hd00000_2017jan31_halloween-party-2016-pumpkin-villains_900x360Nostalgiques d’Halloween ? Après un mois d’octobre particulièrement doux et des citrouilles plein la tête, l’heure est venue de faire un retour sur la traditionnelle soirée d’Halloween de Disneyland Paris. Cette année, c’est une soirée unique qui s’est tenue sans surprise le 31 octobre pour un début des festivités à 20h30 jusqu’à 1h du matin. Toujours aussi forte de son succès, elle affichait déjà complète au moins deux semaines avant la date fatidique. Les détenteurs des billets et bracelets pour la soirée étaient conviés à rejoindre le parc à partir de 17h comme chaque année, de quoi profiter un peu du parc avant de se glisser dans l’ambiance envoûtante et animée de la fête d’Halloween. Voici notre retour sur les festivités halloweenesques 2016 made in Disneyland Paris.

Un programme allégé en 2016 pour la soirée Halloween

Le plan de la soirée d'Halloween

Le plan de la soirée d’Halloween

Le programme de la soirée d'Halloween

Le programme de la soirée d’Halloween

La découverte du programme fut une surprise de par la légèreté des animations. En effet, pas de Dreams ! prévu, hormis celui destiné aux visiteurs de la journée invités à quitter le parc à 19h. Deux flux distincts ont alors été créés, laissant les visiteurs de jour sortir par l’accès central de la gare de Main Street tandis que les visiteurs du soir pouvaient d’ores et déjà accéder au parc par les backstages de la Liberty Arcade, décorés, bien évidemment. L’idée semble encore être en test mais elle semble pratique pour résoudre les difficultés de gestion de flux, toujours plus problématiques à ce moment de l’année. Pas de Célébration Halloween de Mickey qui avait pourtant eu sa place l’an dernier. L’avantage est que le Dreams ! et cette parade ne soient pas à la suite comme ce fut le cas l’année passée, provoquant alors des embouteillages monstrueux sur Central Plaza. Les animations espacées ont alors permis une gestion des flux de visiteurs relativement agréables malgré la présence de 15 000 personnes sur le parc. La Pirate Academy de Minnie n’a malheureusement pas été reconduite cette année, laissant place à une série de It’s Good to be Bad en compagnie des méchants Disney sur le Théâtre du Château. Un show qui avait déjà eu sa place lors de la saison Halloween 2015. La Pirate Academy avait au moins le mérite de proposer une exclusivité sur le Théâtre du Château. Néanmoins, deux parades ont circulé à 20h30 et 22h et notre surprise fut totale : un joli recyclage de la Célébration Halloween de Mickey envahie par les méchants, des chars revisités et des performers aux costumes quasiment inédits. Le char des Villains était de sortie, flambant neuf, tandis que les méchants Disney firent leur show avec une énergie débordante et communicative. Le tout sur un air de musique entraînant et « catchy », tout droit venu de la parade Halloween de Tokyo en 2009. Bref, une réussite qui n’a pas manqué de faire bouger l’assistance !

Merci à TheEnchantedMan pour cette vidéo.

La soirée Halloween 2016 : son ambiance

L’ambiance du parc a également fait preuve de panache avec de beaux mappings sur le château montrant les visages de certains de nos méchants favoris tels que la célèbre Maléfique ou encore la Reine Grimhilde. Peu de décorations, malheureusement, sur le parc. On peut évidemment déplorer les nombreuses palissades de Frontierland, lieu de prédilection pour les décorations d’Halloween. Ceci dit, la fermeture de Star Tours et les travaux actuels ont posé problème pour la partie dancefloor du parc, habituellement à cet endroit. Cette année, elle se tenait à proximité du Cottonwood Creek Ranch et ce fut le Docteur Facilier en personne qui y organisa sa Vodoo Party. L’effet est immédiat : décoré à souhait et mystérieux, l’endroit a su séduire de par son emplacement et l’ambiance particulièrement bien travaillée. On retrouvera un élément de décor de la Pirate Academy de Minnie avec des danseurs prêts à vous hypnotiser et vous faire danser. Une scène était posée devant eux pour que les plus téméraires puissent suivre les chorégraphies les plus endiablées. Le Docteur Facilier circulait librement, micro sur la joue, pour animer la soirée, se laissait prendre au jeu des photos et allait à la rencontre de ses invités. Jamais le dancefloor de la soirée Halloween à Disneyland Paris ne fut aussi vivant et entraînant. Une nouveauté à renouveler de toute urgence l’année prochaine !

Les personnages de la soirée

Point de vue personnages, peu de personnages rares voire quasiment aucun. Toutefois, le pavillon des Princesses servit de photolocation avec la Reine Grimhilde et plusieurs personnages tels que Jack Sparrow, Stitch ou encore Chewbacca furent dispersés un peu partout sur le parc. Des files d’attentes correctement positionnées, un Fantasyland désengorgé, particulièrement appréciable. Néanmoins, ce manque de personnages a dû décevoir de nombreux fans qui se rendent à cette soirée pour la rareté des personnages présentés : un équilibre que Disneyland Paris n’a malheureusement pas trouvé.

Les attractions de la soirée

Du côté des attractions, la quasi totalité d’entre elles étaient ouvertes ainsi que Fantasyland, qui n’a pas eu à subir une fermeture anticipée pour le spectacle Dreams!. Les files d’attente ont affiché un temps relativement raisonnable et parfois même gonflé avec seulement 20 minutes à Pirates des Caraïbes, qui affichait 30 à 45 minutes toute la soirée. Phantom Manor fut toujours victime de son succès à cette période phare et n’allait pas en dessous de 45 minutes minimum avec une interruption suite à un malaise. La reprise de l’attraction fut néanmoins très rapide et l’intervention fut, quant à elle, menée avec brio également.

La restauration à Disneyland Paris

Pour se restaurer, quelques bémols, notamment au Blue Lagoon où le repas a duré 1h30, non négligeable lorsque l’on sait que la soirée est relativement courte. Service long malgré la qualité du repas qui est à souligner. On notera le manque de personnel et les soucis techniques pour le paiement en carte bleue.

La soirée Halloween 2016 a corrigé de nombreuses erreurs des années précédentes mais cela se traduit par une légèreté des animations qu’on aimerait plus étoffées, bien qu’amusantes et attractives. Le public a semblé conquis et a d’autant plus joué le jeu des costumes, particulièrement présents cette année. Disneyland Paris n’a donc pas pris beaucoup de risques et tire relativement bien son épingle du jeu, même si nous attendons davantage de surprises pour les 25 ans du parc !