LAVA : une affiche et le synopsis

Publié par Alexy Coppy le 20 juin 2014 | Maj le 7 avril 2017

Bannière article - Pixar

Faisant suite à notre précédent article, les studios Pixar, en plus d’annoncer le visuel du logo officiel d’Inside Out après la fin haletante du festival du film d’animation à Annecy, dévoilent l’affiche et le synopsis du court métrage précédant le film par coutume. Intitulé LAVA – un écho à la lave déversée par un volcan -, ce dernier sera normalement projeté avant le film et sera évidemment présent dans les bonus de la future édition vidéo attendue fin 2015.

lava

Inspiré par la beauté sauvage des îles tropicales et la splendeur des volcans sous -marins, « Lava » est une histoire d’amour tout en musique et en poésie qui se déroule il y a plusieurs millions d’années.

Ce petit film promet de retranscrire, à l’aide des instruments et des bruitages exotiques, toute la poésie des îles tropicales, dans un style peut être semblable au court métrage Le Parapluie Bleu projeté avant Monstres Academy de Dan Scanlon. Aucune traduction française n’est théoriquement attendue suite à l’apparente similarité du mot pour la langue de Shakespeare et de Molière. Et dans une suite logique, le film est également attendu le 24 juin 2015.

LAVA : un visuel et les détails du film

Après une séduisante affiche et un attrayant synopsis du court métrage LAVA précédant Inside Out de Pete Docter, les studios Pixar proposent de découvrir, dans le cadre du festival du film d’animation à Hiroshima (Japon), un premier visuel du volcan, désormais nommé Uku. Muni d’un visage et de bras luxuriant de part la configuration de l’île tropicale, l’image présente également l’étendue de la qualité du film, tant au niveau du « modeling » très réaliste que du « coloring ».

LAVA volcan

Il est aussi précisé que le film « dépeint une histoire d’amour sous forme musicale », aux exemples types de Paperman (2012) de John Kahrs ou Le Parapluie Bleu (2013) de Saschka Unseld. En effet, le volcan Uku cherche désespérément « l’amour parmi les eaux océaniques délimitant les îles Hawaïennes ». D’ailleurs, l’idée de cette histoire originale émane du voyage de noces du réalisateur James Murphy, effectué à Hawaii il y a maintenant une vingtaine d’années. Effectivement, le cinéaste conte son emprise par la danse du ukulélé – les premières syllabes donnant le nom du présent volcan – avant d’en écrire une chanson, principale base du court métrage. Pour conserver l’ensemble des sensations, la chanson sera chantée par les artistes Hawaïens : Kuana Kahele et Napua Greig.

LAVA est à découvrir dans les salles françaises le 24 juin 2015.

LAVA : une affiche et le synopsis
Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *