« Donald bricole » : Notre avis sur l’hommage vibrant pour les 90 ans du canard

Publié par Magali Milanini le 4 juillet 2024 | Maj le 4 juillet 2024

Donald Duck, le meilleur ami colérique et grincheux de Mickey qu’on ne peut s’empêcher d’aimer, est apparu pour la première fois au cinéma le 9 juin 1934 dans le court-métrage « Une petite poule avisée », issu de la collection des Silly Symphonies. 90 ans plus tard, les studios d’animation Disney ont confié à un animateur légendaire, Mark Henn (superviseur des designs d’Ariel, Jasmin, Simba ou encore Mulan et Tiana), la tâche de réaliser un nouvel épisode des aventures de Donald à l’occasion de son anniversaire. Découvrons donc ensemble le fruit de ce travail : « Donald bricole » !

Fiche technique de Donald bricole

  • Titre original : D.I.Y. Duck
  • Titre français : Donald Duck in Donald bricole
  • Réalisation : Mark Henn
  • Genre : court-métrage comique
  • Durée : 3 minutes
  • Sortie : 9 juin 2024 sur Disney+
  • Synopsis :

Donald se lance dans du bricolage maison, en commençant par le remplacement d’une ampoule grillée qui se transforme très rapidement en une série de désastres hilarants. Son tempérament lui joue des tours et sa frustration grandit au fur et à mesure que la situation échappe à son contrôle, ce qui mène à un final explosif.

Disney+
Illustration de Donald Duck portant une casquette et une chemise bleues, portant un sac et un seau de peinture avec des pinceaux, à côté du texte « Disney Donald Duck dans 90 ans du canard » sur fond rayé bleu. Ce vibrant hommage rend hommage à Donald Bricole.

Un projet unique pour les 90 ans du personnage

Remontons le temps quelques instants. Dans les années 1930, les studios Disney testent de nouvelles techniques d’animation en produisant les nombreux (75) épisodes musicaux des Silly Symphonies. Utilisation du noir et blanc puis des couleurs, amélioration de la synchronisation entre la musique et l’image (initiée par Steamboat Willie) et nouveaux systèmes sonores, les Silly Symphonies ont servi de véritables expérimentations pour les studios. Chaque épisode a ses propres personnages et ses propres histoires, qui ne se suivent pas. Et en 1934, un nouveau personnage est introduit dans l’univers de Mickey, un personnage qui n’en ressortira plus jamais : Donald Duck, héros du court-métrage « Une petite poule avisée ».

Lire la suite   Le Roi Lion en images de synthèse en développement chez Disney

Pour aller plus loin dans l’hommage au personnage et à ceux qui lui ont donné vie, les studios d’animation Disney ont utilisé des enregistrements d’archives de la voix de Clarence Nash, la voix originale de Donald, pour ce court métrage. Les vocaux et cancanements de Donald Bricole sont donc ceux de l’interprète original ! Clarence « Ducky » Nash a interprété le canard colérique pendant 50 ans, depuis le fameux « Une petite poule avisée ». C’était donc une évidence de lui faire honneur en même temps qu’à Donald.

Notre avis sur « Donald Bricole »

« Donald Bricole » est un court-métrage de 3 minutes (générique compris, il fait en vérité moitié moins) qui va vous redonner le sourire à tous les coups. Comme d’habitude, ce cher Donald part avec de bonnes intentions au début du court-métrage, et cherche tout simplement à remplacer une ampoule qui a grillé. Malheureusement, entre sa maladresse et sa malchance, rien ne va se passer comme prévu. Le canard enchaîne les déconvenues et les désillusions, jusqu’à finir par tout détruire ou presque… Les gags s’enchaînent et nous ne pouvons pas nous empêcher de sourire face aux mésaventures qui se déroulent à l’écran.

Lire la suite   Kingsman : les agents secrets anglais reviennent dans un troisième opus

En plus de mettre en avant le canard grognon qui fête ses 90 ans, c’est un véritable hommage aux anciens courts-métrages Disney, ce qui ont fait la renommée du studio et sans qui rien n’aurait été possible. Un vent de nostalgie soufflera sur votre esprit pendant un peu plus d’une minutes de dessin animé, et rien que pour ça, nous vous le conseillons. « Donald Bricole » représente aussi le moyen idéal d’introduire les courts-métrages Disney à vos enfants. En effet, il a l’avantage de s’inscrire parfaitement dans notre époque, les plus jeunes y seront donc peut-être plus sensibles au premier abord. Mais tous les courts métrages de Mickey et ses amis resteront probablement à jamais cultes et intemporels.

Le seul reproche que l’on pourrait faire au court-métrage, c’est sa longueur, qui est extrêmement courte. Nous n’avons pas le temps de nous ennuyer certes, mais cela nous laisse un peu sur notre faim. J’aurais sincèrement aimé que la nostalgie dure un peu plus longtemps. Vous remarquerez que j’ai au moins tenté la critique, même si elle finit sur une note positive.

Donc pour finir, un petit conseil, n’hésitez plus et allez voir le (très) court-métrage « Donald bricole » sur Disney+ !

Rate this post
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *