Black Is King : notre avis sur l’album visuel de Beyoncé

Publié par Joshua Bobée le 7 août 2020 | Maj le 7 août 2020

Après avoir donné de sa voix pour l’interprétation de Nala, Beyoncé Knowles-Carter retourne sur les pas du Roi Lion avec Black Is King, un album visuel adapté de l’album The Lion King : The Gift sorti en même temps que le long-métrage de Jon Favreau. Une interprétation moderne et engagée des premiers pas d’un jeune prince en quête d’identité entre traditions, trahisons, amours et nouveaux horizons. Black Is King, une célébration de la beauté de l’Afrique produite et réalisée par Beyoncé et disponible en exclusivité sur Disney+.

Black is King l'album visuel de Beyoncé disponible sur Disney +

Black Is King

  • Réalisatrice : Beyoncé Knowles-Carter assistée par Kwasi Fordjour, Emmanuel Adjei, Blitz Bazawule, Ibra Ake, Jenn Nkiru, Jake Nava, Pierre Debusschere et Dikayl Rimmasch
  • Casting : Beyoncé, Folajomi Akinmurele, Connie Chiume, Nyaniso Ntsikelelo Dzedze, Nandi Madida, Warren Masemola, Sibusiso Mbeje, Fumi Odeje, Stephen Ojo, Mary Twala avec des apparitions de Tina Knowles-Lawson, Jay-Z, Blue Ivy Carter, Rumi Carter, Sir Carter, Kelly Rowland, Pharrell  et Naomi Campbell
  • ScénarioBeyoncé Knowles-Carter, Yrsa Daley-Ward, Clover Hope et Andrew Morrow
  • Musique : James William Blades, MeLo-X et Derek Dixie sur une bande originale adaptée de l’album The Lion King : The Gift
  • Société de production : Parkwood Entertainment
  • Société de distribution : Disney +
  • Genre : film musical
  • Durée : 95 minutes
  • Date de sortie : 31 juillet 2020

Synopsis et bande-annonce de Black Is King

« Un jeune roi africain est chassé de sa famille dans un monde impitoyable. Il entreprend par la suite un voyage à travers la trahison, l’amour et l’identité de soi pour récupérer son trône, en utilisant les conseils de ses ancêtres et l’amour. »

Black Is King : Le Roi Lion des temps modernes

Directement adapté de l’album The Lion King : The Gift sorti avec le live-action en 2019, Black Is King mélange avec subtilités les versions longues des clips et une réinterprétation du classique de Disney : Le Roi Lion. Un certain nombre de références plus ou moins directes au classique d’animation se glissent dans plusieurs scènes, l’arbre de vie omniprésent, la mort de Mufasa où les gnous sont remplacés par des motos et la narration empreinte de répliques cultes évoquant James Earl Jones. La quête d’identité du jeune roi est, comme dans le long-métrage d’animation de 1992, le fil rouge de l’histoire conté par les interrogations de la voix off  « qui es-tu ? », l’écho de Rafiki n’est pas loin. L’hymne culte de Timon et Pumbaa est elle aussi présente au cœur de Black Is King, un Hakuna Matata à la fois subtil et aux sources de sa signification.

Beyoncé interprète Find Your Way Back dans Black is King

Beyoncé interprète Find Your Way Back dans Black Is King

Le sacre de Beyoncé

Déjà iconique, elle est la star de cet album visuel : chanteuse, danseuse, productrice, réalisatrice, actrice, voix off ou encore à l’écriture, Beyoncé Knowles-Carter porte ce projet depuis plusieurs années dont la réalisation a été rendue possible par un accord avec Disney + . L’artiste laisse entrevoir son engagement lorsqu’elle parle de plus d’un an de recherches, de discussions, de réflexions et de montage jour et nuit. Cette surexposition parfois aux limites du mégalo ne doit pas faire oublier l’incroyable fourmilière créative orchestrée par l’artiste, et c’est bien cette collaboration pluriculturelle qui ressort à l’écran. Black Is King célèbre aussi la famille, c’est donc logiquement que les Knowles-Carter s’affichent dans plusieurs tableaux, l’artiste dédie d’ailleurs sa réalisation à son fils. Toutefois, certains tableaux détonnent comme Mood 4 EvaBeyoncé expose avec opulence un luxe excessif aux côtés de son époux Jay-Z, une scène peu logique dans la narration et plus proche d’un simple clip musical, dommage.

Black Is King offre un festin visuel

Les tableaux, les chorégraphies, la mise en scène, tout est très élaboré, riche en références culturelles avec une réalisation parfaitement maîtrisée. Les références culturelles sont plus ou moins fines versant parfois dans une approche un peu caricaturale, toutefois, la maîtrise artistique et visuelle compense sans difficultés les quelques facilités. La mode, l’autre élément majeur de l’identité de Black Is King, est une fois encore une célébration aiguisée du talent et de la créativité africaine. Mugler, Marine Serre, Burberry, Wendy Nichol, Loza Maléombho, Valentino, Tongoro, Adama Paris, Lafalaise Dion, Alon Livné, Area ou encore Erdem pour ne citer qu’eux, Beyoncé et sa styliste Zerina Akers embrassent avec talent les historiques du luxe avec les maîtres de la mode africaine. La présence de nombreux, et somptueux costumes traditionnels africains ne fait qu’appuyer cette sensation de festin visuel.

Beyoncé célèbre le King Already dans Black Is King

Beyoncé célèbre le King Already dans Black Is King

Beyoncé, une artiste engagée

Il est indéniable que Black Is King célèbre la force et la beauté de l’Afrique et des Africains où qu’ils vivent et d’où qu’ils viennent, pourtant l’album visuel est bien loin d’une revendication qui opposerait des contraires, il n’est que célébration positive et enjouée. Une invitation à découvrir les richesses créatives de l’Afrique associées aux musiques urbaines parfois même pop de la chanteuse aux 24 Grammy Awards, tout n’est que partage et collaboration, une sensation perceptible au visionnage. Pourtant, Black Is King s’offre une résonance particulière puisqu’il débarque sur la plateforme alors que le monde et plus particulièrement les Etats-Unis s’indignent du racisme quotidien ancré autour du mouvement Blacks Lives Matter. Une source de motivation pour Beyoncé, en effet, l’artiste y voit l’occasion de rappeler la force et la beauté de la culture africaine ainsi que la puissance de la diversité, de l’amour et de la famille. Black Is King, une célébration visuelle de la beauté, des traditions et de l’art africain autour d’une réinterprétation moderne du Roi Lion réalisée par Beyoncé Knowles-Carter disponible sur Disney +.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *