Rôle de Disney dans Star Wars : le réalisateur des Derniers Jedi témoigne

Publié par Brocéliande Nausicaa le 17 juin 2017 | Maj le 17 juin 2017
Star Wars

Fan art du logo Disney sur la planète Tatooine

Star Wars a joué un rôle crucial pour Disney. Du moins, la collaboration entre George Lucas et la firme aux grandes oreilles ne date pas d’hier et ce, bien avant le rachat de Lucasfilm en 2012 par Disney. Souvent source de débat, il ne change rien au fait que les liens semblent scellés pour longtemps entre les deux studios. Cependant, quelle influence Disney a-t-il sur les opérations actuelles de Lucasfilm ? Là encore, toutes les spéculations vont bon train. À l’occasion de la promotion des (Les) Derniers Jedi, Rian Johnson, réalisateur des Derniers Jedi, et Pablo Hidalgo, coordinateur des histoires Star Wars, tendent à expliquer le rôle de Disney dans le processus Star Wars.

Les fans se sont souvent interrogés sur l’influence négative, ou pas, des studios Disney et l’empreinte qu’ils pourraient laisser sur La Guerre des Étoiles. Y a-t-il des limites artistiques imposées ? Rian Johnson, aperçu en caméo dans Rogue One : A Star Wars Story et réalisateur du futur épisode VIII, semble affirmer que ces limites n’existent pas. Pourtant, une série de tweets semble attiser la controverse.

Pas de plan pour Star Wars mais pas d’improvisation non plus

Pour les non-anglophones, voici un résumé :  l’internaute Bogwing pose une question à Rian Johnson sur les libertés attribuées pour le prochain opus de la saga Star Wars en soulignant le fait que le scénario de la trilogie est déjà planifié. Il lui est répondu simplement que non. Bogwing se questionne alors, tout en montrant un extrait d’une interview de Kathleen Kennedy, présidente de Lucasfilm. Dans cette interview, elle indique qu’il existe une feuille de route, pas forcément détaillée, mais une structure nécessaire à l’accomplissement de la trilogie. Rian Johnson répond qu’il est sûr qu’une feuille de route a pu exister au début, mais lorsque la production est venue à lui, il n’y avait pas d’histoire pré-écrite. Une autre internaute intervient dans la conversation et se dit inquiète, Rian Johnson la rassure tandis qu’un autre tweet affirme que Les Derniers Jedi sont entre de bonnes mains car la filmographie de Johnson est belle, aussi bien dans son écriture que dans sa réalisation. Jenny, l’internaute quelque peu troublée, ne remet pas en cause le talent du réalisateur mais le fait que la suite de la saga n’ait pas de pilote global. À cela, Rian Johnson lui rétorque que tout n’est pas improvisé non plus et que chaque film ajoute une structure et une pierre à l’édifice de l’opus suivant.

(De gauche à droite) Rian Johnson, Kiri Hart (vice-présidente du développement chez Lucasfilm), Kathleen Kennedy et Pablo Hidalgo à la Star Wars Celebration 2016

Les fans paniquent

Dans une autre série de tweets, cette fois-ci adressée à Pablo Hidalgo, en charge de la cohérence entre les différentes œuvres liées à Star Wars, les fans semblent paniqués à l’idée que rien, ou presque, ne soit planifié. Pablo Hidalgo répond que les deux dernières trilogies ont été faites sur le même modèle. L’internaute ayant posé la question, Peter Sallale, s’interroge sur le fait que des éléments tels que les parents de Rey, ou encore l’identité de Snoke devraient être tout de même déjà être gravés dans la pierre. Pour Hidalgo, rien n’est définitif tant que l’histoire officielle n’est pas publiée. Peter Sallale rappelle que beaucoup ont vu le rachat de Lucasfilm par Disney comme une manière de dire que l’histoire de la nouvelle saga Star Wars était déjà planifiée, qu’il fallait suivre scrupuleusement un certain plan et que la firme Disney n’était pas reconnue pour être flexible et tirer profit d’un manque d’organisation. Hidalgo rétorque que beaucoup de réalisateurs diront qu’un film n’est pas terminé tant qu’il n’est pas sorti, quel que soit le plan. Bien des épisodes comme l’Empire Contre Attaque ont dû subir plusieurs versions différentes avant d’être produits.

Un rôle discret voire pas de rôle du tout ?

Ce qu’il faut retenir, c’est que rien n’est réellement prévu ni officialisé. Une interview récente de Kathleen Kennedy nous indique que le nombre précis d’épisodes prochainement réalisés de la franchise Star Wars n’existe pas et qu’il peut très bien y avoir une fin de la saga avec l’épisode IX qu’avec une autre trilogie. Malgré tout, les fans peuvent rester également dubitatifs quant à l’impact des studios Disney sur l’écriture des scénarios, en sachant que George Lucas n’est plus que consultant sur les différents opus et que certaines de ses idées n’ont, apparemment, pas été retenues. Disney laisserait-il vraiment carte blanche ? Nous avons au moins ces dernières réponses de la part de quelques officiels qui nous permettent de nous éclairer sur la question.

Et vous ? Quel est votre avis ?

Source : Planète Star Wars

Rôle de Disney dans Star Wars : le réalisateur des Derniers Jedi témoigne
Noter cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *