exposition universelle 2025

Le projet de globe du Village Global si Val d’Europe est retenu

Le 19 mai 2017, les candidatures françaises pour accueillir l’exposition universelle de 2025 ont été déposées. Parmi les quatre possibilités proposées pour la France se trouve Val d’Europe. Si cette candidature est retenue, l’exposition pourrait se dérouler à l’emplacement initialement prévu pour le troisième parc de Disneyland Paris. Val d’Europe portera-t-il la candidature française pour l’accueil de l’exposition ? Réponse le 12 juillet 2017.

Le projet du Village Global de Val d’Europe à deux pas de Disneyland Paris

Les négociations ont dès à présent commencé, portées par les conseils départementaux de chaque site. Les questions de transports, de sécurisation et de viabilité financière vont désormais être abordées, comme le précise Monsieur Jean-Christophe Fromantin (président d’ExpoFrance 2025 qui gère la candidature française à l’exposition universelle de 2025). L’accueil d’un tel événement à deux pas de Disneyland Paris aurait sans conteste des retombées positives sur les parcs ainsi que le parc Villages Nature Paris qui ouvrira prochainement.

Le projet de Val d’Europe pour son Village Global serait la construction du plus grand globe terrestre jamais réalisé. Le but étant d’inviter les visiteurs à partir à la découverte des territoires et cultures du monde. Tous les pays seront ensuite représentés dans le village construit autour du globe sur une trentaine d’hectares. Telle la représentation de nombreux pays autour d’une sphère dans le parc Epcot à Walt Disney World en Floride. L’atmosphère du Village Global se voudra conviviale et ouverte sur le monde.

offre sejour disneyland paris

Une vingtaine d’hectares de verdure cerneront ensuite le Village Global de l’exposition universelle. Rejoignant ainsi l’atmosphère de Villages Nature Paris. Le Village Global a également pour projet d’être relié à une douzaine de métropoles françaises afin d’impliquer tout le territoire dans cet événement. Dans une optique de développement durable, le site a ensuite pour vocation d’être reconverti et donc utilisé de façon permanente.

Trois autres sites français sont également candidats pour accueillir l’exposition. Ainsi, Le triangle de Gonesse (dans le Val d’Oise), le Plateau de Saclay (dans l’Essonne) et les rives du canal de l’Ourq (en Seine-Saint-Denis) sont prétendants. Le site qui sera le candidat officiel au nom de la France pour accueillir le Village Global de l’exposition universelle sera connu le 12 juillet prochain. Initialement le représentant français devait être annoncé le 26 juin mais Jean-Christophe Fromantin, président du comité ExpoFrance 2025 et Pascal Lamy, délégué interministériel pour l’exposition universelle, ont déclaré que « des sujets méritent encore d’être approfondis » d’où le décalage de la date.

Par la suite, le dossier technique de candidature sera déposé le 28 septembre 2017, officialisant la candidature française.

Qu’est-ce qu’une exposition universelle ?

Les expositions universelles ont pour but principal de favoriser et récompenser les innovations. Une forte volonté d’instruire le public est également présente.

Rapidement, les expositions universelles ont accueilli des attractions en tout genre afin d’attirer et d’amuser au maximum le public. Ces animations permettent ainsi de maximiser la fréquentation des lieux et de participer à l’équilibre financier de la manifestation. Rappelons que la Tour Eiffel, symbole mondial de la France, a été construite à l’occasion de l’exposition universelle de 1889. A savoir que la « Tour de 300 mètres » (comme elle était nommée à l’époque) n’avait à sa construction qu’une vocation temporaire.

Pour ce qui est de l’animation, quoi de mieux que d’organiser l’exposition universelle de 2025 à quelques mètres de Disneyland Paris ? La première destination touristique d’Europe qui fête actuellement ses 25 ans. L’exposition universelle pourrait se tenir du 1er mai au 30 octobre 2025.

Le Japon, concurrent de la candidature française pour l’exposition universelle de 2025

La ville d’Osaka au Japon a également déposé sa candidature le 25 avril 2017. Le Japon accueille lui aussi un complexe Disney : Tokyo Disney Resort. Le thème du projet d’exposition japonais est « Concevoir la société du futur, imaginer notre vie de demain. »

Si d’autres pays sont candidats, ExpoFrance 2025 semble considérer le Japon comme son grand rival. La candidature française sera tournée sur le thème du partage des connaissances et du développement durable.

Entre Disneyland Paris et La Vallée Village, c’est déjà 20 millions de visiteurs qui sont accueillis par Val d’Europe chaque année. Un commissariat et un centre de secours sont d’ailleurs déjà en place pour gérer les risques. Le conseil départemental de la Seine-et-Marne semble donc confiant quant à ses capacités d’accueil de l’exposition. D’autre part, le site (initialement réservé à la construction d’un troisième parc Disney) est très bien desservi par les transports. Arnaud de Bellenet, président de l’agglomération Val d’Europe, estime que cette candidature a de « réelles » chances de réussite.

Val d’Europe est déterminé et semble prétendre à pouvoir construire les structures nécessaires à un tel événement. Si ce projet aboutit, c’est entre 50 et 60 millions de visiteurs qui seraient accueillis et de 40 000 à 80 000 exposants ; de quoi donner du travail aux 48000 entreprises locales présentes en Seine-et-Marne.

C’est en novembre 2018 que sera rendue la décision concernant le pays d’accueil de l’édition 2025 de l’exposition universelle. Concernant la candidature française, c’est Mr Jean-Christophe Fromantin (président d’ExpoFrance 2025) qui représente le pays.

exposition universelle de 2025

Jean-Christophe Fromantin, président d’ExpoFrance 2025

Quoi qu’il arrive, si l’exposition universelle est organisée en France, le Village Global se tiendra en Ile-de-France. De quoi assurer des retombées positives pour le tourisme parisien et Disneyland Paris. Alors croyez-vous en ce projet vous aussi ?

Source