Ralph 2.0 : la création d’un monde à part entière

Publié par Elodie Haye le 8 novembre 2018 | Maj le 8 novembre 2018

Nous sommes nombreux à attendre avec impatience la sortie de Ralph 2.0 ! Les jeux vidéo, l’univers pétillant de Vanellope, la bande-son du film… ça nous parle ! D’autant plus lorsque l’on sait que ce deuxième volet aura pour sujet le monde du web.

Ralph et Vanellope devant la ville d’Internet
© The Walt Disney Company

Si le premier film Disney tournait autour des jeux d’arcade, l’univers du deuxième est beaucoup plus élargi. Et pour cause : le propriétaire de la salle d’arcade de Ralph et Vanellope a décidé de mettre en place le Wi-Fi. Car à une époque aussi connectée que la nôtre, une salle de jeux sans connexion Internet, ce n’est même pas envisageable ! Et c’est justement ce nouveau système qui va réunir Ralph La Casse et la petite présidente de Sugar Rush. Alors que le jeu de Vanellope rencontre un problème, nos deux héros vont s’aventurer dans l’univers d’Internet pour trouver un moyen de réparer la borne de Sugar Rush. Et comme le monde du web est très vaste, vous vous doutez bien que les réalisateurs du film Disney ont travaillé dur pour reproduire ce monde que l’on visite tous les jours à travers notre barre de recherches ! D’ailleurs, dans Ralph 2.0, le web est une ville à part entière !

 

Reproduire l’univers du web

Combien sont ceux qui, devant rendre un dossier important le lendemain, ont préféré s’aventurer sur le web ? On commence par regarder des vidéos de chatons, par cliquer sur un lien, puis sur un autre, et par se retrouver finalement sur les réseaux sociaux des princesses Disney. On sait très bien que ça vous est déjà arrivé ! Et c’est justement cet aspect massif d’Internet que les Studios Disney ont voulu reproduire dans Ralph 2.0. D’ailleurs, c’était loin d’être une chose facile. Outre le fait d’avoir revisionné le premier volet des Mondes de Ralph, l’équipe a commencé par faire des recherches. Et ces recherches, ils les ont faites dans un bâtiment à Los Angeles. Cela leur a permis d’avoir un aperçu des connexions qui constituaient le web. L’une des choses qui les frappée est le fait que, matériellement, Internet ne s’apparente qu’à des câbles. Ainsi, l’équipe s’est particulièrement intéressée à ses fils électriques. Ils ont été une source d’inspiration pour la conception du monde web dans le film.

Un univers connecté

Il était important de montrer qu’il s’agit d’un univers ultra-connecté. De ce fait, le monde que visitent Ralph et Vanellope prend l’apparence d’une ville très animée. Et que serait une ville sans gros bâtiments ? Dans le film d’animation, chaque site web possède son propre bâtiment personnalisé. Par exemple, Twitter est représenté par pleins de petits oiseaux bleus et le site Oh My Disney par… des personnages Disney. Oui, c’est plutôt évident. D’ailleurs, la conception de la scène où l’on voit tous ces personnages emblématiques a été assez longue. Car il fallait qu’elle soit parfaite ! Eh oui, quand Disney met en scène son propre univers, il faut que ce soit fait dans les règles de l’art !

Le monde du web relié par des câbles dans Ralph 2.0
© The Walt Disney Company

Un autre point sur lequel les réalisateurs ont travaillé : les panneaux d’affichage. Lorsque l’on est sur Internet, il est très courant d’avoir toutes sortes de messages qui s’affichent sur notre fenêtre. Comme les publicités par exemple. Eh bien dans Ralph 2.0, c’est pareil. Plusieurs panneaux d’affichage et signes ont été semés tout au long du film, et ce, dans différentes langues. En effet, les réalisateurs ont voulu souligner le fait qu’Internet est international.

 

Les coulisses de Ralph 2.0

À l’occasion de la sortie imminente de Ralph 2.0 aux États-Unis, Inside the Magic – un site dédié à l’actualité Disney – a interviewé trois artistes du film : Josie Trinidad (chef de l’histoire), Jason Hand (artiste de l’histoire) et Natalie Nourigat (artiste de l’histoire). Ces derniers ont dévoilé des informations concernant la conception du film d’animation qui, rappelons-le, sortira le 21 novembre 2018 aux États-Unis et le 13 février en France. Interrogés sur les scènes du film, les artistes ont ainsi déclaré que ce ne sont pas moins de 110 séquences qui ont été abandonnées au cours du projet. En effet, lorsque l’on réalise un film, certaines scènes sont coupées au montage. Soit parce qu’elles sont trop longues ou soit parce qu’elles ne sont pas si utiles que ça. Vous voulez en connaître une ? Allez, on vous la dévoile !

Une idée abandonnée

Au départ, KnowsMore – le moteur de recherche personnifié par un petit personnage violet que vous pouvez voir dans les bandes-annonces – était censé avoir un virus informatique. Et ça donnait ça : quand on faisait une recherche sur ce moteur, les trois premières réponses étaient fausses et il fallait attendre la quatrième recherche pour que la réponse soit bonne. Imaginez les situations comiques que ça aurait pu donner ! Toutefois, cette idée a été abandonnée. KnowsMore reste bien présent dans le film Disney mais dans la version finale, c’est un moteur de recherche à la saisie automatique agaçante.

Modèles de KnowsMore par Cory Loftis
© The Walt Disney Company

Par ailleurs, il y a eu quelque problème concernant les personnages issus d’autres univers. Étant donné que le film a pour sujet le web, il y a eu cette question de droits d’auteurs. En effet, si on veut reproduire l’image d’un personnage appartenant à une autre compagnie, il faut régler tout un tas de questions juridiques. Par exemple, les réalisateurs de Ralph 2.0 n’ont pas pu faire apparaître Mario Bros, le célèbre plombier de Nintendo. Il y a donc beaucoup de travail derrière un film d’animation. D’ailleurs, les trois artistes en parlent un peu plus en détails. L’un d’eux explique que le script du film d’animation s’apparente à celui d’un live-action, c’est-à-dire qu’il y a la description des actions et les dialogues. Souvent, l’équipe se réunit et discute des idées de chacun qui seront par la suite écrites et détaillées dans le script. Et parfois, ces idées ne sont pas détaillées dans le script, seules les grandes lignes seront écrites. D’ailleurs, une de leurs grandes idées étaient de mettre l’amitié de Ralph et Vanellope au cœur du film. Et il se pourrait bien que certaines péripéties dans le web amèneront à tester ce lien fort qui les unie.

 

Comme vous avez pu le voir, le film d’animation Disney a requis un énorme travail ! Que ce soit au niveau de la représentation d’Internet ou des personnages. D’ailleurs, si vous êtes curieux de la conception de Ralph 2.0, découvrez quelques images qui montrent la progression du processus de création :

 

[source : Oh My Disney et Inside the Magic]

Ralph 2.0 : la création d’un monde à part entière
Noter cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *