Dingo et Disneyland Paris

Publié par Chloé Hochart le 20 décembre 2017 | Maj le 5 février 2018

Si je vous demande de me citer trois amis de Mickey, vous allez forcément me répondre : Pluto, Donald et Dingo ! Et c’est sur ce dernier que nous allons nous attarder aujourd’hui, que ce soit dans les films et courts métrages de Disney ou à Disneyland Paris, c’est bien simple il est partout ! Mais avant de parler de la place qu’occupe Dingo dans le parc, nous allons faire un point sur son origine et ses premières apparitions cinématographiques.

Les débuts de Dingo

Le personnage de Dingo apparut pour la première fois en 1932 à l’occasion du court métrage « Mickey’s Revue », dans lequel il est méconnaissable !

En effet, Dingo est à ce moment bien loin de son apparence actuelle, il ressemble à un vieux chien à lunettes avec une petite barbe. En revanche son petit chapeau caractéristique est déjà présent. Il apparait vêtu d’un simple gilet, mais contrairement à Donald, il portera plus tard un pantalon… Niveau caractère il est alors plutôt grossier, son apparition se résume à manger bruyamment ses cacahuètes et rire assez fort, un rire déjà ressemblant à celui que l’on connait. Ce qui ne manque pas de déranger les autres spectateurs, venus assister au concert que donnent Mickey et Minnie et qui finissent même par l’assommer !

Concernant son nom, il s’appelait à l’origine « Dippy Dawg« , ce n’est que lors du court métrage « Orphan’s Benefit », sorti le 11 août 1934, qu’il prendra le nom définitif de Goofy en raison de son caractère un peu niais et ses gestes maladroits (en France il adoptera le nom de Dingo en 1937).

C’est d’ailleurs lors de ce court métrage qu’il aura son premier rôle important, il passe au premier plan lors d’un spectacle de danse en compagnie d’Horace et Clarabelle, et deviendra par la suite un personnage récurent de la bande à Mickey, car jusque là, ses apparitions ne se résumaient qu’à du second rôle ou, pire encore, il n’apparaissait tout simplement pas ! Probablement du fait qu’un chien était déjà présent auprès de Mickey : Pluto, qui lui apparait dès 1930, mais ses gaffes le démarquent des autres personnages.

Une disparition avant la gloire

De 1935 à 1938, le célèbre trio Mickey, Donald, Dingo fera ses débuts dans le court métrage « Mickey’s Service Station » puis quelques années plus tard, en 1941, Dingo sera le héros d’une mini série intitulée « How to… », qui durera jusqu’au début des années 50, l’idée de la série était de faire évoluer Dingo dans des situations d’apprentissage comme : comment monter à cheval ou comment jouer au golf, le tout épaulé par une voix off lui indiquant quoi faire.

Pendant la même période, Dingo participera à différents longs métrages tels que «Saludos Amigos » en 1943, et « Coquin de Printemps » qui, lui, sorti en 1947.

Au début des années 60, Dingo commence petit à petit à disparaître des écrans, il faudra attendre 1983 pour le voir revenir sur le devant de la scène lors du court métrage « Le Noël de Mickey », dans lequel il joue le rôle du fantôme de l’ex associé de Scroodge (incarné par Balthazar Picsou) : Jacob Marley. Il refera quelque apparitions dans plusieurs films dont : « Qui veux la peau de Roger Rabbit » en 1988, mais en 1995 la consécration arrive : « Dingo et Max » ! Dingo devient enfin la vedette de son propre film en compagnie de son fils Max, le film fut créé suite au succès de la série télévisée « La Bande à Dingo » diffusée de 1992 à 1993, dans laquelle d’ailleurs apparaît son fils Max pour la première fois.

Le film aura même une suite « Dingo et Max 2 : Les sportifs de l’extrême », sorti en 2000. Après ça, Dingo ne sera plus mis au second plan et sera toujours présent dans les films en compagnie des autres membres de la bande à Mickey, comme dans les films « Mickey, la magie de noël » en 2001, « Mickey et les 3 Mousquetaires » en 2004, ou même lors des séries télévisées comme « Tous en boite » diffusée de 2001 à 2004, et « La maison de Mickey » qui fut créé en 2006 et est toujours en cours de diffusion.

Maintenant que l’on sait comment le personnage de Dingo a évolué au fil des années, nous allons nous pencher sur la place qu’il occupe au sein du parc Disneyland Paris.

Dingo et Disneyland Paris

Il est très difficile de passer une journée au parc sans croiser Dingo, grâce à sa popularité il peut être vu à plusieurs endroits comme pendant les parades et spectacles ou même à ses points de rencontres.

Concernant la rencontre même du personnage, Dingo peut être actuellement approché au parc Walt Disney Studios à sa photo-location avec un décor sur le thème du cinéma, Dingo sera d’ailleurs avec un costume de réalisateur de films, il vous attend à l’entrée du parc juste à côté de la boutique « Walt Disney Studios Store ». Ses points de rencontres sont souvent modifiés ou déplacés en fonction des saisons (par exemple, le point de rencontre de Donald a été occupé par Stitch pendant Halloween et pendant la période de Noël ce sera au tour de Pan Pan et Miss Bunny d’occuper les lieux) donc pensez bien à prendre le programme du jour lors de votre arrivée sur le parc pour savoir où le rencontrer.

Si vous aviez prévu, lors de votre séjour, de déjeuner au restaurant « Inventions » du Disneyland Hôtel, vous aurez peut être la chance de le rencontrer, le restaurant propose un buffet en compagnie des personnages et Dingo est un personnage récurrent lors de ces repas, idem lors du brunch du Dimanche qui a aussi lieu dans ce restaurant.

Dingo

Dingo a revêtu son costume de Père Noël pour la saison de Noël 2017

Les Spectacles avec le personnage Disney

Si vous n’avez pas eu le temps ou la chance de le rencontrer, pas de panique, il reste la parade et les nombreux spectacles dans lesquels il est omniprésent.

Côté spectacle, il est sur la scène du théâtre du château aux côtés de son fils Max dans « Mickey présente : Joyeux Anniversaire Disneyland Paris » mais qui est suspendu pendant la période de Noël, ne vous en faites pas, il sera dans le spectacle qui remplace ce dernier « Un Noël FantaStitch » mais aussi à Vidéopolis dans le spectacle musical : « Mickey’s Big Band Christmas ». D’ailleurs un spectacle similaire a été joué pendant la période de Noël 2016 avec comme personnage vedette… Dingo !

Il sera cette année maître de cérémonie de son propre spectacle : « L’incroyable Noël de Dingo », un show nocturne projeté chaque soir sur Hollywood Tower Hotel et qui l’illuminera aux couleurs de Noël lors de la fermeture du parc.

Lors des parades, il sera quasi systématiquement sur le même char que Mickey et sera donc soit au début ou à la fin selon la parade. Lors de la parade de Noël qui vient de débuter, il sera en tête du cortège ! Il dirige une troupe de petits soldats qui sera suivie du char de Mickey et Minnie. C’est là la preuve de la popularité de Dingo auprès des visiteurs, il passe avant Mickey et sera le premier personnage que l’on verra lors de la parade la plus magique de l’année.

A propos du personnage de Dingo

Les producteurs ont alors trouvé une parade à ce problème, c’est ainsi que Dingo se mit à la démonstration de sports ou de loisirs, basant tous ceux-ci sur l’humour de Dingo et expliqués par un narrateur. Durant la seconde guerre mondiale, Dingo, comme de nombreux personnages du studio, participe à l’effort de guerre, ainsi dans le court-métrage « Vive le Pogostick », on peut y voir les privations de ces années, de même qu’un panneau publicitaire montrant le Japon comme un grand ennemi. Après le conflit, les courts-métrages sont centrés sur un Dingo qui représente un citoyen américain moyen et nous montrent différents aspects de la vie quotidienne d’une famille américaine. Ainsi, Dingo se retrouve marié avec un fils. Cela ammèra d’ailleurs Dingo et son fils à partir durant quelques courts-métrages en Afrique puis la série a repris un tournant plus commun avec même des apparitions de Pat Hibulaire en tant qu’ennemi de Dingo. La production des courts-métrages de la série Dingo est stoppée en 1961. Cependant, en 2007, les studios ont décidé de faire revenir Dingo dans un nouveau court-métrage pour le cinéma, « Comment installer un home cinéma ».

Les Courts Métrages D’animations Disney

  • Comment Brancher son Home-Cinéma 2007 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Dingo Fait de la Natation 1961 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Comment Dormir en Paix 1953 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • L’Art de la Danse 1953 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Le Week-End de Papa 1953 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Dingo Toréador 1953 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Papa est de Sortie 1953 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Dingo Détective 1952 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Dingo en Vacances 1952 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Dingo Professeur 1952 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Dingo Cow-Boy 1952 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Tout Doux…Toutou 1952 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Hello, Aloha 1952 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Papa, c’est un Lion 1952 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Défense de Fumer 1951 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Papa Dingo 1951 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Vive la Fortune 1951 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • On Jeûnera Demain 1951 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Guerre Froide 1951 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Dingo Architecte 1951 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Dingo et le Lion 1951 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Le Petit Oiseau Va Sortir 1950 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Automaboule 1950 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Dingo Fait de la Gymnastique 1949 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Dingo Joue au Tennis 1949 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Dingo et Dolores 1948 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Ils Sont Partis 1948 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Dingo Va à la Chasse 1947 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Double Drible 1947 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Chevalier d’un Jour 1946 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • La Castagne 1946 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • En Route Pour l’Ouest 1945 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Souvenir d’Afrique 1945 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • La Chasse au Tigre 1945 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Dingo Joue au Football 1944 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Le Golf 1944 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Pour Etre un Bon Marin 1944 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Vive le Pogostick 1943 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Dingo Va à la Pêche 1942 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Comment Être un Bon Nageur 1942 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Dingo Champion Olympique 1942 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Dingo Joue au Base-Ball 1942 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • L’Art de l’Autodéfense 1941 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Leçon de Ski 1941 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Attention … Fragile 1941 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Le Planeur de Dingo 1940 – Court-Métrage d’Animation 2D
  • Dingo et Wilbur 1939 – Court-Métrage d’Animation 2D
Dingo et Disneyland Paris
5 (100%) 1 vote
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *