The King’s Man : première mission, le préquel de Kingsman

Publié par Magali Milanini le 11 août 2019 | Maj le 30 septembre 2019

Après deux opus Kingsman très réussis, la franchise nous offre en 2020 un préquel contant les origines de l’agence de renseignement indépendante britannique. Prêts à remonter le temps ? Découvrez The King’s Man : Première Mission !

Nouvelle affiche et nouvelle bande-annonce

Il reste quelques mois avant la sortie au cinéma du préquel The King’s Man sur les origines de l’agence de renseignements britannique mais la Fox s’évertue à nous mettre l’eau à la bouche. Ce 30 septembre 2019, les studios ont en effet publié une affiche et une bande-annonce. En ce qui concerne l’affiche, elle rassemble un certain nombre de personnages du film. Au centre, en bas de l’affiche, nous reconnaissons le personnage principal, Conrad (Harris Dickinson). Au-dessus de lui à gauche, se trouve l’antagoniste principal, Grigori Rasputin (Rhys Ifans) et à droite un trio de moustachus qui sont George V, Wilhem II et Nicholas II (tous interprétés par Tom Hollander). La seule femme, au centre de l’affiche, est l’espionne Mata Hari (Gemma Arterton). Au-dessus d’elle se trouvent Neil Kenlock à gauche (Djimon Hounsou) et le Duc D’Oxford à droite (Ralph Fiennes). L’ambiance est sombre et respire la guerre. Le ciel est nuageux et des avions se pourchassent. Le sol est poussiéreux et montre un champ de bataille…

Comme dans la première bande-annonce et sur l’affiche précédente, la guerre est au centre du début de la bande-annonce, car c’est de là que part toute l’histoire du premier King’s Man. Son but est d’arrêter les tyrans et criminels qui veulent que le monde entier se perde dans la guerre. Mais le Duc d’Oxford a un plan pour les arrêter, et notamment le terrible Rasputine. C’est pour cela qu’il engage Conrad et le forme à devenir un espion en compagnie de Mata Hari et Neil Kenlock. Beaucoup de scènes sont en commun avec la première bande-annonce, exception faite des combats singuliers. Impossible de ne pas se rappeler de la maîtrise du parapluie de Harry Hart (Galahad). Eh bien il semblerait que les scènes de combat soient aussi spectaculaires dans le préquel !

Synopsis de The King’s Man

Lorsque les pires tyrans et génies criminels de l’Histoire se réunissent pour planifier l’élimination de millions d’innocents, un homme se lance dans une course contre la montre pour contrecarrer leurs plans. Découvrez les origines de la toute première agence de renseignement indépendante.

Le logo du film The King’s Man

Même réalisateur, casting inédit

C’est Matthew Vaughn, réalisateur des deux précédents films de la saga Kingsman, qui a obtenu la charge de réaliser les origines de l’agence d’espionnage britannique. Côté réalisation, nous n’avons donc aucune inquiétude à avoir !

En ce qui concerne le casting, il est totalement inédit puisque le film se passe une centaine d’années avant les autres. Les Kingsmen ont beau survivre à des situations des plus extraordinaires, ils vieillissent comme tout le monde. Dans le rôle principal, celui de Conrad, nous découvrirons Harris Dickinson (récemment vu dans Darkest Minds et qui sera bientôt à l’affiche de Maléfique 2).

Les personnages secondaires seront nombreux :

  • Le Duc d’Oxford, interprété par Ralph Fiennes (Voldemort dans la saga Harry Potter),
  • L’espionne Mata Hari, jouée par Gemma Arterton (la princesse Tamina dans Prince of Persia),
  • Tristan, incarné par Matthew Goode (Henry Talbot dans la série Downton Abbey),
  • Merlin, représenté par Stanley Tucci (récemment vu dans La Belle et La Bête et Casse-Noisette et les Quatre Royaumes).

Une première affiche très mystérieuse

Impossible de déterminer quel est le personnage représenté sur cette première affiche du film The King’s Man. L’homme est vêtu d’un costume noir, d’une chemise bleu ciel avec nœud papillon assorti sur laquelle est posée une écharpe bleu marine. Un collier avec une croix de chevalerie est pendu à son cou. Sur sa main se trouve la chevalière des Kingsmen, reconnaissable par son K. Elle vient d’ailleurs d’être utilisée pour apposer son sceau. A côté, du sceau, on peut remarquer l’accessoire chic indispensable de tout espion appartenant aux Kingsmen : le parapluie.

The King's Man

Première bande-annonce de The King’s Man

Tout commence sur un champ de bataille, terre dévastée sur laquelle un homme en kilt court en tentant d’en sauver un autre, malgré les explosions qui fusent autour de lui. Les scènes de guerre resteront au centre de la bande-annonce. Soldats qui se battent en ligne, soldats qui enterrent leurs morts, les images sont nombreuses.

Cependant, elles s’alternent avec d’autres scènes hors du champ de bataille, dans Londres nous présumons, présentées les unes après les autres de façon à ce qu’on ne saisisse pas tous les tenants et les aboutissants de l’histoire.

Le Duc d’Oxford semble avoir une très grande importance, c’est lui qui parait tenir les rênes des Kingsmen et initier le jeune Conrad à son futur rôle d’espion. Pour clôturer cette bande-annonce extrêmement riche en images, le rythme se calme enfin et nous voyons les deux hommes côte à côte devant la plus célèbre des boutiques de tailleurs de Londres : Kingsman.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *