Disney Loves Jazz : notre critique de la soirée

Publié par Edouard Cardey le 2 octobre 2018 | Maj le 3 octobre 2018

Le 29 septembre 2018 a eu lieu la première édition d’un nouveau type de soirée au parc Walt Disney Studios : la soirée Disney Loves Jazz. Comme son nom l’indique, le parc s’est revêtu d’une ambiance Jazz avec des concerts à tous les coins du parc et des rencontres avec des personnages (plus ou moins) en rapport avec ce thème musical. Nous y étions et voici notre avis.

Disney Loves Jazz : une organisation qui s’améliore

L’expérience des précédentes soirées (comme celle de la Disney FanDaze Inaugural Partycommence à faire son effet côté organisation. Néanmoins, quelques points noirs à l’entrée sont à noter. De plus, il faut prendre en compte le fait qu’il y avait moins de monde que pour les autres soirées de ce genre.

A l’entrée de la soirée Disney Loves Jazz

De la même façon que la soirée de clôture des 25 ans, l’organisation à l’entrée était globalement bien gérée. Un premier contrôle avait lieu avant les barrières où l’on vérifiait le type de billet et où les visiteurs recevaient leurs bracelets (bleu, rose ou violet en fonction de si l’on avait la version classique, premium de la soirée ou encore si l’on venait par le club actionnaires). De même, une fois la soirée Disney Loves Jazz commencée, l’entrée par les tourniquets s’est faite de façon fluide et rapide. Les Cast Members étaient souriants et les visiteurs étaient accueillis par une fanfare sur la Place des Frères Lumières. Il n’y a eu quasiment aucun mouvement de foule à l’entrée ni plus loin car aucune partie du parc n’était bloquée au début de la soirée.

Néanmoins, on peut reprocher le manque d’informations de la part des Casts sur la carte Magic Pass des hôtels. Certains visiteurs se sont retrouvés bloqués à l’entrée car on leur demandait absolument un format papier du ticket d’entrée à la soirée Disney Loves Jazz alors qu’il était présent numériquement sur ladite carte.

Les photo-locations des personnages

Comme les autres soirées aux Walt Disney Studios, des personnages en photo-location étaient présents tout au long de la soirée :

  • Oswald et Ortensia ainsi que Roger Rabbit et Eddie Vaillant sur Hollywood Boulevard.
  • Tiana et Naveen ou Louis et Dr Facilier dans l’Animagique Theater.
  • Mr et Mme Indestructibles accompagnés de Frozone ainsi que Mickey et Minnie en tenue de gala à Toon Plaza.
  • Marie, Berlioz et Toulouse sur la route entre Toon Plaza et la Place de Remy.
  • Enfin, Edgar Balthazar sur la place de Remy.
disney loves jazz

Louis et Dr Facilier

Tous étaient présents de 20h à minuit mais le système était différent en comparaison avec la soirée des 25 ans par exemple. On était sur un fonctionnement normal typique des parcs : ils prennent des photos pendant 30 minutes, puis vient une pause de 30 minutes… Globalement, les files étaient très bien organisées et les visiteurs ordonnés. Les personnages ne faisaient cependant pas toujours d’autographes mais prenaient le temps pour faire un câlin. Petit point noir sur la rencontre avec les personnages de la Princesse et la Grenouille où il n’y avait qu’une seule file d’attente ne permettant donc pas de choisir le couple qu’on voulait.

Le personnage le plus attendu était bien sûr Edgar Balthazar qui faisait sa première dans un parc Disney. Et contrairement à ce que l’on aurait pu penser, la rencontre s’est très bien passée. Encore une fois l’organisation était bien réglée. De plus, le jeu d’acteur du cast était fantastique, réalisant les mimiques et les répliques bien connues du personnage. Il appelait parfois ses « Chatoooooons« . Enfin un petit décor a été ajouté avec le panier des Aristochats et la caisse en partance pour Timbuktu rendant la rencontre encore plus sympathique. D’ailleurs, d’après Edgar, les chatons étaient dans le panier car ils auraient pris leur « suprême de crème à la Edgar ».

Photo d'Edgar de la soirée Disney Love Jazz.

Edgar Balthazar

La sortie exclusive de pin’s chez Marianne

La soirée Disney Loves Jazz a aussi été l’occasion d’une sortie de 3 pin’s en édition limitée. Ils représentent des personnages des Aristochats assez prisés par les collectionneurs. Malgré cela et le fait que les membres du club actionnaires ainsi que leurs accompagnants pouvaient commencer à attendre avant le début officiel de la soirée, la remise des bracelets s’est faite sans dégâts. Au contraire de la soirée d’inauguration Fandaze, aucun mouvement de foule ne s’est créé. Les visiteurs ont naturellement fait la file ce qui a rendu l’attente très agréable et changeant par rapport aux sorties habituelles de pin’s. De plus, le fait que cela se tienne à la boutique Marianne a permis de profiter d’Edgar Balthazar se trouvant à proximité et du concert de jazz manouche.

Côté merchandising, deux t-shirts à l’effigie de la soirée ont été créés pour l’occasion :

  • Un avec le logo de la soirée.
  • Un autre avec la bande de Scat Cat jouant sous l’entrée du Walt Disney Studios.

On peut néanmoins regretter le manque de communication vis à vis de ces produits car certains visiteurs ne s’en sont même pas aperçus.

Les concerts de la soirée Disney Loves Jazz

Les concerts dans le parc

La musique Jazz était donc au cœur de la soirée Disney Loves Jazz. A ce titre, des groupes de musique répartis à différents endroits du parc jouaient divers sous-types du genre. Ainsi, trois ambiances musicales étaient présentes :

  • Jazz electro et electro swing avec DJ Suspect de 20h à 20h45 et de 22h15 à 23h15. DJ SOAP jouait de 21h à 22h et de 23h30-00h45 sur la place des Stars. D’ailleurs, les concerts profitaient d’une projection sur l’attraction The Twilight Zone Tower of Terror.
  • Jazz Nouvelle-Orléans Funk devant le bâtiment Art of Disney Animation. Le groupe Ceux Qui Marchent Debout était présent de 20h45 à 21h30 et le groupe NOLA French Connection l’était de 21h45 à 22h45.
  • Enfin, le Jazz manouche était représenté près de l’attraction Ratatouille par Mathias Levy de 20h30 à 21h15 et de 22h30 à 23h15 ainsi que par le groupe Gustav Lundgren Trio de 21h30 à 22h15 et de 23h30 à 00h15.

Ces concerts rajoutaient une ambiance certaine dans les endroits où ils étaient joués. Néanmoins, en dehors de ces zones, le parc manquait de musique et faisait un peu vide. De plus, il fallait être devant la scène pour réellement profiter du spectacle. Par exemple, le Jazz Manouche s’entendait très peu dans la zone de Ratatouille pourtant très occupée ce soir-là entre Edgar et les chalets du Rendez-Vous Gourmand. Par contre, des petits bars clandestins étaient présents devant les deux premières scènes. On pouvait y acheter des boissons dont du champagne afin de rajouter un peu de magie lors de l’écoute des concerts. D’ailleurs des tables et sièges étaient présents pour profiter du moment.

Le concert accessible au ticket premium

En effet les visiteurs s’étant procurés un ticket premium pour la soirée, profitaient du concert Jazz Loves Disney d’1h30. Celui-ci se déroulait dans le théâtre Stunt Show Spectacular de 21h30 à 23h. Une scène a été installée dans la ville du spectacle avec des boules à facettes et différents effets de projections pour l’occasion. Les gradins étaient d’ailleurs complets.

Les différentes chansons des albums Disney Loves Jazz ont été joués. A l’affiche étaient présents Selah Sue et Ben l’Oncle Soul mais ce sont surtout China Moses, Myles Sanko, Hugh Coltman et Robin McKelle qui se sont répartis les chansons. Ces dernières possédaient toutes une petite animation sur l’écran au début des morceaux. Ces quatre chanteurs ont su les interpréter d’une façon incroyable aidés par un orchestre de 30 musiciens du tonnerre. De plus, un maître de cérémonie présentait chaque morceau et musiciens / chanteurs de façon humoristique permettant aux spectateurs de participer au concert.

Ce concert était magique surtout grâce à China Moses qui a su mettre l’ambiance sur ces morceaux et la voix sensuelle de Hugh Coltman. Cela l’était d’autant plus lorsque les feux d’artifices du spectacle Illuminations explosaient au loin. Le seul défaut, un impondérable pour Disney était qu’il faisait froid dans les gradins. Peut-être qu’il faudra prévoir ce genre d’événement plus tôt dans l’année s’il y a une deuxième édition de la soirée.

Enfin, des chansons non présentes sur les deux albums ont été jouées lors de ce concert. Par exemple, Hakuna Matata, Prince Ali et Supercalifragilistic. Serait-ce la promesse d’un troisième album Disney Loves Jazz ? Le concert s’est finalement conclu par la chanson Under The Sea interprétée par tous les chanteurs (sauf Selah Sue) avant une ovation pour tous les chanteurs et surtout les musiciens présents.

Bilan de la soirée

La soirée Disney Loves Jazz a pleinement rempli son contrat. La rencontre avec les personnages et l’achat des pin’s se sont déroulés sans accroc. Les concerts et les musiciens présents étaient exceptionnels. Le concert accessible avec le ticket premium était, quant à lui, génial et des chanteurs pourtant peu connus ont mis le feu sur la scène du Stunt Show Spectacular. L’ambiance générale était bon enfant et les visiteurs ont été respectueux et détendus. Le fait qu’il avait moins de monde par rapport à d’autres soirées a surement eu son importance. On peut regretter le manque de photographes aux photo-locations mais les cast members prenaient les clichés pour les visiteurs ce qui finalement n’a pas trop dérangé. Enfin, les attractions avaient des temps d’attente très faibles ajoutant un petit plus à cette soirée.

En conclusion, cette soirée est à refaire et nous espérons qu’il y aura une deuxième édition (mais un peu plus tôt dans l’année pour avoir de bonnes températures !).

Photo du concert de la soirée Disney Love Jazz.

Disney Loves Jazz : notre critique de la soirée
5 (100%) 2 votes
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *