On a testé le jeu Star Wars Battlefront 2

Publié par Kevin Gauthier le 25 novembre 2017 | Maj le 14 décembre 2017

S’il y a une chose que Star Wars Battlefront II réussit bien, c’est de vous procurer le sentiment d’être dans l’univers galactique des films Star Wars. Par rapport à la version 2015 du jeu, cette version présente un package offrant une plus grande variété de contenus, y compris une campagne solo vraiment admirable. Mais l’ensemble du jeu est alourdi par un système de progression dominateur qui ne valorise pas le temps du joueur moyen, obscurcissant l’expérience Star Wars au sein du jeu même si EA et DICE travaillent actuellement sur cette question.

Star Wars Battlefront 2

Le plus grand ajout de Battlefront 2 est son mode histoire, une campagne que les fans du jeu réclamaient. Le jeu réussit à réunir toute la saga Star Wars, qui englobe les préquels, les trois films originaux et la nouvelle trilogie réalisée par Disney, les modes multijoueurs et les campagnes solo du jeu Star Wars Battlefront 2 élargissent la portée de ses batailles galactiques pour mettre en vedette une plus grande variété de lieux à travers l’univers. Le jeu vous proposera des combats aériens au dessus de la planète Kamino, en passant par le raid sur l’Étoile de la Mort et son évasion avant sa destruction, la suite met à profit sa campagne et ses cartes multijoueurs établies sur les 40 ans d’histoire de la série, montrant une nette différence d’esthétique et de sonorités d’une période à l’autre.

La Campagne de le jeu

Contrairement au premier Battlefront sorti en 2015, la suite contient une campagne solo narrative. Située au crépuscule de l’Empire Galactique après le film le Retour du Jedi, l’histoire sème les prémices du Premier Ordre avec Star Wars : Le Réveil de la Force. Vous incarnez Iden Versio, commandant de l’Inferno Squad. Iden Versio est une humaine qui vient de la planète Vardos, sa tâche était de saper les forces rebelles avec des missions d’espionnage. Mais après la destruction de la seconde Etoile de la Mort, sa loyauté envers l’Empire est mise à rude épreuve lorsqu’une armée impériale de plus en plus désespérée prend des mesures draconiennes pour assurer son avenir.

La campagne en solo du jeu est assez dynamique et dure environ entre 4 et 5 heures de jeu avec une montée en puissance au fil des missions, l’histoire et le scénario sont plutôt originaux et le graphisme est vraiment à la hauteur du jeu. La campagne met en scène des nouveaux personnages, l’un des plus de ce jeu est que durant la campagne on peut vivre l’histoire d’un angle différent en interprétant les méchants dans le jeu. Le mode solo nous permet aussi de voir les luttes internes au sein des rangs de l’Empire, vous autorisant même à explorer une civilisation impériale stérile et oppressante sur la planète natale d’Iden, Vardos. L’un des grands atouts du jeu est que nous avons ici une histoire Star Wars développée durant le jeu qui complète très bien les films.

Les joueurs sont emmenés dans des lieux emblématiques de la trilogie comme Takodana et Endor, ainsi que des planètes familières comme Fondor ou encore de nouveaux lieux comme la planète corail de Pilio. Nous pouvons regretter le fait que dès le début les rebondissements sont assez prévisibles, ainsi que de nombreuses cartes de la campagne solo qui proviennent des cartes du mode multijoueur du jeu, il est regrettable que la campagne manque davantage de cartes exclusives. Même si on sait que Electronic Arts devrait offrir plus de missions avec les prochains DLC à venir.

Le multijoueur

En dehors de la campagne et des batailles multijoueurs massives, il y a des modes secondaires qui sont plus sympathiques. Le mode Arcade fait son  retour, avec des niveaux où vous combattez les robots comme des personnages classiques. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un mode particulièrement profond, chaque mission offrant des niveaux de difficultés croissantes pour de meilleures récompenses, il peut être amusant d’essayer les différents personnages face à un nombre croissant d’ennemis. Vous pouvez aussi durant le mode Arcade mettre en place des défis personnalisés.

L’Assaut Galactique : L’ultime mode multijoueur !

On le sait très bien, l’attrait principal de Battlefront 2 est son mode multijoueur. Qu’il s’agisse des batailles de conquête à 40 joueurs en Assaut Galactique ou des plus petites missions escarmouches centrées sur l’infanterie, il existe une plus grande variété de modes multijoueurs qu’auparavant. Vous pouvez ainsi choisir parmi plusieurs classes d’infanterie et de personnages héroïques y compris Luke Skywalker, Rey, Han Solo, les batailles multijoueurs sont généralement intenses, surtout à pleine capacité en mode 40 joueurs. En plus d’une conception visuelle et sonore exceptionnelle, les batailles à grande échelle ont le même déroulement passionnant que les batailles les plus emblématiques de Star Wars, où une action héroïque de la part d’un joueur peut renverser l’ensemble de la bataille.

Durant les batailles en multijoueurs vous pourrez aussi gagner lors des matchs des points de bataille, que vous pourrez échanger pour obtenir des récompenses, comme pouvoir piloter un chasseur X-Wing T-70, incarner un Deathtrooper mais aussi obtenir des personnages héroïques y compris les héros et les méchants comme Yoda, Rey ou Kylo Ren. Le but en mode multijoueur est vraiment de pouvoir amasser le plus de points de bataille pour pouvoir obtenir de gros bonus durant le combat et ainsi faire de plus gros dégâts. Durant Star Wars Battlefront 2 il n’y a rien de plus excitant que d’effectuer des missions à bord de vaisseau et de piloter un A-Wing. Vous pourrez aussi améliorer votre rang et modifier votre personnage.

Vous débuterez chaque partie de Star Wars Battlefront 2  avec l’une des quatre classes de soldats disponibles dans le jeu, et dès que vous aurez suffisamment de points de bataille, vous pourrez changer de classe en appelant des renforts.

  • Officier
  • Commando
  • Soldat Lourd
  • Spécialiste

EA vient de retirer son système de micro-paiement pour évoluer plus rapidement dans le jeu, c’est bien la première fois qu’un éditeur de jeu fait un tel volte-face aussi rapidement, on peut remarquer qu’EA est plus que jamais à l’écoute de ses joueurs et que les plaintes étaient plus que suffisantes pour retirer le système de pay-to-win.

Star Wars: Battlefront 2 le DLC Resurrection

Le dernier DLC de Star Wars Battlefront II présente une histoire enrichie et des nouveaux mondes du dernier film Star Wars. Le nouveau DLC fait de son mieux pour revigorer le jeu, mais il n’est pas à la hauteur de nos attentes.

Le dernier DLC de Battlefront II continue de raconter l’histoire de Iden Versio dans une campagne additionnelle appelée Résurrection. A la fin de Battlefront II, Iden s’était joint à la Nouvelle République pour aider à vaincre l’Empire. Des années plus tard, son mari Del est interrogé par Kylo Ren et exécuté par Gideon Hask, ancien membre de l’Inferno Squad. La résurrection conclut l’histoire d’Iden par une série de missions qui la placent sur le chemin de Hask.

Iden Versio

Les scénarios sont un peu trop familiers: combattre le premier Ordre dans un champ d’astéroïdes, monter à bord d’un Destroyer Stellaire et saboter le moteur. Chaque scénario de Résurrection est une version remixée des missions de la campagne principale dans un décor légèrement différent. Iden est rejointe par sa fille Zay et son allié extraterrestre Shriv. La petite équipe interagit bien, et il est clair que les acteurs s’amusent bien, mais l’histoire de vengeance et de sacrifice d’Iden finit par souffrir de la même faiblesse du jeu principal. Tout va trop vite. Partez du principe que avec ces nouvelles misions nous jouons une Iden, version plus âgés et réalisant des missions légèrement différentes que dans sa jeunesse.

Les fans du jeu à la recherche de liens avec Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi seront déçus. La campagne de résurrection se déroule à peu près à l’époque du film Star Wars le Réveil de la Force, et bien qu’il y ait quelques moments à partir des films comme l’attaque de la capitale de la Nouvelle République et la destruction de la Base Starkiller, Iden n’ a jamais été que témoin de ces choses et non participant. Le lien le plus important entre le jeu et les films est surement la découverte du Projet Résurrection, qui nous explique comment le Premier Ordre parvient à construire ses forces et nous apprends un peu plus sur les origines de Finn.

Le multijoueur ajoute la planète Crait pour les Assaut galactique et D’Qar pour le mode Starfighter AssaultFinn et Captain Phasma ont été ajoutés à la liste des héros, vous pourrez découvrir un nouveau vaisseau le Tallie Lintra’s RZ-2 A-wing . Dans l’ensemble le DLC résurrection ajoute du contenu au jeu, et permet dans découvrir plus sur la saga.

On a testé le jeu Star Wars Battlefront 2
Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *