Descendants 2

Publié par Cyril le 5 octobre 2017 | Maj le 10 mai 2018

Le 17 octobre sur Disney Channel débarque la suite tant attendue des aventures des descendants des méchants Disney. Mal a-t-elle sa fin heureuse avec Ben ? Que deviennent Evie, Jay et Carlos ? Et qu’en est-il d’Uma, fille d’Ursula, que nous avons déjà pu voir dans les trailers ? Toutes ces questions trouveront leurs réponses dans Descendants 2 : Long Live Evil !

Descendants 2 à l’image de son prédécesseur

Kenny Ortega, réalisateur de la saga High School Musical, connaît bien la formule magique pour un Disney Channel Original Movie réussi : des personnages attachants, une intrigue simple, des chorégraphies parfaitement orchestrées, des chansons qu’il nous tarde de chanter et une bonne dose de fun. Descendants 2 n’échappe pas à la règle. Si vous avez apprécié le premier opus (ou si vous aimez Kenny Ortega de manière générale) vous n’aurez aucune raison de ne pas aimer cette suite. A l’inverse, si vous n’avez pas accroché à l’univers coloré et bon enfant de Descendants, il vaut mieux passer votre chemin.

  • Production : Disney Channel
  • Titre original :  Descendants 2
  • Titre français :  Descendants 2
  • Sortie française : 17 octobre 2017
  • Sortie américaine : 21 juillet 2017
  • Durée : 111 minutes
  • Film live 2D
  • Réalisateur :  Kenny Ortega
  • Scénario : Josann McGibbon, Sara Parriott

Descendants 2, tout comme le premier, possède un esthétisme très particulier que certains adoreront, et que d’autres détesteront. De même, si vous êtes du genre à vous accrocher aux versions classiques des personnages, les questions du type  « mais comment Maléfique a bien pu avoir une fille ? Avec qui ? » risquent de vous gâcher le plaisir du visionnage. La saga Descendants constitue un univers à part entière, qui prend énormément de liberté dans l’adaptation des personnages Disney, ce qui ne peut pas convenir à tout le monde.

Les chorégraphies et les chansons, éléments primordiaux pour la réussite du film, sont d’un niveau supérieur au premier film. Plus travaillées, avec plus d’effets : on voit que Disney Channel, fier de l’audience de Descendants, n’a pas lésiné sur les moyens pour ce second opus. Les chansons sont dynamiques et entraînantes, surtout la toute première du film « Ways to be Wicked » qui vous restera longtemps dans la tête.  Le film prend également le temps pour des passages plus tendres, voire tristes,  tout aussi efficaces que les moments joyeux.

Enfin, il faut saluer la présence de quelques thèmes LGBT+ (bien que très subtils) :  la relation entre Mal et Evie peut être interprétée comme un peu plus que de l’amitié (surtout durant le duo qu’elles partagent, « Space Between ») et Gil et Harry, deux nouveaux personnages, s’embrassent dans la version roman du film.

Une intrigue méchamment efficace

L’intrigue se trouve dans la continuité du premier volet :

Mal et Ben ont enfin l’approbation d’Auradon pour vivre pleinement leur histoire d’amour, mais Mal se retrouve rapidement submergée par les responsabilités qui incombent au statut de princesse. Elle ne supporte plus les grandes cérémonies, de surveiller son comportement et  d’être épiée par les journalistes… La jeune fille commence alors à se demander si elle est vraiment faite pour le monde des « gentils » et décide de retourner sur l’île de l’oubli pour faire le point. C’était sans compter sur la fille d’Ursula, Uma, sa rivale de toujours, prête à saisir n’importe quelle occasion pour détruire la vie de MalEvie, Jay et Carlos, aidés par deux autres personnages, vont devoir retourner sur l’île de l’oubli avant que la situation ne dérape.

La simplicité de l’intrigue ainsi que son caractère prévisible sont compensés par les chorégraphies et les personnages hauts en couleur. Certains moments paraîtront un peu clichés, (surtout au niveau de la romance) mais soyons honnêtes, personne ne regarde un téléfilm Disney Channel pour la complexité de l’intrigue.

A noter que Descendants 2 ne prend absolument pas en considération la série animée Descendants : Wicked World...ne vous attendez donc pas à retrouver Jordan, Ally ou Freddie.

Des personnages attachants

Outre le quatuor Mal, Evie, Jay, Carlos et les personnages présents dans le premier film comme Ben (le fils de la Belle et la Bête), Descendants 2 nous offre une ribambelle de nouveaux personnages. La plus notable est évidemment Uma, fille d’Ursula, interprétée par China Anne McClain. Uma, comme le laissaient présager les trailers, est l’antagoniste de ce film. Jalouse de Mal, elle fera tout pour détruire son bonheur. Uma est un personnage fier, rongé par la rancœur et hanté par un désir de reconnaissance, comme exprimé dans sa chanson « What’s my name ».

Pour épauler Uma, nous retrouvons Harry, le fils du Capitaine Crochet (aucune mention de CJ, fille de Crochet dans Descendants : Wicked World) et interprété par Thomas Doherty. Mis à part le crochet, Harry ressemble plus à Jack Sparrow qu’à l’ennemi juré de Peter Pan : eye liner,  attitude sensuelle et regard de braise, le tout agrémenté d’un côté cruel et sadique qui fera monter le rouge aux joues des fans de ce mythe moderne du « pirate sexy ».

Le deuxième faire-valoir d’Uma est Gil, le fils de Gaston interprété par Dylan Playfair. S’il est aussi musclé et prétentieux que son père, il n’a pas hérité de sa tchatche et de son talent de persuasion. Profondément stupide et lent à la détente, il suivrait Harry et Uma n’importe où bien que cette dernière le considère comme un vrai boulet.

La fille de Javotte (et donc petite fille de Lady Tremaine) s’ajoute à ce casting en la personne de Java, une jeune styliste fan d’Evie qui rêve de se rendre à Auradon. Elle est interprétée par Anna Cathcart.

Largement à la hauteur de Descendants 1, Descendants 2 est un film amusant, fantaisiste, rempli de personnages hauts en couleur et de chorégraphies rythmées, qui ravira surtout les enfants et les jeunes adolescents, ainsi que les adultes prêts à accepter l’univers de Kenny Ortega. En 2019 sortira une suite du film Descendants.

Descendants 2
5 (100%) 1 vote