Robert Downey Jr et Marvel : 10 ans de collaboration

Publié par Yannick Bisson le 19 juillet 2017 | Maj le 23 juillet 2017
Robert Downey Jr

Iron Man

Il y a dix ans, quand Robert Downey Jr a intégré le Marvel Cinematic Universe pour enfiler l’armure de métal d’Iron Man, c’était loin d’être un pari gagné d’avance. Persona non grata à Hollywood après de nombreux déboires, il était même l’un des acteurs les plus blacklistés des studios. Malgré une nomination aux oscars pour son interprétation de Chaplin dans le biopic homonyme, l’acteur américain avait plus l’habitude d’arpenter les couloirs des cliniques de désintoxication que ceux des studios hollywoodiens.

Robert Downey Jr et Marvel: la poule aux œufs d’or

Aujourd’hui c’est sans conteste l’acteur le mieux payé au monde et le dernier à pouvoir attirer le public sur la seule présence de son nom sur l’affiche. Marvel et Robert Downey Jr une affaire qui roule. Mais pour combien de temps encore?

En 2008, lorsque Iron Man, premier du nom, sort aux USA, c’est un succès immédiat. Cela permet même à la firme de lancer le MCU.  Le succès d’Iron Man, on le doit avant tout, à la répartie, la verve et le jeu d’acteur de Robert Downey Jr. Et surtout au choix de Jon Favreau. L’acteur-réalisateur (désormais metteur en scène de luxe chez Disney avec le succès du Livre de la Jungle et la réalisation du futur film live Le Roi Lion) est le seul à faire le forcing pour qu’Iron Man soit interprété par Robert Downey Jr. Pour lui, malgré les déboires de l’acteur, il apparaît comme l’un des interprètes les plus doués de sa génération. Et le futur du film va lui donner raison. Robert Downey Jr donne au personnage de milliardaire Tony Stark un coté irrévérencieux, comique, et une cool attitude qui charme le public. Le succès est donc sans appel et deux suites suivront avec des succès plus ou moins proportionnels. Si Iron Man 2, fonctionne malgré des critiques désastreuses (on reproche au film son scénario basique), Iron Man 3 qui fait suite à Avengers est, lui, un succès sans précédents pour la firme Marvel. En 2013, fort de ses nombreux succès avec Marvel (auxquels s’ajoutent les succès des deux épisodes de Sherlock Holmes), Robert Downey Jr devient l’acteur le mieux payé à Hollywood.

Iron Man 3

Où en est l’acteur pour un prochain film Iron Man ?

Pourtant aujourd’hui, malgré le succès indéniable de la franchise Iron Man, aucune trace sur les tablettes d’un hypothétique quatrième épisode. L’acteur américain se contente de jouer les seconds rôles de luxe dans les autres franchises. Il intègre le casting de Captain America : Civil War, et par la même occasion, participe allègrement au succès public et critique. A l’heure actuelle pour beaucoup d’observateurs, ce troisième épisode des aventures de Captain America est le film le plus abouti du MCU, et malgré l’arrivée d’autres acteurs phares dans l’univers Marvel comme Chris Hemworth, Scarlett Johansson, Chris Pratt ou Benedict Cumberbacht, l’interprète de Tony Stark faire toujours office de figure de proue parmi les Avengers. C’est même l’avis de tous lorsqu’on évoque l’univers comme le soulignait l’année dernière Chris Evans lors de la sortie de Civil War :

« La vérité est que personne ne peut prendre le rôle de leader de Robert. Il est la raison pour laquelle tout cela se produit. Si les premiers films Iron Man n’avaient pas fonctionné, rien de tout cela n’aurait eu lieu. Robert Downey Jr est le patriarche. Tout le monde le regarde. »

Lorsque Sony et Disney ont procédé à un accord sans précédent pour relancer la franchise Spider-man, il est apparu comme évident d’introduire l’homme araignée avec celui par qui tout avait commencé. Équipier de luxe lors qu’une baston homérique sur un aéroport, Spidey a aujourd’hui l’honneur d’un film solo avec Spider-Man: Homecoming qui prend immédiatement suite aux événements de Civil War et qui fait référence au premier Avengers. L’intégration est donc parfaitement réussie et on doit celle-ci au personnage de Tony Stark. Et c’est Tom Holland, le nouvel homme-araignée, qui, du haut de ses 21 ans, en parle le mieux :

« Robert est vraiment un type adorable, terre-à-terre. Il est drôle, il est talentueux, il est cool et c’est juste un super gars. Il apporte une énergie très positive à mettre en place et fait que tous se sentent les bienvenus. Je suis tellement reconnaissant qu’il ait accepté d’être dans ce film parce que nous avions vraiment besoin de lui pour ramener le fait que nous apportons Spider-Man dans le MCU. Il est le parrain. « 

Spider-Man et son mentor

Un véritable mentor donc qui ne tarie pas d’éloges non plus sur la nouvelle recrue. La relève semble être assurée. Car voilà, malgré le fait d’être l’un des acteurs les mieux payés à Hollywood, Robert Downey Jr, n’a pas occupé, seul, le haut de l’affiche depuis 2014.

Robert Downey Jr, un futur en question chez Marvel

C’est bien là, la principale interrogation pour l’acteur. S’il est évident qu’il aura un rôle conséquent dans Avengers : Infinity War et sa suite, il ne faut pas oublier non plus qu’il sera au cœur d’un film collégial avec ni plus ni moins la présence de tous les cadors actuels du Box Office. Mais son avenir dans le MCU semble loin d’être tracé. Plusieurs rumeurs vont bon train durant le tournage, selon lesquelles l’acteur tirerait sa révérence auprès de Marvel. Certaines évoquent même la mort de Tony Stark dans l’un des deux prochains épisodes d’Avengers. Si ces rumeurs sont bien sûr infondées, elles ne sont pourtant pas illusoires. En effet, lorsque les producteurs Marvel ont commencé à évoquer une éventuelle phase 4 du MCU, à aucun moment il n’a été suggéré un quatrième épisode d’Iron Man, alors que Captain America est régulièrement cité pour une autre suite (certainement sans Chris Evans).

Robert Downey Jr reste toutefois terre-à-terre.  S’il a accepté de jouer dans le nouveau Spider-Man, c’est qu’il y avait une forme de nostalgie à recréer une franchise comme lui même l’avait fait en son temps. Un retour aux sources en quelques sortes. Aujourd’hui l’acteur est beaucoup plus mature 10 ans après. Même si jouer Tony Stark est devenu sa marque de fabrique, il ne veut pas non plus participer à la lassitude du public :

« Tout le monde me dit que c’est comme enfiler un gant qui s’adapte si bien. Je dois recommencer à chaque fois, et  je commence avec une base assez solide. Je ne souhaitais jamais  faire six ou sept nouveaux films mais j’en suis là aujourd’hui. Je veux juste raccrocher les gants avant qu’ils ne soient trop embarrassants. Tant qu’on a besoin de moi, je serais présent. »

Avengers : Infinity War marquera certainement un tournant dans la carrière de l’acteur. Et l’avenir de Robert Downey Jr avec la firme Marvel sera bien l’une des pierres angulaires de ce nouvel épisode. En attendant vous pouvez découvrir Spider-Man: Homecoming actuellement sur nos écrans, et attendre patiemment mai 2018 pour découvrir Avengers : Infinity War.

Robert Downey Jr et Marvel : 10 ans de collaboration
Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *