Soul se dévoile avec une bande-annonce

Publié par Camille Esteve le 9 novembre 2019 | Maj le 9 novembre 2019

Parmi les prochaines productions Disney et Pixar attendues du public, Soul, dont la sortie est prévue pour le 24 juin 2020, pointe le bout de son nez et se révèle avec de nouvelles précisions sur son scénario avec une nouvelle affiche et, surtout, une bande-annonce qui accroche !

Soul

Une affiche sobre et efficace pour Soul

Dans un style graphique simple, qui pourrait rappeler celui des décors du court-métrage Rhapsody in blue (Fantasia 2000), les touches d’un piano forment un escalier, sur un fond bleu qui évoque le calme et la sérénité. En haut des marches, la silhouette d’un homme vêtu d’un costume et d’un chapeau. Qui est-il, à quoi ressemble-t-il ? Nous l’ignorons. Derrière lui, le titre Soul (« âme » en anglais) se profile, et la lettre « O » constitue la seule source de lumière. Un film qui semble axé sur la quête de soi, thème qui se confirme dans la bande-annonce, comme dans les précisions apportées par l’équipe du long-métrage. Réalisé par les créateurs de Vice-Versa, de Là-Haut et de Coco (trois films qui abordaient des thèmes de réflexion concrets, tels que le deuil, les émotions ou la famille), le film est né de l’imaginaire de Pete Docter, il y a près de vingt-cinq ans !

« Tout a commencé avec mon fils, qui a maintenant 23 ans. Dès sa naissance, j’ai ressenti qu’il avait déjà une personnalité. D’où venait-elle ? Je pensais qu’une personnalité se développait en fonction de l’interaction qu’on avait avec le monde qui nous entoure. Or je remarque que dès notre naissance, il y a quelque chose d’unique et de spécifique qui est déjà inscrit en nous. » – Pete Docter

Une bande-annonce musicale et humoristique

« Quel souvenir de vous, voudriez-vous laisser sur Terre ? » C’est par cette question que la bande-annonce commence, ouvrant sur une musique jazz. En toile de fond, Manhattan, à New-York, et la foule humaine et pressée qui caractérise ce quartier. Pendant ce temps, une voix nous incite à ne pas perdre de temps à faire des choses qui ne nous plaisent pas, mais à reprendre le contrôle de notre vie et à nous réaliser. C’est là que nous rencontrons le personnage principal du film : Joe Gardner, professeur de musique dans un collège, passionné de jazz, qui s’exerce sur son piano. Kemp Powers, l’un des réalisateurs du film, confie au sujet de son personnage :

« Je pense que Joe traverse la crise que vivent tous les artistes. Il a de plus en plus l’impression que son rêve de toujours qui consiste à devenir un musicien accompli ne se réalisera pas, et du coup, il s’interroge, se demandant : Pourquoi suis-je ici ? Que suis-je censé faire ? … »

Propulsé par erreur dans un endroit parallèle à notre monde, Joe (ou plutôt son âme) se retrouve obligé de réfléchir à sa vie et à ce que signifie « avoir une âme« . Il y rencontre 22, âme qui ne pense pas que la vie sur Terre soit aussi bien qu’on ne le dit. Doublés respectivement par Jamie Foxx et Tina Fey en version originale, ces deux personnages formeront un duo comique et atypique, qui devront s’entraider dans leur quête personnelle.

Pour accompagner ce qui semble être un film émouvant et intéressant, une partition originale pour découvrir ou redécouvrir la musique jazz. Composée par Jon Batiste, pianiste de renommée mondiale qui s’est illustré dans ce style musical, la bande-originale promet de remettre le jazz au goût du jour.

« Jon Batiste est un musicien fantastique. C’est un historien mais il est capable de repousser les limites de la musique en insufflant dans son travail toutes sortes d’influences. J’espère sincèrement que le jazz qu’on entend dans SOUL inspirera toute une nouvelle génération. » – Pete Docter

L’un des morceaux, composé par Trent Reznor et Atticus Ross, devrait apporter une touche un peu rock au film.

« Le contraste avec le travail de Trent Reznor et Atticus Ross est vraiment intéressant. C’est un choix inattendu pour Pixar, qui ne ressemble à rien de ce que nous avons pu faire jusqu’à présent. » – Dana Murray, coréalisatrice du film.

C’est donc un film poétique, tant dans son fond que dans sa forme, que nous promettent les studios Disney et Pixar. Après les succès Là-Haut, Vice-Versa et Coco, la barre est haute et nous ne pouvons qu’attendre avec impatience ce tout nouveau long-métrage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *