Il y a un mois, le 1er avril 2014, s’est tenue la 15ème édition du Shaker Challenge à Disneyland Paris. Cette compétition met à l’épreuve les professionnels de la restauration de Disneyland Paris mais aussi d’autres grands hôtels parisiens.

Concept du Shaker Challenge

Lancé en 1996 par trois Cast Members, dont le passionné René Delvincourt, le Disneyland Paris Shaker Challenge consiste en un concours qui met à l’épreuve le talent des métiers de la restauration. Forte d’une expérience de 18 ans, la compétition ne cesse d’évoluer et d’agrandir son champ d’action au fil des années, initialement conçu pour mettre en avant les métiers du bar, elle met depuis également à l’honneur les métiers de la cuisine et, pour la première fois cette année, ceux du service en salle, avec l’Expérience Vin. Concours de renommée, il nécessite une organisation déjà bien huilée, tenue par un comité d’organisation composé de six personnes.

Ouverte aux cast members du département Food & Beverage et aux apprentis bar et sommellerie, la compétition consiste à présenter un produit de leur création, propre à leur métier : un cocktail pour les barmen, une bouchée pour les cuisiniers, tandis que les serveurs devront démontrer leur talent dans la sommellerie. Le concours est soumis à plusieurs épreuves en individuel ou en groupe de trois (barmen long drink, barmen shortdrink et cuisinier) qui nécessitent de solides connaissances et plusieurs qualités telles la détermination, le professionnalisme ou l’imagination. En plus de la pratique, le concours met à l’épreuve les connaissances théoriques des candidats, tant sur leur métier que sur leur sens du service, leur technique et les produits, les recettes mais aussi sur la culture Disney et la culture générale. L’ensemble de ces compétences sont évaluées sur la base d’un examen écrit et pratique.

Shaker Challenge 2014 05

Concours complet, le Shaker Challenge innove chaque année. En plus d’arbitrer les talents des barmaids et barmen de Disneyland Paris, la compétition a inclus, en 2012, une épreuve pour les cuisiniers, tandis que les nouveautés de cette année ont été l’Expérience Vin, l’épreuve du panier imposé et le rendez-vous des étoiles, et ouvre à ce concours de nouvelles opportunités pour les prochaines éditions. Cette année, les catégories d’épreuves étaient les suivantes : Catégorie Apprentis, short et long drinks et bouchées individuel, short et long drinks et bouchées en équipe, épreuve de tirage et service de la bière, épreuve du panier imposé et Expérience Vin. Ce dernier concours, nouveauté 2014, était l’occasion de découvrir en pratique tout l’art de déguster et servir le vin.

Shaker Challenge 2014 04

Amélie Ossart du New York City Bar attelée à la prépartion de son Ginger Fine

Cette année, le thème de la compétition reposait sur les 4 éléments, à savoir la terre, le feu, l’air et l’eau. Tous les restaurants et bars de Disneyland Paris y étaient représentés. Les Cast Members participants devaient relever différentes épreuves en fonction de leur catégorie :

Pour les barmaids et barmen (long et short drinks) :

  • élaboration des fiches techniques
  • épreuve écrite
  • compétence des métiers
  • épreuve orale
  • épreuve cocktails classiques
  • exécution / présentation
  • dégustation
  • tirage et service de la bière
  • panier imposé

Pour les cuisiniers (bouchées) :

  • élaboration des fiches techniques
  • épreuve écrite
  • compétence des métiers
  • exécution / présentation
  • dégustation

Pour les sommeliers (Expérience Vin) :

  • épreuve écrite
  • compétence des métiers
  • spécificités vins et champagnes
  • argumentation commerciale
  • dégustation à l’aveugle
  • service du vin
  • législation

Ces différentes épreuves se sont déroulées sur trois dates. Le 18 mars 2014, la compétition commence à l’Université Disney et à l’Atelier avec les épreuves préliminaires écrites, olfactives et orales, connaissance des produits et mise en situation pour chacune des catégories. Les cuisiniers passent deux semaines plus tard, le 31 mars, à l’Atelier pour leur épreuve pratique. Enfin, le 1er avril, rendez-vous au Disney’s Hotel New York (Ballroom) où le stress est à son comble avec toutes les épreuves décisives : exécution/présentation d’un « cocktail création » pour les barmen et du « food pairing » pour les cuisiniers, tirage et service de la bière, la toute fraîche Expérience Vin et le panier imposé pour les barmen. Vient ensuite le moment envié au jury, celui de la dégustation des cocktails et des préparations culinaires, une tâche difficile de départager les nombreux talents exprimés depuis le début de la compétition. Les résultats sortent des salles Wall Street et Colombus Avenue avant d’être proclamés. Après la cérémonie d’ouverture très festive et le rendez-vous des étoiles où se confrontent des hôtels cinq étoiles parisiens face au Disneyland Hotel, le Shaker Challenge se termine dans les festivités avec un cocktail et un dîner de clôture où était présenté un spectacle en présence de Personnages Disney.

Shaker Challenge 2014 02

Les candidats de la catégorie « long drinks » à l’oeuvre

Un cocktail de professionnels

Valorisation et excellence sont les deux ingrédients du succès de cet événement. C’est un rendez-vous de véritables professionnels, les Cast Members sont appelés à se surpasser dans leur métier à travers plusieurs qualités et compétences qui sont laissées à l’appréciation de cinq jurys de connaisseurs où se retrouvent de grands noms dont certains Meilleurs Ouvriers de France, PDG de grandes marques ou membre de l’Académie Culinaire de France. Un jury est composé au total de 27 personnes extérieures, présidées par Guy Musart (Bar), Michel Roth (Cuisine), Philippe Faure Brac (Président) et Gérard Rapp (Le rendez-vous des étoiles).

Shaker Challenge 2014 08

Un rendez-vous des plus grands noms du métier

Image Disney oblige et reconnu comme un véritable concours de références par les professionnels du métier, au-delà de la simple compétition, le Shaker Challenge a pour objectif d’améliorer les connaissances des Cast Members propres à leur métier, mais aussi la qualité de leur travail pour favoriser ainsi une meilleure expérience auprès des visiteurs. Plus largement, il promeut aussi les métiers du bar et de la restauration. Pour Disneyland Paris, le Shaker Challenge renforce et fait appel à plusieurs qualités comme l’excellence, la compétence, l’innovation, la créativité, l’esprit d’équipe et le sens du partage. Depuis 2012, le resort met plus que jamais les Cast Members au coeur de sa communication et prône un véritable savoir-faire Disney. Notamment à travers le Shaker Challenge, il valorise le travail et le souci de qualité des équipes Disney qui accueillent chaque année des millions de visiteurs.

Shaker Challenge 2014 03

Antoine Droillard et son cocktail Bora Del Nord

C’est aussi une occasion de renforcer les relations avec les fournisseurs et les partenaires qui tiennent une place importante dans l’organisation de cet événement. Ce dernier est sponsorisé par une vingtaine de partenaires, parmi lesquels de grandes marques, dont certaines sont fournisseurs officiels de Disneyland Paris.

La compétition est soutenue par une série de personnalités de Disneyland Paris, comme Philippe Gas (PDG), Joe Schott (Directeur Général Adjoint Opérations), Faouzi Miloud (Directeur Intégration Produit Food & Beverage), Mourad Adli (Directeur des Opérations Food & Beverage), Patrick Avice (Vice Président Parcs et Opération), Djuan Rivers (Vice Président Hôtels & Centres de Conventions), Jean-Philippe Thion (Directeur du Disney Village).

« Chaque nouvelle édition du Shaker Challenge est une opportunité pour nos Cast Members de déployer leurs talents et de se surpasser. L’ouverture de la compétition au métier de serveur est l’illustration de notre volonté de valoriser tous les métiers liés à la restauration » – René Delvincourt, organisateur et fondateur du Shaker Challenge

Les grands hôtels parisiens chez Disney

Dans son Rendez-vous des étoiles, le Shaker Challenge invite aussi de grands hôtels parisiens à venir démontrer leur talent. Cette nouveauté permet de conférer à ce concours un impact supplémentaire, extérieur à Disney. En plus du Disneyland Hotel *****, cette compétition annexe présente six autres hôtels de luxe parisiens : Four Seasons Hotel George V Paris, Sofitel Paris Le Faubourg, Hotel Raphaël, Prince de Galles, Fouquet’s Barrière et Bristol Paris, venus présentés la spécialité de leur carte. Le Ritz était également invité mais absent à l’événement.

Shaker Challenge 2014 06

Le trophée des étoiles réunit plusieurs hôtels 5 étoiles parisiens

Le premier lauréat de cette nouveauté est Gaëlle Faivre du Sofitel Paris, pour qui ce n’est pas la première participation au Shaker Challenge, et qui est une ancienne membre de l’équipe du Café Fantasia (Disneyland Hotel).

Shaker Challenge 2014 07

Gaëlle Faivre du Sofitel Paris, gagnante du Rendez-vous des Etoiles

And the winner is …

Les résultats ont été proclamés à l’occasion d’un événement au centre de convention du Disney’s Hotel New York, qui a commencé dès 8h45 avec l’accueil des candidats et membres du jury. En matinée a eu lieu l’ouverture du 15e Shaker Challenge ainsi que les épreuves d’exécution et présentation. A partir de 14h30, ont eu lieu l’Expérience Vin, le Rendez-vous des Etoiles et enfin la cérémonie d’ouverture de la proclamation des résultats en présence des Ambassadeurs Disney à 16h30. Cette édition s’est terminée par le cocktail avec les partenaires et un dîner de clôture dans la salle Times Square.

Shaker Challenge 2014 01

Alexandre Pairault, vainqueur toute catégorie de la 15e édition avec son cocktail Tiera Nativa

La motivation était au rendez-vous cette année puisque 101 Cast Members ont participé à cette 15e édition du Shaker Challenge, contre la moitié en 2012. Parmi cette centaine de candidats, on dénombre 12 apprentis, 24 cuisiniers, 16 serveurs, 42 barmen et 7 hôtels étoilés. Avec une cinquantaine de cocktails aux noms plus originaux les uns que les autres : l’Eau’Méga, Pluie d’Amour, Life Cycle, Hidden in the Sky, Emeraude, Feu F’Olé, Gulfstream, etc. Pour cette édition, le trophée restera au Disney’s Hotel New York puisque c’est Alexandre Pairault du New York City Bar (Disney’s Hotel New York), vainqueur toute catégorie, et son cocktail Tiera Nativa (« Terre Natale » en espagnol) qui a remporté le Shaker Challenge et succède ainsi à Olivia Conquy, gagnante de la précédente édition. Voici la recette de son cocktail gagnant : 1/10 sirop de vanille Monin, 0,7/10 jus de citron vert frais, 1,5/10 nectar de framboise Caraïbos, 0,3/10 Schnaps pêche, 1,5/10 Vodka Grey Goose La Poire, 5/10 Cava Freixenet Cordon Negro (produit imposé) décoré d’une gousse de vanille, de framboise, poire et bear grass.

En détails, les gagnants par catégorie :

  • Vainqueur toutes categories Barman: Alexandre Pairault (New York City Bar – Disney’s Hotel New York) et son cocktail Tiera Nativa
  • Long Drinks : Jackeline Guiraud (Sport’s Bar – Disney Village) et son cocktail Silvermist
  • Short Drinks : Samantha Icard (Café Fantasia – Disneyland Hotel) et son cocktail Gulfstream
  • Snack et bouchées (cuisinier) : Nicolas Felix (Chuck Wagon Café – Disney’s Hotel Cheyenne) avec ses préparations Flying Flavours et Crépuscule Créole
  • Par équipe : Alexandre Pairault, Florian Gonzales, Pierre-Yves Legall (New York City Bar – Disney’s Hotel New York)
  • Expérience Vin : Julien Echasserieau (Café Fantasia – Disneyland Hotel)
  • Rendez-vous des Stars : Gaëlle Faivre (Sofitel Paris Le Faubourg)
  • Meilleur apprenti barman : Emma DANCER (Café Fantasia – Disneyland Hotel)
  • Meilleur apprenti Expérience Vin : Hugo FAMILIAR (California Grill – Disneyland Hotel)
  • Meilleur barman Hôtels Associés : Thomas BEAUBE (Dream Castle)
  • Prix du Meilleur Tirage et Service de la Bière : Samantha ICARD (Café Fantasia – Disneyland Hotel)
  • Prix de la Meilleure Décoration : Florian GONZALES, New York City Bar (Hôtel New York)
Shaker Challenge 2014 09

Les vainqueurs du 15e Shaker Challenge avec l’équipe du New York City Bar

Nous avons eu le plaisir de rencontrer Alexandre Pairault, au New York City Bar, qui a partagé avec nous son expérience du Shaker Challenge. Diplômé du Lycée Hôtelier de La Rochelle, il rejoint, en 2006, les équipes du New York City Bar. L’édition 2014 couronne de succès sa troisième participation au Shaker Challenge.

Radio Disney Club : Quel est votre parcours chez Disney ? Travaillez-vous depuis longtemps chez Disney ?

Alexandre Pairault : Oui, je suis arrivé chez Disney en octobre 2006. J’ai commencé au niveau du bar qui s’occupe des restaurants pendant à peu près un an et après, je suis passé au City Bar. Je n’ai pas bougé depuis. Je suis passé Cast Member expérimenté et Premier Barman en avril 2012. J’ai fait ma formation tuteur au mois de juillet de l’année dernière. Je suis actuellement tuteur pour la première année, j’ai une apprentie en charge.

RDC : Vous avez gagné avec le cocktail Tiera Nativa, pourquoi ce nom ?

AP : J’avais un thème imposé, qui était la terre et le produit imposé était le freixenet, un produit espagnol. Je voulais trouver un nom espagnol pour mettre en avant le produit partenaire. Ca m’est venu comme ça, cela signifie terre natale.

RDC : Est-ce que vous avez été soutenu durant la période de préparation ? Qu’est ce qui vous a amené à participer au Shaker Challenge ?

AP : J’ai été beaucoup soutenu par l’équipe du New-York et mes proches aussi. Après, j’ai été beaucoup aidé par mon team leader qui a gagné la Bacardi Legacy au mois de février. Elle nous a beaucoup poussé pour que l’on ne lâche rien. C’était le troisième Shaker Challenge que je faisais. La première année, j’avais eu le troisième prix short drink, la dernière édition, le premier prix équipe et cette année, j’ai eu le premier par équipe et le premier tout catégorie, deuxième prix long drink.

RDC : Qu’est ce qui vous a motivé cette année à renouveler l’expérience du Shaker Challenge ?

AP : Pour mon expérience personnelle, déjà. C’est un concours qui apporte beaucoup niveau connaissances et complet, une bonne expérience pour tout le monde, y compris pour les apprentis qui débutent dans le métier. J’avais envie de le refaire pour aller plus loin. De toute façon, mon manager m’aurait poussé pour que je le fasse à nouveau.

RDC : Vous avez remporté une compétition qui regroupait plus d’une centaine de Cast Members, comment avez-vous ressenti personnellement cette victoire ?

AP : Je vous avouerai que j’ai toujours du mal à y croire. Je suis quand même un peu redescendu sur terre depuis mardi, à la proclamation des résultats, j’étais complètement ailleurs. Je ne m’attendais pas forcément à gagner, cela a vraiment été une surprise pour moi. J’ai des difficultés à avoir confiance en moi. Je suis très content de mon parcours.

RDC : Le Shaker Challenge a nécessité beaucoup de travail ?

AP : Oui. Niveau préparation, on a commencé à faire des réunions tous les jeudis depuis le mois de décembre. On révisait avec l’équipe, on échangeait les informations. Ca a pris pas mal de temps. Après, c’est à nous de travailler aussi. Niveau cocktail, j’ai mis un peu de temps aussi à trouver le bon dosage et les bons ingrédients. Ce n’était pas forcément évident au début.

RDC : Quelle épreuve a été la plus dure à aborder ?

AP : L’écrit était assez relevé cette année, même pour ce qui est culture générale et culture Disney, ce n’était pas évident. Je pense que c’est l’épreuve la plus difficile. En ce qui concerne l’oral, vu que c’était les jurys qui faisaient les questions, c’était un peu plus facile que la précédente édition où il fallait vraiment faire preuve de ses connaissances sur le produit. Des questions très précises mais qui permettent d’apprendre des choses aussi. Pour l’écrit, il y en avait pour tous les niveaux, avec des questions faciles et moins difficiles pour nous départager.

RDC : Est-ce que vous auriez des conseils pour ceux qui voudraient participer à la prochaine édition ?

AP : Je partage les conseils de ma team leader : ne rien lâcher. Sur un concours il y a tellement d’épreuves que même si on réussit moins bien une de celles-ci, on peut se rattraper sur une autre. Il faut travailler aussi. C’était ma troisième édition, on n’apprend pas tout en une année. Il y a tellement à apprendre, que ce soit culture bar, Disney, générale … Il faut surtout ne rien lâcher.

RDC : Pensez-vous que le Shaker Challenge permet de promouvoir le métier des Cast Members et d’améliorer la qualité de leur travail ?

AP : Oui, ça peut beaucoup aider. On est amené à être confronté à des questions de certains guests très pertinentes et en faisant ces concours, on apprend plein de choses sur les produits et sur les marques. C’est vraiment complet. Avant de faire ce concours, on me posait beaucoup de questions auxquelles j’étais incapable de répondre. Maintenant, quand on arrive à répondre aux guests, ils se disent « il connait son travail ». C’est vraiment qualitatif pour nous, et pour eux aussi. Cela porte beaucoup sur l’image Disney aussi.

RDC : Avec plus de 500 métiers à Disneyland Paris, souhaiteriez-vous plus d’événements de ce genre là dans d’autres filières de métiers ?

AP : Cela pourrait être intéressant, oui. Pour la restauration ou les métiers de service par exemple. Cela pourrait beaucoup leur apporter, c’est un concours enrichissant. Il faut le vouloir aussi, c’est beaucoup de travail, à organiser aussi. Il faut avoir des partenaires à côté, sans les partenaires qu’on a pour le Shaker Challenge, je pense que le concours ne serait pas devenu ce qu’il est maintenant.

RDC : Est-ce que vous avez reçu des retours des managers de Disneyland Paris après votre victoire ?

AP : J’en ai eu juste après le concours, pour ceux que j’ai vu. Le directeur (Stéphane Lamadon, Directeur du Disney’s Hotel New York) doit repasser me voir car le jour du concours, j’étais un peu parti « ailleurs ».

RDC : Vous avez gagné un séjour sur le Disney Cruise Line, c’est votre première fois ?

AP : Oui, première fois que je vais faire une croisière, première fois que je vais partir en voyage si loin de la France. Je suis toujours resté en Europe. Ca va vraiment être un beau voyage, qui me permettra de découvrir plein de choses. Je n’ai pas encore beaucoup d’informations sur le voyage pour le moment, mais ce sera au départ de Cap Canaveral, en Floride.

Shaker Challenge 2014 11

Le trophée du Shaker Challenge est exposé dans la vitrine du New York City au Disney’s Hotel New York

Si le règlement du Shaker Challenge ne permet pas à un vainqueur de se représenter une nouvelle fois, Alexandre Pairault participera néanmoins les 12 et 13 mai prochains, avec trois autres employés du New York City Bar, à la Coupe Scott du meilleur jeune barman de France. Nous leur souhaitons déjà à tous les quatre bonne chance !

Shaker Challenge 2014 10