Oser ses rêves : Et si tout s’était passé autrement?

Publié par Deborah Winterstein le 7 février 2021 | Maj le 25 mars 2021

Nous avons eu la chance de découvrir le 9ème tome de la collection Twisted Tales de la collection Hachette Heroes et deuxième de l’auteure Elizabeth LimOser ses rêves offre une nouvelle interprétation du long-métrage d’animation Cendrillon (1950), film incontournable du patrimoine Disney. L’histoire répond à la nouvelle problématique qui changera le cours de l’histoire : « Et si Cendrillon n’avait jamais essayé la pantoufle de verre ? »

Caractéristique de Oser ses rêves

  • Titre original : So This is Love
  • Titre français : Oser ses rêves
  • Auteur : Elizabeth Lim
  • Traducteur : Laurent Laget
  • Éditeur américain : Disney HYPERION
  • Éditeur français :  Hachette Heroes
  • Nombre de pages : 400
  • Prix : 16,90 €
  • Date de parution : 28/10/2020

Résumé du roman

Incapable de prouver qu’elle est la jeune fille que tout le royaume recherche, Cendrillon décide de tourner la page et de prendre un nouveau départ  : elle n’acceptera pas plus longtemps d’être l’esclave de Madame de Tremaine, sa marâtre. Cette période est révolue. Portée par sa nouvelle résolution, elle laisse derrière elle sa vie passée et parvient à se faire engager au service de la sœur du roi, en visite au château. Seulement, rien ne se passe comme prévu… Cendrillon devient malgré elle le témoin d’un complot visant à faire tomber le roi et le prince. Pire encore, elle comprend que les fées sont depuis longtemps les victimes d’une terrible injustice – et sa propre fée-marraine en subit les conséquences…

Confrontée à de telles menaces, Cendrillon doit trouver un moyen de mettre un terme à toutes ces machinations… avant qu’il ne soit trop tard.

Ceci n’est pas l’histoire de Cendrillon telle que vous la connaissez. C’est une histoire de loyauté. De courage. D’amour.

Une histoire où seul un détail peut tout changer.

Qu’est-ce qu’un Twisted Tale ? Petit point récapitulatif de la collection

Un Twisted Tale est la reprise d’une œuvre originale Disney ayant subi un événement qui bouleverse toute l’histoire. C’est sur le même principe du « Et si » ou « what if? » en anglais qui fut popularisé par Marvel dans les années 70, donnant ainsi des récits uchroniques d’après des films animations Disney. Aujourd’hui, la collection regroupe les titres suivants :

  • Ce Rêve Bleu – Et si Aladdin n’avait jamais trouvé la lampe ?
  • Histoire Eternelle – Et si la mère de Belle avait maudit la Bête ?
  • Profondeurs de l’océan – Et si Ariel n’avait jamais vaincu Ursula ?
  • Renouveau – Et si Anna et Elsa ne s’étaient jamais rencontrées ?
  • Un jour ma princesse viendra – Et si la Méchante Reine avait empoisonné le prince ?
  • Réflexion – Et si Mulan avait dû voyager dans le monde des morts ?
  • Il était un rêve – Et si la Belle aux bois dormant ne s’était jamais réveillée ?
  • Tout droit jusqu’au matin – Et si Wendy s’était rendue au Pays imaginaire avec le capitaine Crochet ?
Tout le concept de cette collection repose sur une question qui bouleverse  l’intrigue et apporte un nouvel éclairage sur le répertoire disneyen que nous connaissons tous. L’auteure Elizabeth Lim a déjà écrit deux livres pour cette collection, le deuxième étant Réflexion sorti en 2018 dans lequel Mulan devait s’aventurer dans le royaume de morts. Fan de Disney depuis toujours, Elizabeth Lim décrit son expérience d’écrire pour la collection Twisted Tales comme étant très spéciale :
« L’expérience de travailler réellement sur ces histoires et de pouvoir y contribuer a été été le souvenir le plus marquant […] C’est vraiment agréable de pouvoir puiser dans ses souvenirs d’enfance, y revenir en tant qu’adulte et y ajouter sa touche personnelle » (extrait d’une interview lors de la foire du livre de Miami 2020).

Une couverture captivante et un titre qui chante

Twisted Tale Disney Oser ses rêves: Et si Cendrillon n'avait pas essayé la pantoufle de verre ?: Amazon.fr: Lim, Elizabeth… en 2020 | Disney, Cendrillon, Pantoufle de verre

 

Nous le répéterons jamais assez mais le travail graphique de la collection Twisted Tales est admirable. Encore une fois, ce dernier ouvrage ne fait pas acception à la règle. Nos yeux sont tout de suite captés par la couleur dominante de la couverte : un somptueux dégradé de rose foncé jusqu’au violet allié à la couleur bleue. Cette fusion des deux couleurs encadre la silhouette reconnaissable de Cendrillon en haillon sous fond du château au loin avec cette pendule annonçant bientôt minuit. Autre détail important, nous voyons la pantoufle de verre brisée sous le titre. Le choix de ces couleurs n’est pas si anodin. Si nous nous référons à la symbolique des couleurs, la couleur rose représente la féminité, la douceur, le romantisme, l’audace et la naïveté. La couleur violette inspire la puissance, la noblesse, la sagesse, la spiritualité et le luxe.  Pour ce qui est de la couleur bleue, le calme, le changement, la confiance et la communication sont ses caractéristiques. Ce bleu, plutôt discret, reprend celui de la pantoufle, des éléments du décor que nous pouvons deviner comme étant ceux du parc du château et du titre. Par cette reprise, les artistes ont voulu marqué le lien entre la fameuse pantoufle de verre – départ de la romance d’un soir de Cendrillon, l’espoir d’un avenir meilleur qui fut brisé – et la volonté de l’héroïne de croire en ses rêves malgré ses mauvaises prédispositions. Ainsi, le cadre de l’histoire est mis en place et les dangers sont bien présents. D’ailleurs, la pantoufle de verre brisée est encerclée par la représentation d’un souterrain qui pourrait être celui d’un cachot avec ses torches et ses chaînes accrochées aux murs.

Ce Twisted Tale est donc le dernier né de la série de livres de la collection Hachette Heroes en France. Chaque livre de cette collection porte le nom d’une des chansons emblématiques des films pour titre . Nous pourrions citer Histoire Éternelle – chanson de la célèbre danse de la Belle et la Bête, Renouveau – duo des princesses d’Arendelle,  Ce Rêve Bleu – fusion d’un couple sur un tapis volant  ou Réflexion, – questionnement d’une héroïne sur ses choix de vie. Petite exception pour l’ouvrage Un jour ma princesse viendra où le prince de la chanson  devient une princesse pour le roman. So This Is Love (en référence à la chanson de la valse entre Cendrillon et le Prince) d’Elizabeth Lim est le titre original de l’ouvrage. En France, il a été traduit sous le titre Oser ses rêves qui est aussi le titre d’une des chansons du répertoire de Cendrillon – plus précisément de Cendrillon 2 – ce qui correspond assez bien à cette réécriture.

D’un classique à un Twiste : Et si Cendrillon n’avait pas essayé la pantoufle de verre?

12ème Grand Classique du répertoire, le film d’animation de référence Cendrillon raconte les mésaventures d’une jeune orpheline, Cendrillon, victime de la cruauté de sa belle-mère et de ses deux filles qui la considèrent comme une servante. Elle n’a pour seuls amis que les petites souris qui vivent en cachette dans la demeure. Un soir, après avoir été humiliée, elle rencontre sa marraine la Fée qui l’aide à assister au bal donné en l’honneur du Prince afin qu’il y trouve une jeune fille à épouser. Cependant, les charmes ne sont point éternels : au douzième coup de minuit, le charme sera rompu et Cendrillon retrouvera sa misérable vie. Mais l’amour triomphe toujours chez Disney. Le Prince, subjugué par sa beauté, la recherche dans tout le royaume grâce à la pantoufle de verre laissée dans sa fuite. Ce grand classique, qui allait signer le grand retour des Studios Disney après la Seconde Guerre Mondiale, est une histoire forte aux valeurs universelles, aux caractères et designs  équilibrés. Il nous vient de suite à l’esprit ce jeu d’équilibre dans le duo Cendrillon (douce, aimante et attachante) et la Marâtre (injuste, égoïste et calculatrice). Sans oublier une bande originale qui fut saluée par la critique. Ce film aura deux suites : Cendrillon 2 : Une vie de princesse (2002) , Le sortilège de Cendrillon (2007) ainsi qu’une comédie musicale La légende de Cendrillon (1997) produite pour l’émission The Wonderful World of Disney.
Dans cette version proposée par Elisabeth Lim, l’auteure imagine ce qu’il aurait pu se passer si Cendrillon n’avait pas essayé cette fameuse pantoufle de verre. Comment aurait-elle vécu cet événement ? Allait-elle rester l’esclave de sa belle-mère et de ses deux ignobles filles ou prendre son destin en main ?
Tout commence  par ce bal et cette rencontre magique avec le prince. Minuit sonne et la nuit de rêve de Cendrillon touche à sa fin. Dès le lendemain, trahie par la mélodie du bal que fredonne notre jeune héroïne, Lady Tremaine l’emprisonne dans sa chambre, l’empêchant ainsi d’essayer la pantoufle de verre afin d’être identifiée comme étant celle que tout le monde recherche. Par ce changement brutal de l’histoire, Cendrillon doit trouver un autre moyen de s’échapper de cette vie misérable qu’elle mène avec sa belle-mère et ses filles. Elle doit que compter sur elle-même. Impuissante à prouver qu’elle est la jeune fille recherché et déterminée à résister aux plans machiavéliques conçus par Lady Tremaine, Cendrillon tente un nouveau départ en travaillant au palais. Mais lorsque le grand-duc la nomme au service de la sœur du Roi, Cendrillon devient le témoin d’un grand complot visant à renverser le roi et son fils, le prince Charles et à consolider les préjugés de longue date envers les fées y compris la fée Marraine.
Oser ses rêves reprend ainsi  l’histoire du film de Disney Cendrillon jusqu’au bal afin d’amener l’héroïne (et le lecteur) vers une nouvelle intrigue. Ce nouveau dispositif narratif offre une réelle opportunité de réaffirmer une personnalité un peu trop lisse de cette héroïne disneyenne en y ajoutant une forte dose de bravoure.

Oser ses rêves : des personnages plus étoffés et de nouveaux venus

Le twist de l’histoire débute assez rapidement. Oser ses rêves nous offre les contours de la nouvelle aventure dès le deuxième chapitre. Cela a le mérite de nous détacher de l’œuvre originale et adhérer entièrement à ce récit uchronique. Le cadre est ainsi installé avec des enjeux inédits et de nouveaux personnages. Il tisse une sous-intrigue nous amenant vers des sujets comme la protection des personnes les plus vulnérables et aussi les plus marginalisées du royaume, les fées. Ceci n’est pas sans rappeler certaines intrigues que nous avons pu déjà lire dans l’ouvrage de la même collection Histoire Éternelle ou voir dans les films en live action comme Maléfique.
Le Prince, Charles, a beaucoup plus de profondeur. Il se sent désorienté et ne désire point être le prince. Le poids de la royauté le déprime et l’enferme dans un gouffre de solitude. Il est touchant, charmant et même d’une grande bravoure avec une petite touche de culot ce qui le rend tout de suite sympathique dès les premières pages. Ses échanges avec Cendrillon sont à faire rougir d’envies et donne l’idée de faire effectuer un stage de perfectionnement à notre tendre moitié.
Pour ce qui est de Cendrillon, elle n’est plus qu’une simple belle jeune femme en détresse. Grâce à ce changement de situation, le personnage de Cendrillon a la possibilité de s’émanciper des préjugés de la femme passive attendant sagement que son prince arrive. D’ailleurs, nous pourrions citer ce passage : « Je ne peux pas toujours compter sur quelqu’un pour me sauver. » L’auteure donne à cette héroïne plus de profondeur et d’indépendance. Les nouveaux personnages apportés pour cette histoire sont également tous des ajouts étonnants. Nous avons une perspective plus large de la vie de cour, nous voyons plus de la politique dans le royaume et nous obtenons quelques informations sur la fée marraine et sa position dans ce monde.

Cette réécriture n’est pas une simple romance. Les fans de cette collection apprécieront ce twist et en particulier les nouvelles relations entre les différents protagonistes de cette réécriture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *