L’attraction Blanche-Neige et les sept nains à Disneyland Paris

Publié par Alexis Richard le 13 novembre 2018 | Maj le 13 novembre 2018

Premier classique des Studios Disney, Blanche-Neige et les sept nains se devait d’avoir son attraction et elle figure parmi les premières attractions inventées pour le premier parc Disneyland ouvert en 1955.

Une attraction de princesse mythique à Disneyland Paris

Première du genre, l’attraction est de type dark ride. Il s’agit d’un parcours scénique dans l’obscurité dont les décors font appel à une peinture particulière qui réagit à la lumière noire (ultraviolet) et donne une impression de relief, aidée par des perspectives forcées. Malgré ses effets spéciaux, ce type d’attraction ne fait pas vraiment appel à des audio-animatronics au sens propre du terme.

Le scénario de l’attraction Blanche-Neige à Disneyland Paris

Après avoir découvert la sympathique Chaumière des Sept Nains grâce à la boutique du même nom, derrière se trouve le château de la Méchante Reine dans lequel se situe l’entrée de l’attraction. Avant d’y pénétrer, attention, la Méchante Reine, vous observe de temps à autre de son œil méprisant depuis sa fenêtre, rappelant l’une des scènes du long-métrage d’animation. De même que la corniche sous la fenêtre est ornée de crânes surmontés du corbeau de la Reine.

D’autres détails amusants se trouvent également dans la file extérieure comme une hache plantée dans une souche dans les parterres de fleurs ou encore une paire de sabots fixés au mur, sûrement ceux de la Princesse, vêtue de haillons par la Méchante Reine.

Autour de l’attraction Blanche-Neige et les sept nains de Fantasyland

Dans la file d’attente intérieur plutôt sombre, éclairée par quelques lanternes et des lustres ornés de pommes rouges ou de cœurs poignardés, vous pourrez notamment observer le laboratoire de la Méchante Reine où elle a pu se transformer en sorcière et confectionner la pomme empoisonnée destinée à Blanche-Neige. Écoutez, vous pourrez peut-être l’entendre !

Fidèle au dessin animé, on retrouve son fameux grimoire avec la recette de la pomme empoisonnée et l’écrin prévu pour enfermer le cœur de Blanche-Neige. Derrière, une lueur tremblante sur le mur laisse deviner la présence de son corbeau. Le départ de l’attraction se fait depuis la forêt, début des mésaventures de Blanche-Neige.

Le film Blanche-Neige totalement reproduit dans le parc Disneyland

Le film Blanche-Neige et le Sept Nains réputé pour certaines de ses scènes angoissantes pour les plus jeunes, l’entrée et la file d’attente reflète bien l’ambiance de l’attraction qui reprend en majorité les scènes effrayantes du film. Par ailleurs un panneau à l’entrée, présenté par la Sorcière, précise que certaines scènes pourraient effrayer les plus jeunes (l’attraction à Disneyland en Californie s’appelle à juste titre Snow White’s Scary Adventures). De par cette première caractéristique, l’attraction Disney conserve ainsi les deux aspects principaux du concept original de l’attraction voulue par Walt Disney. Le second correspondant au fait que le visiteur se retrouve à vivre les aventures à la place de Blanche-Neige car en dehors de la première et de la dernière scène, il n’y a pas d’autres apparitions de l’héroïne dans l’attraction, contrairement à la Sorcière qui lui volerait presque la vedette. Vous vivez l’aventure de Blanche-Neige au rythme de sa course dans la forêt à bord d’un chariot qui imite les lits en bois des nains visibles dans le film puisque chaque chariot possède le nom d’un des 7 nains.

Après une première rencontre avec la princesse et les 7 nains, vous suivez la Méchante Reine dans son sinistre plan contre Blanche-Neige jusqu’au happy ending. Détail amusant, la plupart du temps les nains de l’attraction n’ont pas leurs couleurs de vêtements tels qu’on peut le voir dans le film d’animation. N’hésitez pas à découvrir notre article sur les fermetures des attractions Disney.

Les attractions similaires à Blanche Neige

Il existe 2 autres attractions de ce type à Fantasyland : Peter Pan’s Flight et les Voyages de Pinocchio. D’un point de vue thématique, Fantasyland étant construit un peu à la façon de l’Europe où chaque coin du land rend hommage à des pays originaires des contes de fées, la Chaumière des Sept Nains, l’attraction Blanche-Neige, les Voyages de Pinocchio et le Chalet de la Marionnette rappellent l’Allemagne, par l’auteur de Blanche-Neige (les Frères Grimm) et l’aspect bavarois du film Pinocchio (malgré son origine italienne). L’aspect des bâtiments mais aussi la végétation environnante renforce cette impression.

L’attraction Blanche-Neige et les sept nains à Disneyland Paris
4.7 (93.33%) 3 votes
2 commentaires sur "L’attraction Blanche-Neige et les sept nains à Disneyland Paris"
  1. annouchka

    C’est une attraction triste, sinistre et effrayante pour les enfants :/ Je n’ai jamais compris son intérêt ni pourquoi elle est destinée aux enfants :D

  2. Clément TERNARD

    Tout petit lors de mon premier séjour mes parents ont voulu m’y emmener, moi qui adore le film. Je suis ressortis traumatisé ! Mais bon maintenant je suis fou amoureux de Disneyland et de cette attraction. :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *