Notre analyse du film Disney Real Steel

Publié par Kevin Gauthier le 2 janvier 2018 | Maj le 2 juillet 2018

La boxe est l’un des sports les plus populaires du 19e et  20e siècle. Le début des années 1850 à venir jusqu’en 1980 a vu des combats uniques dans l’histoire de ce noble sport. Que dire des Ted ‘’Kid’’ Lewis, Evander Holyfield, Oscar De La Hoya, Joe Frasier, Muhamed Ali, Larry Holmes, Mike Tyson, Billy Conn, Terry McGovern, Jake LaMotta, Jimmy McLarnin, George Foreman, Rocky Marciano et bien d’autres vedettes de ce sport ont connue des carrières fulgurantes et parfois tragiques. De nos jours, l’engouement est revenu dans les années 2000 et les combats extrêmes sont apparu, pas de loi,  pas de règlements, pas de limites, voici l’avenir de la boxe de nos jours!

La critique du film Real Steel

Dans le film que je vous présente, la boxe est rendue un peu plus sophistiquée avec des boxeurs qui tournent autour des 500 kg, des poids extrêmement lourds. Il s’agit de robots qui font la joie des amateurs de boxe, des machines valant de 25.000 $ et plus sur le marché, des bijoux de technologie qui se font massacrés sur un ring devant des milliers de personnes, ça vous intéresse?

Charlie Kenton est un boxeur émérite qui ne se bat plus, au lieu de cela, il monte des robots de combats et participe à des combats avec ses machines pour des sommes d’argent. Le problème c’est qu’il perd souvent et doit de l’argent à la moitié de la planète, dont des gens peu recommandables de qui il se sauve constamment. Le combat, c’est comme une drogue pour lui et même si son amie propriétaire d’une école de boxe le lui dit depuis longtemps de faire autrement, son envoûtement pour les combats payants est en voie de les ruiner tous les deux.

  • Walt Disney Studios
  • Sortie: 24 janvier 2012
  • 127 minutes
  • Action, drame
  • Directeur: Shawn Levy
  • Scénario: John Gatins et Dan Gilroy
  • Interprètes:
  • Hugh Jackman   (Charlie Kenton)
  • Evangeline Lilly    (Bailey  Tallet)
  • Anthony Mackie   (Finn)
  • Kevin Durand   (Ricky)
  • Hope Davis
  • Dakota Goyo    (Max)
  • Phil LaMarr   (commentateur de boxe pour ESPN)
  • Olga Fonda   (Farra Lemcova)
  • James Rebhorn
  • David Alan Basche  (commentateur à ESPN)
  • Karl Yune   (Tak Mashido)
  • Jahnel Curfman   (panoramic fight fan)
  • Richard Goteri  (gentilhomme Russe)
  • Peter Carey   (panoramic ring announcer)
  • Ricky Wayne   (underground promotor motown Ax)

Dans sa vie personnelle, Charlie est encore plus misérable, il est père, mais n’a jamais élevé son fils ni même arrêté le voir au moins une fois depuis sa naissance. La mère du petit décède et là il doit prendre la décision de sa vie, car il a plus besoin d’argent que d’un gamin de 11 ans encombrant qui le dérangerait dans sa routine et sa vie est beaucoup trop dangereuse pour avoir un enfant avec lui.

Que va’-il faire, où va’-il trouver la force de trouver la meilleure solution pour les deux, lui et son fils. Un film Disney très touchant dans cette relation père/fils qui semble vouloir levée, mais traine de la patte, ne connaissant pas son fils de 11 ans , il découvre qu’il a lui aussi tout un caractère hérité de je ne sais qui! Le jeune sait ce qu’il veut et tombera amoureux de la vie de son père et surtout d’un vieux robot, un ancien modèle perdu dans le fond d’une cour à ferraille, un modèle que les entraîneurs se servaient autrefois pour servir de sac de coups aux robots-boxeurs pour leurs entraînements.

Un robot qui sait encaisser des coups, mais ne sait pas comment les donner. Un film très captivant avec une pointe de mélodrame à la sauce USA vers la fin du film, mais quand même un bon film pour toute la famille, 8/10

Notre analyse du film Disney Real Steel
5 (100%) 1 vote
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *