelle marche notre héros. Dante, le fidèle compagnon de Miguel, trotte joyeusement à ses côtés, langue pendante, amusé par les visages des esprits qu’il aperçoit dans une flaque d’eau.

Ces esprits, un homme et une femme, semblent appelés à la fête, des feux d’artifice sont tirés autour d’eux, mais Miguel ne les remarque pas. Il semble avancer tranquillement dans cette petite rue, la guitare sur le dos, dans la petite brise de cette fin de journée, ce petit souffle d’automne qui emporte avec lui un mélange de feuilles mortes, et de pétales d’œillets orangés.

Des banderoles traditionnelles Mexicaines flottent de toit en toit, et on a envie de suivre Miguel, qui avance vers cette douce lumière, on a envie de comprendre où il va : vers quelles aventures mène ce chemin ? Que va-t-il découvrir ? Qui va-t-il rencontrer…? Encore quelques mois de patience avant de lever le voile sur tous ces mystères !

La version Française de l’affiche est arrivée !

coco

Depuis quelques temps, une question était sur toutes les lèvres des Disneyphiles à la recherche de nouvelles sur le très attendu COCO : ce nouveau film d’animation à la fois intrigant et attrayant conserverait-il le même titre dans sa version Française…?

On l’a vu récemment avec « Vaiana , la légende du bout du monde« , qui dans sa version originale s’intitule « Moana » .

Pour COCO, c’était le nom de FIESTA qui résonnait sur la Toile, mais la parution récente de l’affiche Française a mis un point final au débat : chez nous aussi, ce sera … COCO ! Nous ne sommes pas mécontents de ce choix, qui reste proche de la genèse de l’histoire créée par Disney Pixar.

Quelques différences attirent cependant notre attention sur cette French Version :

  Dante, le chien du héros Miguel, n’est plus présent , de même que sa gamelle et surtout la main du squelette qui caressait affectueusement sa tête.

– Sur la guitare, une photo déchirée est apparue, celle-la même que l’on voit dans les mains de Miguel  dans la bande-annonce : elle représente Ernesto de La Cruz et sa famille.

– Deux des fanions de la guirlande mexicaine accrochée en haut du mur ont changé : à la place de soleils violets et de la broderie rouge de la fameuse photo d’Ernesto de La Cruz sur l’affiche originale, on retrouve des rosaces violettes et une guitare rouge qui a pris la place du portrait….qui s’est finalement retrouvé plus bas sur la guitare.

Alors pourquoi ces petits changements ? Certainement car en Europe, l’approche de la mort , n’est pas la même, et que la main d’un squelette sur une affiche aurait pu rebuter certains.

Cette version de l’affiche véhicule peut être ainsi un plus de douceur aux yeux des Français, et ce sera certainement cette douce invitation à la fête qui attirera les spectateurs dans les salles obscures le 29 novembre prochain pour découvrir COCO.

L’affiche originale en détail

Sur le mur d’une maison qui porte un peu les marques du temps, apparaît en lettres de couleurs vives le titre COCO .

Une guirlande traditionnelle Mexicaine multicolore est suspendue, une guitare décorée évoquant une tête de squelette a été déposée là, une brise fait virevolter quelques feuilles mortes, et un chien au regard joueur, Dante, si l’on en croit la gamelle tout près de lui, est assis, prêt à sautiller !

La main d’un squelette caresse la tête de ce gentil chien, et cela n’a pas l’air de l’effrayer pour autant…

Le ton est donné, oui cette aventure nous emmènera côtoyer le monde des défunts, mais pas de la manière à laquelle on s’attend, un message fort nous crie : venez vous amuser et faire la fête avec nous ! Une invitation à passer derrière ce mur, et à découvrir un univers chatoyant et des plus festifs !

 

 

Coco : une nouvelle affiche dévoilée !
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *