Russi Taylor : notre hommage à l’inoubliable Minnie Mouse

Publié par Séverine Jacquard le 14 août 2019 | Maj le 14 août 2019

La triste nouvelle est tombée le 26 juillet dernier : Russi Taylor, qui donnait sa voix originale à notre chère Minnie Mouse, est décédée à Glendale, en Californie. Celle qui avait été nommée Disney Legend en 2008 a en effet tiré sa révérence à l’âge de 75 ans, après avoir incarné pendant plus de 30 ans, entre autres rôles notables, celui de la compagne de Mickey Mouse. D’ailleurs, à la ville comme à l’écran, Russi Taylor était la compagne officielle de notre souris préférée, puisqu’elle était mariée à Wayne Allwine, connu pour avoir été la voix anglophone officielle de Mickey de 1983 à 2009. La preuve que les personnages Disney forment bel et bien une grande famille de cœur. Zoom sur une vie et une carrière pas comme les autres.

Russi Taylor

Un rêve d’enfant

Née en 1944 dans le Massachusetts, Russi affirmait elle-même qu’elle avait toujours rêvé de travailler pour Disney :

« Quand j’étais petite fille, ma mère, mon frère et moi étions restés tard à Disneyland. Nous venions de sortir du Mark Twain, tout en dégustant du pop-corn. En regardant autour de moi, j’ai vu Walt en personne assis sur un banc. Nous sommes alors allés nous présenter et avons partagé notre pop-corn avec lui. Au cours de la discussion, il m’a demandé ce que je voulais faire quand je serais grande, et je lui ai répondu : « Je veux travailler pour vous ! ». Il m’a répondu « D’accord ! », et maintenant mon souhait s’est réalisé ! »

Au delà de la légende, Russi a obtenu son premier rôle en tant que doubleuse de Minnie Mouse en 1986, passant ainsi devant plusieurs centaines de candidates. Elle donnera alors sa voix à la coquette compagne de Mickey dans plusieurs longs-métrage, comme Qui veut la peau de Roger Rabbit ? ou encore Mickey, Donald et Dingo : Les Trois Mousquetaires. Elle a aussi participé à de nombreux courts-métrages, parmi les plus connus : Mickey perd la tête et A cheval. On lui doit également plusieurs séries télévisées sorties ces dernières années (La Maison de Mickey, Mickey et ses amis : top départ ou encore la série des Mickey Mouse en 3D à plat, sortie en 2013).

Russi Taylor : une voix inoubliable

Russi Taylor, John Lasseter et la costumière Alice Davis

Mais ses talents de doubleuses ne s’arrêtaient pas là. Elle a prêté sa voix à plusieurs autres personnages du répertoire Disney au fil des ans, parmi lesquels la souris infirmière dans Bernard et Bianca au pays des kangourous, ainsi que les neveux espiègles de Donald, Riri, Fifi et Loulou et leur amie Zaza dans la série animée originale La Bande à Picsou. Elle a également doublé d’autres séries d’animation pour la télévision, comme Super Baloo, La Petite Sirène, Les aventures de Buzz l’Eclair et Kim Possible dans les année 1990, mais aussi des séries bien plus récentes, comme Princesse Sofia, La Garde du Roi Lion et Raiponce : la série. Malgré ce palmarès impressionnant, peu de personnes reconnaissaient Russi derrière les voix qu’elle doublait, et cela semblait lui convenir parfaitement. Elle se préoccupait peu de la célébrité, et comme elle le disait elle-même :

« Je n’ai jamais voulu être célèbre. Les personnages que je double sont célèbres, et c’est bien suffisant pour moi. »

L’univers de Disney a donc perdu une grande dame en la personne de Russi Taylor. La compagne de Mickey, à la vie comme à l’écran, était appréciée de tous ceux qui l’avait rencontrée ou qui avait travaillé avec elle. Bob Iger, président directeur général de la Walt Disney Company, a d’ailleurs prononcé ces quelques paroles très touchantes en son honneur, qui décrivent très bien la vie et l’implication professionnelle de Russi :

« Minnie Mouse a perdu sa voix avec le décès de Russi Taylor. Pendant plus de 30 ans, Minnie et Russi ont collaboré pour divertir des millions de personnes à travers le monde. Ce partenariat a fait de Minnie une icône mondiale et de Russi une Disney Legend adorée par les fans du monde entier. […] Ce fut un privilège de la connaître et un honneur de travailler avec elle. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *