Alice’s Curious Labyrinth, une attraction à Disneyland Paris

Publié par Alexis Richard le 10 novembre 2018 | Maj le 11 novembre 2018

Du côté anglais de Fantasyland, toute une partie du pays des Merveilles d’Alice prend vie dans le Parc Disneyland, la pièce maîtresse étant son célèbre labyrinthe tout droit sorti du grand classique Disney. D’une superficie de 2000 m² et dont le parcours est long de 370 m, Alice’s Curious Labyrinth est le fruit d’ingénieux imaginateurs.

La configuration du labyrinthe d’Alice à Disneyland Paris

Le labyrinthe est divisé en deux parties : une première démarre du bois de Tugley à la rencontre des nombreux personnages d’Alice tandis que la seconde est centrée sur la Reine de Cœur, le Queen of Heart’s Maze. Avant cette deuxième partie vous pouvez traverser le Cheshire Cat Walk qui d’apparence n’a rien de particulier mais vu du ciel, l’ensemble de l’attraction constitue le corps avec le parterre de fleurs représentant la tête du Chat du Cheshire.

Au cours de la première partie du labyrinthe, l’aventure pourrait commencer après la Mad Tea Party du Chapelier Fou et du Lièvre de Mars avec l’attraction et le point de restauration qui leurs sont attribués à proximité, à la poursuite du Lapin Blanc qui marque l’entrée de l’attraction ainsi qu’une topiaire en forme de théière. Un tunnel végétal couvert vous fait quitter le monde réel et vous rencontrez en premier lieu le Chat du Cheshire dans les bois de Tugley aux pancartes toutes plus contradictoires les unes que les autres et peuplés de ses étranges animaux. Plusieurs portes incrustées dans les haies multiplient les chemins à suivre.

La nature très présente dans cette attraction Disney

Dans les allées qui suivent, le parcours est marqué par des fantaisies d’eau : des jets d’eau bondissent littéralement au-dessus des têtes et plus loin, quelques jets rythment le parcours. Sur ce chemin vous serez amenés à rencontrer la Chenille, infatigablement occupée à fumer son narguilé, vous toisant du haut de son champignon avant de rejoindre la course saugrenue du Dodo et de ses compagnons dont il est possible de faire tourner la bute dans le sens inverse de votre marche.

La première partie se termine avec la Cheshire Cat Walk où vous avez la possibilité de rejoindre la sortie ou d’oser partir à la rencontre de la colérique Reine de Cœur dans le Queen of Heart’s Maze. Dans ce cas, il est possible de vous prendre en photo en compagnie de deux des cartes occupées à peindre les roses en rouge.

Un mini château pour la Reine de Cœur à Disneyland Paris

Dans cette deuxième partie, vous pourrez rejoindre le Château de la Reine de Cœur qui abrite quelques miroirs déformants et vous offre une vue unique sur Fantasyland. A un niveau plus bas des balcons, le minuscule Roi de Cœur salue les visiteurs. Cette partie imite la scène de fuite d’Alice après son procès pour échapper à la Reine de Cœur et à son armée de cartes à jouer, qui vous attendent à plusieurs endroits dans le labyrinthe dont notamment un bourreau trancheur de têtes (personnage inédit).

Alice’s Curious Labyrinth reproduit fidèlement l’univers loufoque et coloré d’Alice au Pays des Merveilles, la musique donnant du rythme et une dimension vivante supplémentaire. L’attraction est unique à Disneyland Paris et décline en un parcours végétal le dark ride Alice in Wonderland de Disneyland en Californie, ouvert avec le parc en 1955. En effet, plusieurs des personnages répandus dans le labyrinthe sont des copies de l’attraction.

Le Château de la Reine de Cœur qui domine le labyrinthe de ses couleurs et de sa hauteur vient ainsi rejoindre les riches demeures de Fantasyland avec le Château de la Belle au Bois Dormant, le châtelet de l’Auberge de Cendrillon, le château de la Méchante Reine de Blanche-Neige et le manoir Toad Hall. A l’origine le château de la Reine de Cœur disposait d’un toboggan pour les enfants, fermé depuis plusieurs années pour des raisons de sécurité.

Les opportunités photos dans le Alice’s Curious Labyrinth

Dans le labyrinthe vous pouvez rencontrer de nombreux personnages d’Alice au Pays des Merveilles : le Lapin Blanc, le Chat du Cheshire, les animaux du Bois de Tugley (la chouette accordéon, les oiseaux crayons, les canards klaxon), la Chenille, le Dodo et ses compagnons, les cartes, la Reine de Cœur, le Roi de Cœur et même un personnage inédit le bourreau, un as de pique. A la sortie du labyrinthe, se trouve une photolocation dans le décor de la Mad Tea Party du Chapelier Fou et du Lièvre de Mars.

Élaboré à partir de véritables arbustes, d’un point de vue technique Alice’s Curious Labyrinth demande beaucoup d’attention et d’entretien de la part des équipes de Disneyland Paris.

Alice’s Curious Labyrinth, une attraction à Disneyland Paris
Noter cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *