La Marche du Progrès version Iron Man super-héros

La Marche du Progrès version Iron Man

De tout temps, les hommes ont vénéré les héros. Pour cela, ils leurs ont bâti des temples et de grands artistes les ont immortalisés au moyen de tableaux et de sculptures parfois monumentales… De nos jours, les hommes de renom du passé ont laissé la place à de véritables super-héros, qui luttent corps et âmes,  équipés d’une armure, d’un bouclier, d’un arc ou encore d’un marteau… souvent avec humour et toujours en musique pour nous protéger contre des menaces extraterrestres…  Imaginez un instant comment ces personnages auraient été mis en scène si Léonard de Vinci ou encore Auguste Rodin les avaient connus ! C’est le défi que s’est lancé un artiste espagnol en réinterprétant des œuvres d’art mythiques avec nos  héros de la pop culture. 

David Cubero et l’art du jouet

David Cubero, alias Suppaduppa66 sur Facebook et Instagram, est un artiste espagnol qui met en scène des jouets  représentant les personnages issus de la pop culture comme les super-héros Marvel ou ceux de l’univers de Star Wars en passant par ceux du monde de Pixar…  Et pour cela, il a recours à différents procédés : tantôt il les prend en photos dans des situations de la vie quotidienne, tantôt il laisse libre cours à son imaginaire en détournant des œuvres artistiques connues.

Woody et son TB-TT

Woody et son TB-TT

Les super-héros Avengers revisitent des œuvres d’art

Pour sa galerie de photographies « History of Art Through ToyPhotography », David Cubero a revisité divers tableaux et sculptures, datant majoritairement de la Renaissance. Nous pouvons dire qu’Iron Man a grandement inspiré notre artiste hispanique ! En effet, il est possible d’admirer l’armure de notre super-héros comme l’aurait fait l’œil scientifique de Léonard de Vinci puisque ce dernier est représenté  dans une posture identique de celle de L’Homme de Vitruve.

L'Homme de Vitruve version Iron Man

L’Homme de Vitruve version Iron Man

La Création d’Adam de Michel Ange est la quatrième des neuf fresques que nous pouvons admirer sur la voûte de la Chapelle Sixtine. Pour cette nouvelle version, Tony Stark devient Dieu. Il est entouré de ses armures symbolisant les chérubins, qui sont auprès de lui lorsqu’il donne vie à sa toute nouvelle création ; qui, à la place d’Adam, est une intelligence artificielle plus développée et prénommée Ultron. D’ailleurs, une similitude existe entre les deux créatures puisque toutes les deux se sont rebellées contre leurs créateurs à leurs détriments.

La Crétion d'Adam ou La Création d'Ultron

La Création d’Adam ou La Création d’Ultron

La Cène, inspirée du tableau peint par Léonard de Vinci et qui met en scène le dernier repas du Christ avec ses disciples, nous invite à partager le dernier repas de Tony Stark entouré de ces 12 armures. Une grande question subsiste : laquelle de ses armures a décidé de trahir Iron Man et de faire son Judas ?

La Cène version Iron Man

La Cène version Iron Man

Dans La Piétà,  Michel Ange représente Marie tenant dans ses bras son fils Jésus décédé après avoir été exécuté sur le poteau de supplice. Pour réaliser cette sculpture, David Cubero a opté pour que ce soit l’armure qui tienne dans ses bras son concepteur mort. Ce choix s’explique par le fait que l’armure est immortelle alors que le créateur est un être humain mortel.

La Piétà version Iron Man

La Piétà version Iron Man

Pour La Marche du Progrès, ce n’est plus à l’évolution de l’homme que nous nous référons mais à celle de la machine puisque nous pouvons admirer les différentes armures que Tony Stark a conçues tout au long de ses aventures en débutant par la cultissime et inoubliable Mark I, l’armure qu’il a construite pour s’évader de sa prison située au fin fond du désert avec l’aide du scientifique le Dr Yinsen.

La Marche du Progrès version Iron Man

La Marche du Progrès version Iron Man

Nos super-héros Marvel ont tous les atouts nécessaires pour remplacer les modèles des grands sculpteurs comme le prouve Iron Man qui médite tel Le Penseur d’Auguste Rodin pendant qu’Iron Patriot s’initie au lancer de disque avec le bouclier de Captain America ce qui est un joli clin d’œil au Discobole attribué à Myron.

La plus étonnante des sculptures est la revisite de l’œuvre de Benvenuto CelliniPersée tenant la tête de Méduse. En effet, ici Captain America arbore fièrement  le casque d’Iron Man comme trophée de victoire. Quoi ???????? Captain America aurait gagné la Civil War contre Iron Man ? Pour en être certains, regardons à nouveau le film Captain America Civil War !

Captain America et la tête d'Iron Man

Captain America et la tête d’Iron Man

Mais toutes ces œuvres ne reposeraient-elles pas sur une question shakespearienne tirée de sa célèbre tragédie Hamlet : « Être ou ne pas être : telle est la question » ? C’est ainsi qu’Ultron médite sur la vanité de la vie en observant au creux de sa main le crâne (ou plutôt le casque) de son bouffon, euh pardon… de son concepteur  Iron Man.

Hamlet version Ultron

Hamlet version Ultron

Eh oui, comme leurs prédécesseurs, les super-héros passent à la postérité et grâce à leurs exploits, ils font une entrée remarquée dans le monde artistique !