Jumbo : l’éléphant martyr qui inspira Dumbo

Publié par Priscillia Dubois le 23 octobre 2019 | Maj le 23 octobre 2019

Raillé et rejeté par tous à cause de ses grandes oreilles, l’histoire de Dumbo nous a tous touchés et émus. Le plus terrifiant, c’est que ce personnage ait été inspiré de la tragique histoire d’un éléphant nommé Jumbo. Un éléphant exporté d’Afrique qui différent des éléphants indiens, créa un engouement inédit en Europe.

Un éléphant venu d’ailleurs

1860 en Abyssinie, alors qu’il venait tout juste de naître, le petit éléphanteau, qui sera plus tard baptisé Jumbo, voit sa mère se faire tuer par des chasseurs devant ses yeux innocents. Il sera ensuite vendu à un marchand d’animaux qui l’expédia par bateau en Europe. Aucun autre éléphant avant lui n’a survécu à son long périple, ce qui fait de lui le premier éléphant africain à avoir posé les pieds sur le sol européen. Animal rare, il sera exposé comme animal de collection dans les ménageries ambulantes en Allemagne et à Paris. Maltraité et épuisé, cet animal sera racheté en 1865 et rebaptisé par un zoo londonien. Il est alors en très mauvaise santé. Mais pas de répit pour notre cher Jumbo, pendant 16 ans il portera et promènera des milliers d’enfants.

Jumbo le véritable Dumbo
A son adolescence, Jumbo mesure près de 4 m de haut. Traumatisé, angoissé, Jumbo s’agite. Chaque fois qu’il se retrouve enfermé dans son box sans fenêtre, l’éléphant panique et se cogne contre les murs. Pour calmer sa claustrophobie, les propriétaires décident alors de le maltraiter.

Attaqué par les rats et souffrant de claustrophobie, Jumbo tapait contre les murs pour essayer de sortir, mais encore une fois il fut puni, on lui tronqua ses défenses et le gardien l’assomma tous les jours avec des tonneaux de bière. Le pauvre éléphant souffre et tente de s’échapper, à moins qu’il ne soit devenu fou. Jumbo est de plus en plus incontrôlable, le propriétaire pense à l’abattre.

Mais il sera sauvé in extremis par un Monsieur Barnum, un propriétaire de cirque, le Greatest Show on Earth. Grâce à Jumbo, le cirque réunit 20 millions de spectateurs chaque soir.

Jumbo dans le cirque Barnum

Le grand plongeon de Jumbo

Jumbo est mourant. En 1883, le cirque est accusé de violence et maltraitance envers les animaux par la société américaine de la prévention des animaux. L’éléphant meurt le 15 septembre 1883 heurté par un train. Comment est-il parvenu à aller sur les chemins de fer, n’est-il pas sous surveillance ? Est-ce un accident ou est-ce le propriétaire du cirque qui l’a volontairement mis sur le chemin de fer pour faire passer son meurtre pour un accident ? Nous n’aurons jamais les réponses à ces questions.

Jumbo connut la gloire après sa mort. Son squelette a été exposé dans des musées. Son cœur vendu à une université. Son corps a été reconstitué avant de brûler dans un incendie. Aujourd’hui, ses cendres sont conservées dans un bocal où de nombreuses personnes y vouent un culte. Enfin au Canada, en 1985, une statue commémorative est érigée à l’occasion de son centenaire.

Aujourd’hui nous le connaissons sous le nom de Dumbo, un éléphant attachant qui lui fait un très bel hommage.

1 commentaires sur "Jumbo : l’éléphant martyr qui inspira Dumbo"
  1. Renyr

    Très bon article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *