Ces files d’attente aussi intéressantes que les attractions à Disneyland Paris

Publié par Edouard Cardey le 2 septembre 2017 | Maj le 10 septembre 2017

Ces files d’attente aussi intéressantes que les attractions à Disneyland Paris
5 (100%) 3 votes
Lorsque l’on va à Disneyland Paris, il y a une chose plus ou moins redoutée : la file d’attente. Même si l’on possède une stratégie à toute épreuve en rentabilisant correctement le système de FastPass, on passe toujours par une phase d’attente avant de faire une attraction. Certains prennent leur mal en patience grâce à différentes techniques (livre, téléphone, amis,…) tandis que d’autres admirent la décoration des files d’attente. Quand bien même certaines sont globalement neutres, d’autres sont aussi intéressantes que l’attraction elle-même. 

La file d’attente de Buzz Lightyear Laser Blast

C’est l’une des attractions phares de Discoveryland du parc Disneyland. Avant de pouvoir tester ses capacités de ranger de l’espace, on passe par une file d’attente très thématisée. Tout d’abord, les couleurs vives utilisées ne sont pas sans rappeler le commandant de cette aventure : Buzz l’Éclair. De plus, ce dernier étant un jouet, tout le décor est fait pour nous mettre à l’échelle d’un jouet articulé. Ainsi, les écrous géants, les modes d’emplois et les différentes illustrations présentes nous immergent et nous réduisent à la taille d’un jouet. D’ailleurs, les différents modes d’emploi sont en fait ceux du « jouet » où l’on se trouve. On y explique le fonctionnement du Ray Gun de votre croiseur XP-40 ainsi que les différentes cibles qui doivent être visées.

Un audio-animatronic du héros principal de l’attraction, Buzz l’Éclair, est présent dans la file d’attente. Ce dernier explique les instructions avec l’aide de sa tablette magique Etch-A-Sketch afin de réussir votre mission face à l’Empereur Zurg.  Plus loin dans la file se trouve le plan de la galaxie Quadrant Gamma où l’on se trouve. Enfin, parmi les différentes planètes de cette carte se trouve un hidden Mickey.

file d'attente Photo du buzz l'Eclair

Buzz l’Éclair

La file d’attente de Phantom Manor

Phantom Manor est une attraction exclusive à Disneyland Paris se trouvant à Frontierland. Cette dernière raconte l’histoire de la famille Ravenswood, propriétaire de la mine de Thunder Mesa maudite par un esprit indien. Ainsi, les parents de la famille sont décédés lors d’un tremblement de terre tandis que la fille Mélanie Ravenswood s’est vue abandonner devant l’autel. Celle-ci est restée dans le manoir en compagnie d’un mystérieux Phantom. C’est dans ce contexte que l’on nous propose de rentrer dans le manoir familial. On passe d’abord dans les jardins de ce dernier où l’on voit que la végétation n’a plus grand chose de vivant. Puis on entre dans le manoir où l’on est accueilli par une atmosphère sombre et la voix du Phantom. D’ailleurs, le visage de Mélanie nous observe pendant notre attente.

La suite de la file d’attente nous fait entrer dans une pièce où l’on voit quatre tableaux de Mélanie. Tandis que notre hôte nous explique ces tableaux, la salle où l’on se trouve s’étire verticalement et nous montre une version plus lugubre de ces mêmes tableaux. Puis des éclairs craquent et on voit le fiancé de Mélanie pendu par le Phantom. La dernière partie de la file d’attente nous fait traverser une galerie de portraits. On y trouve des tableaux se métamorphosant de façon diabolique ainsi qu’un buste au regard douteux. Enfin, on monte dans les véhicules de l’attraction dans le hall du manoir où se trouve une baie vitrée laissant entrevoir un paysage orageux.

Phot de l'attraction Phantom Manor et de sa file d'attente hors du commun.

Phantom Manor

La file d’attente de Star Tours : l’Aventure Continue

Star Tours : l’Aventure continue est l’une des nouveautés des 25 ans de Disneyland Paris se trouvant à Discoveryland. Afin de faire patienter ses visiteurs, la file d’attente a été conçue pour diminuer un maximum la sensation d’attente. Néanmoins, de nombreux éléments de la file ont été repris de la première version de l’attraction.

En effet, la première version de cette attraction profitait déjà d’une file d’attente incontournable. Le décor nous faisait entrer dans un spatioport dans lequel des annonces d’embarquement de vols étaient annoncées et où un écran diffusait des promotions pour différents vols possibles avec la compagnie Star Tours. On trouvait aussi dans cette première pièce une réplique du vaisseau de transport : le Starspeeder 3000.  Juste à côté, les célèbres droïdes R2D2 et C-3PO discutaient mécanique et blaguaient sur les destinations possibles. La pièce suivante nous montrait les droïdes à l’œuvre dans des préparatifs. D’ailleurs, l’un d’eux préférait parler que travailler : le droïde G2-9T. Celui-ci se plaignait régulièrement des conditions de travail ce qui est ironique pour un droïde, non ? Enfin, un petit film sur les consignes de sécurité était diffusé avant notre entrée dans l’attraction.

Le côté spatioport a été gardé pour la première pièce de la file d’attente de Star Tours : l’Aventure Continue. La première salle reste sensiblement la même avec la présence du Starspeeder 1000, des deux célèbres droïdes ainsi que l’Amiral Ackbar qui nous observe.  Néanmoins, l’écran indique, en plus des publicités, des vols fictifs et leurs horaires. De plus, celui-ci switch entre différentes langues dont certaines extra-terrestres. Des commentaires humoristiques sont toujours faits par R2D2 et C-3PO.

C-3PO et R2D2 qui discutent dans la file d'attente de l'attraction Star Tour : l'aventure continue.

C-3PO et R2D2

La deuxième salle est quant à elle beaucoup plus moderne que son ancienne version. Notons la présence de Rex, l’ancien pilote droïde RX-24 de Star Tours au tout début de cette salle. Le reste ressemble maintenant plutôt à un couloir d’embarquement où différents contrôles sont faits. Ainsi, un premier contrôle des bagages est fait par un droïde qui décrit avec humour le contenu des valises. Le deuxième contrôle est celui des passagers qui sont passés au scanner. De plus, un écran se trouve au fond de la salle dans lequel on voit passer des passagers allant vers leur embarquement. D’ailleurs, un hidden Mickey se trouve parmi les passagers. Enfin, le film de présentation des consignes de sécurité a lui aussi été changé. On voit maintenant la préparation de notre vaisseau et on comprend pourquoi c’est maintenant C-3PO notre pilote.

La file d’attente de Rock ‘n’ Roller Coaster avec Aerosmith

On a parlé jusqu’à maintenant d’attractions se trouvant dans le premier parc mais le parc Walt Disney Studios possède lui aussi des files d’attente intéressantes. Celle de l’attraction Rock’n’Roller Coaster avec Aerosmith fait partie de ces dernières. Tout d’abord, tout le début de la file d’attente est rythmé par des morceaux de rock des années 1990-2000. L’entrée dans la première salle est décorée par deux énormes manches de guitares électriques. Puis on peut admirer, jusqu’à l’entrée en studio, des affiches de groupes de musiques ainsi que des instruments signés par des pionniers du rock. Les fans de ces groupes ont de quoi baver devant ces magnifiques exemplaires.

La deuxième étape de la file d’attente nous fait entrer dans un studio d’enregistrement où est diffusé un film. On y voit le groupe Aerosmith qui, a priori, sort tout juste de l’attraction. Puis il explique le principe de cette dernière avec le son synchronisé aux différentes parties du coaster (go-ing down…). Une fois le film terminé, on sort du studio et on se retrouve dans une reproduction d’un backstage de concert. D’ailleurs, les sons diffusés montrent que quelques réglages sont encore à faire. Puis une fois le live prêt à partir, la salle s’allume et here we go.

photo du Studio du Rock'n'Roller Coaster dans la file d'attente de l'attraction.

Studio du Rock’n’Roller Coaster

La file d’attente de The Twilight Zone Tower of Terror

La file d’attente de cette attraction mérite une introduction d’un autre ordre. Cette attraction se base sur la série The Twilight Zone (la Quatrième Dimension en français) de Rod Sterling. Cette dernière est composée de 156 épisodes qui racontent l’histoire de personnes qui, par leurs choix, se retrouvent dans la Quatrième Dimension et essayent d’en sortir. D’ailleurs, la série faisait polémique à l’époque car certains sujets étaient tabous à ce moment là. Afin de rendre hommage à cette série, de nombreux détails  sont glissés dans la file d’attente de The Twilight Zone Tower of Terror. Néanmoins, l’histoire de cette attraction ne sort pas d’un épisode de l’œuvre originale.

Selon la légende, le Hollywood Tower Hotel était une star à part entière d’Hollywood. Il accueillait le soir du 31 octobre 1939 une soirée au Tip Top Club se trouvant au 13ème étage de l’hôtel. Néanmoins, à 10h10, l’hôtel a été frappé par la foudre et cinq personnes (dont une enfant) se trouvant dans un ascenseur de service se sont retrouvées expédiées dans la Quatrième dimension. Personne ne sait ce qu’il est advenu de ces personnes depuis l’accident de cette nuit. L’hôtel a, quant à lui, bien été marqué par la foudre comme le montre la couleur de la façade partiellement détruite.

La file d’attente de cette attraction commence par le jardin depuis lequel on entend les cris des passagers de l’ascenseur. De plus, cela nous laisse le temps d’admirer la façade de l’hôtel. Puis on rentre dans le lobby de l’hôtel où l’on peut observer que le temps a fait son effet. D’ailleurs, on peut remarquer que toutes les horloges sont bloquées à l’heure de l’incident. Dans ce lobby, les objets de décoration font référence à la série de Rod Sterling mais pas que. Par exemple, l’ourson sur le canapé au fond de la salle n’appartiendrait-il pas à une petite fille ? Une fois le check-in effectué, on attend devant la bibliothèque pour la suite des événements. Dans cette partie, on peut observer les dégâts que la chute de l’ascenseur a provoqués lors de la nuit de 1939.

Photo du Lobby du Hollywood Tower Hotel dans l'file d'attente de l'attraction.

Lobby du Hollywood Tower Hotel

La deuxième partie de la file d’attente se passe dans la dite bibliothèque. De la même façon que dans le lobby, de nombreux objets (par exemple : une trompette) font référence à la série du début du XXème siècle. C’est ici qu’est diffusé un film avec la voix de Rod Sterling expliquant l’histoire de l’hôtel au 31 octobre 1939. L’ambiance de la pièce reproduit le climat qu’il devait y avoir lors de cette fameuse nuit et les salariés de l’hôtel ne manqueront pas d’essayer de vous effrayer. Une fois le film terminé, on vous invite à entrer dans la salle où se trouve les ascenseurs de service.

La dernière salle de la file d’attente correspond à la chaufferie et est aussi très riche en détails. Côté sonore, on entend les cris d’une jeune fille ce qui fait référence à l’épisode de la série originale mais aussi à la petite fille disparue lors de l’incident de 1939. Côté visuel, de nombreux objets sont présents ainsi qu’un hidden Mickey. Ces objets donnent en fait des pistes sur la raison de la chute de l’ascenseur. Était-ce vraiment l’orage qui l’a provoqué ou un défaut d’entretien ? C’est aux clients de l’hôtel de juger en fonction de ce qu’ils peuvent voir.

Et tant d’autres files d’attente

En effet, toutes les attractions de Disneyland Paris possèdent des files d’attente intéressantes. Que ce soit les mouettes du Crush Coaster ou les décors Star Wars de l’Hyperspace Mountain, tout est fait pour que les visiteurs aient quelque chose pour réduire un maximum la sensation d’attente. C’est aussi le cas de l’attraction Ratatouille où le chef Gusteau nous accueille. Ou encore tous les petits détails que l’on peut voir dans la file d’attente de Big Thunder Mountain. En conclusion, les files d’attentes des attractions de Disneyland Paris sont aussi une attraction à part entière.

1 commentaires sur "Ces files d’attente aussi intéressantes que les attractions à Disneyland Paris"

  1. Pekin

    Il manquerait la plus belle file d’attente dans le parc, celui de l’attraction de Pirates

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *