Marvel : la Fox et Sony en pleine idylle ?

Publié par Florian Mihu le 21 avril 2014 | Maj le 1 avril 2017

Le film The Amazing Spider-Man – Le Destin d’un Héros n’est pas encore sorti sur les écrans américains, qu’il réalise déjà des performances plus qu’exceptionnelles pour son démarrage dans une quinzaine de pays (Mexique, Allemagne, Royaume-Uni, Irlande, Espagne…). Un record notable au box-office pour la production de Sony Pictures qui signe donc le meilleur démarrage de cette année, de quoi faire trembler notre ami Steve Rogers. En effet, si l’Homme-Araignée récolte, pour ces quatorze pays, 47 millions de dollars de recettes, Captain America : le Soldat de l’Hiver avait rapporté 75 millions de dollars de recettes mais dans 32 pays pour son premier week-end d’exploitation internationale. Par ailleurs, là où Cap’ se contente en moyenne de 2,3 millions de dollars par pays, Spidey monte la barre plus haut avec 3,3 millions. Bref, Peter Parker semble avoir davantage la cote que Steve Rogers. Mais le film, rappelons-le, n’est pas encore sorti partout, notamment aux Etats-Unis, où Captain America avait réalisé le meilleur démarrage de 2014 avec 95 millions de dollars. Il est quasi-certain, néanmoins, que The Amazing Spider-Man 2 fera beaucoup mieux que son prédécesseur, The Amazing Spider-Man (752,2 millions de dollars de recettes au total, en 2012).

Ces quatorze pays chanceux qui ont pu découvrir les nouvelles aventures de Spidey n’ont pas tardé à mentionner l’une des particularités du film, dans sa scène post-générique. En effet, s’ils s’attendaient à découvrir une transition toute trouvée pour l’une des prochaines productions de l’univers de Peter Parker chez Sony (Venom, Sinister Six ou The Amazing Spider-Man 3), la surprise fut toute autre. C’est un extrait du film de Bryan Singer, X-Men : Days of Future Past, qui a été dévoilé après les crédits du film. Il s’agissait dans cet extrait d’une scène dévoilant la mutante Mystique, incarnée par Jennifer Lawrence. La plupart des sites et blogs ont immédiatement réagi dans un sens commun : celui de l’éventualité de voir apparaître bientôt un univers partagé entre Spider-Man et les X-Men au cinéma.

Cet extrait a été découvert pour la première fois lors de l’avant-première mondiale à Londres. Tout ceci découle en fait d’une histoire de contrat concernant le réalisateur Marc Webb. Ce dernier était encore engagé par la 20th Century Fox alors qu’il reprenait les rennes de Spidey au cinéma avec Sony. Echange de bons services habituel à Hollywood, le studio Sony a accepté de s’engager à diffuser un extrait promotionnel du film de la Fox après le sien. Il faut ajouter par ailleurs, que c’est bel et bien la seule scène post-générique présente après le film. Bref, rien de grave s’il fallait fantasmer sur d’éventuels cross-overs au cinéma, simplement l’apanage de deux géants exploitant Marvel et montrant que la collaboration réciproque peut être possible, en sachant qu’un studio les devance, et de loin : les Marvel Studios.

The_Amazing_Spider_Man_2_3

Marvel : la Fox et Sony en pleine idylle ?
Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *