Disneyland Paris : vers de nouvelles communications ?

Publié par Alexis Richard le 24 septembre 2013 | Maj le 8 juin 2016

Dans une atmosphère plutôt orageuse qui voit se bouleverser la sphère Disneyland Paris, la communication de Disneyland Paris a mis les bouchées doubles en matière d’information le week-end dernier.

En effet, le 20 septembre Disneyland Paris donnait rendez-vous le lendemain pour une journée riche en nouveautés. Conformément à l’attente fébrile des fans, les pages facebook et twitter de Disneyland Paris nous présentaient au cours de la journée deux nouveaux visuels des saisons d’Halloween et de Noël (qui connaissent cette année plusieurs nouveautés) et surtout un premier visuel officiel de la future attraction « Ratatouille » attendue aux Walt Disney Studios, qui a désormais un nom (Ratatouille : l’Aventure Totalement Toquée de Rémy).

Disneyland Paris clôturait cette journée avec un communiqué. Une manœuvre visant à consolider leur position, notamment sur « un programme d’investissement sans précédent ».  Ce qu’on retient surtout de ce communiqué c’est la mention de « The Walt Disney Company », une surprise renforcée plus bas dans cet article.

C’est un phénomène, que l’on n’espère pas isolé, auquel il est rare d’assister. Par ces annonces, Disneyland Paris signifiait que malgré les critiques, la gestion du parc à thèmes ne se complaisait pas dans l’immobilisme. Des annonces trempées dans l’autosatisfaction puisqu’ils n’ont pas manqué l’occasion de rappeler que Disneyland Paris est la première destination touristique d’Europe mais aussi leurs derniers investissements, le succès de Disney Dreams ! (l’inusable bouclier) et leur consécration comme meilleur parc à thèmes d’Europe en ayant remporté le World Travel Awards.

Du côté des visiteurs, il s’agissait aussi d’une ultime tentative de se faire entendre. En plus des réactions habituelles de satisfaction, certains commentaires rappelaient ce qui est actuellement reproché à Disneyland Paris : suppression des spectacles, prix pratiqués, restauration, …

Pour beaucoup, cela ne fait aucun doute. Il faut voir là une contre-offensive à la pétition « Save Disneyland Paris » qui a trouvé soutien auprès de 7.000 signataires, de la France aux Etats-Unis (relire notre article à ce sujet : première partie et deuxième partie). Cette journée d’actualité fait écho aux réactions de Disneyland Paris devant ce phénomène qui a fait parler de lui en reprenant étrangement les sujets soulevés dans la pétition. A ce propos, Eurodisney SCA avait déjà réagi dans la presse et par le biais d’un communiqué interne. A la vue de cet événement, il semblerait qu’ils « prennent au sérieux les commentaires de tous les visiteurs. », pour reprendre leurs termes.

S’il est trop tôt pour affirmer un changement de politique en matière de communication, les raisons de l’intervention de ce samedi restent floues.

Devant une communauté de fans toujours avide d’actualité, il est de fait que Disneyland Paris pratique une communication au compte goutte sur certains sujets, contrairement aux autres parcs Disney, qui ont l’avantage d’être plus grands et plus vieux, dont l’exemple le plus concret est le blog Disney Parks qui informent régulièrement ses lecteurs sur les activités et surtout l’évolution des projets dans les parcs Disney US ou encore le TokyoDisneyResort blog, axé principalement sur le merchandising.

iger-gas

Par ailleurs, nous apprenons en dernière minute que le PDG de The Walt Disney Company, Bob Iger, a l’intention de s’exprimer ce mardi 24 septembre sur la chaîne Fox Business Network à propos de la situation à Disneyland Paris, plus précisément sur les projets futurs et la pétition « Save Disneyland Paris », d’après le site Orlandosentinel.com.

Nous savons que le dossier « Save Disneyland Paris », comprenant la pétition avec ses 5.000 signataires ainsi que leurs commentaires, est arrivé à destination entre le 18 et 19 septembre, à The Walt Disney Company (Burbank).

Bien que la direction d’Eurodisney SCA précisait à ce sujet que « la réaction des fans n’est pas unanime » et concernant la politique en cours que leur « travail de renouveau arrivera à son apogée lors de l’ouverture de notre nouvelle attraction Ratatouille », faut-il voir dans ces nouvelles réactions une véritable volonté d’agir ou plutôt une crainte de la mauvaise publicité ? De son côté, The Walt Disney Company semble prendre au sérieux la situation pour que son PDG s’exprime en autre sur le sujet en direct à la télévision américaine. Quels que soient les motifs de cette intervention, il y a tout lieu de croire que la cause de Disneyland Paris s’avère donc préoccupante puisqu’il s’agit là d’un événement des plus inhabituels.

De quoi en être convaincu puisque Disneyland Paris précisait dans leur dernier communiqué que leur « plus grand souhait est de continuer à vous faire rêver au quotidien et garder votre adhésion sans faille ».

Les hypothèses sur l’intervention de Bob Iger sont multiples : va-t-il affirmer sa confiance à l’équipe dirigeante d’Eurodisney SCA ? Apporter l’aide de The Walt Disney Company dans la gestion de Disneyland Paris ? Eclaircir le futur du resort parisien ? Rassurer la presse sur la situation ? … Peut-être faut-il y voir aussi l’intention de court-circuiter certaines des rumeurs galopantes à propos d’un gel des investissements en 2014 ou encore le rachat, à court ou à long terme, d’Eurodisney SCA par la maison mère. Cette intervention laisse en tout cas espérer de bonnes nouvelles et d’importantes perspectives d’actions pour l’avenir de Disneyland Paris afin d’y ramener le soleil.

Nous ne manquerons de vous rapporter l’intervention de Bob Iger à travers un article.

[EDIT (24/09/13) : Malgré les attentes de toute une communauté de fans, Bob Iger ne s’est malheureusement pas exprimé au sujet de Disneyland Paris au cours de l’interview. En résumé, un rendez-vous manqué.]

iger_dlp

Disneyland Paris : vers de nouvelles communications ?
Noter cet article

3 commentaires sur "Disneyland Paris : vers de nouvelles communications ?"

  1. Balou300

    Ah enfin :D, hâte de savoir la suite

  2. Li-An

    Je vais un peu troller mais je ne vois personnellement aucune magie dans cette bataille pour gagner toujours plus d’argent en vendant du rêve préformaté. Enfin, chacun ses petits plaisirs…

  3. Cyril

    C’est un peu la honte quand même. On va être obligés de s’en remettre à la Walt Disney Company.

    J’ai fait parti de ceux qui n’ont PAS signé la pétition car je considérais que tôt ou tard, Euro Disney retomberait sur ses pattes, comme ils l’ont fait avec le 15ème anniversaire qui a été une réussite sur tous les plans. Je comptais même sur l’attraction Ratatouille pour ça. Malheureusement, je ne vois plus que le rachat d’Euro Disney par la Walt Disney Company pour espérer que tout aille bien.

    C’est franchement dommage, surtout que j’étais resté optimiste et non pas alarmiste contrairement aux gens sur les forums spécialises comme Disney Central Plaza.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *