Voyages de Pinocchio dans Fantasyland à Disneyland Paris

Publié par Alexis Richard le 1 décembre 2018 | Maj le 1 décembre 2018

Avec Dumbo et Alice au Pays des Merveilles, Pinocchio est l’un des grands classiques Disney à être le plus présent à Fantasyland. En effet, un restaurant (le Chalet de la Marionnette), un point de restauration (La roulotte de Stromboli), une boutique (la Bottega di Gepetto) et enfin une attraction (Les Voyages de Pinocchio) s’inspirent de ce grand classique Disney. L’attraction rejoint ainsi celles de Blanche Neige et les Sept Nains et Peter Pan.

Une attraction pour tous à Fantasyland

Son principe est le même que pour Blanche Neige et consiste en un parcours scénique de type dark ride (décor sensible à la lumière noire) qui vous faire revivre le périple du pantin de bois pour devenir un vrai petit garçon.

L’entrée de l’attraction reprend l’aspect original que devait avoir le théâtre de Stromboli dans le dessin animé mais qui n’apparaîtra jamais à l’écran. A l’intérieur, les musiques d’ambiance du chef-d’œuvre de Walt Disney font patienter les visiteurs avant d’embarquer dans le décor d’une ruelle du village de Pinocchio, point de départ de ses aventures. Les décorations intérieures reprennent des éléments de sculpture et de peinture sur bois qui ne manquent pas de rappeler un peu l’atelier du bienveillant Gepetto, le « père » de Pinocchio.

Contenu de l’attraction Les Voyages de Pinocchio

A bord d’un chariot de « bois » sur lequel on peut retrouver le visage du chat Figaro et du poisson Cléo, l’aventure, au cours de laquelle Jiminy Cricket servira de guide, commence au théâtre de Stromboli. Puis elle se poursuit sur l’Île au Plaisir et une confrontation avec Monstro attend les visiteurs. Petit détail appréciable, on retrouve ici, tout comme dans le dessin animé, la voix française de Roger Carel pour Jiminy Cricket, contrairement aux voix des autres personnages qui ne sont pas reprises par leur comédien de doublage respectif.

voyages de pinocchio

Dans la veine d’attractions à Disneyland Paris comme Blanche Neige et les Sept Nains ou Peter Pan’s Flight et autres dérivés aux États-Unis, la première version de l’attraction les Voyages de Pinocchio a été inaugurée pour à Tokyo Disneyland en avril 1983, bien que l’idée originale était prévue d’abord pour Disneyland. Cependant l’attraction californienne ouvrit un peu plus d’un mois plus tard.

En termes d’effets spéciaux, il y a peu de nouveautés par rapport aux premières attractions du même concept inaugurées en 1955. La principale différence est que l’attraction Les Voyages de Pinocchio a été la première à utiliser la technologie holographique pour la scène de transformation en âne sur l’Île aux plaisirs. La scène de fin où la Fée Bleue apparaît fait appel à la même technologie que la salle de bal dans Phantom Manor.

Voyages de Pinocchio dans Fantasyland à Disneyland Paris
5 (100%) 1 vote
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *